Editorial n°4

8 novembre, 2008 8 novembre, 2008   8 novembre, 2008 0 commentaire

Nicolas Jaunet – Responsable Marketing & Communication de l’Argus de la presse.


Vive les RP!

4e numéro, un an d’existence , vous avez été nombreux à nous faire part de vos encouragements dans la publication et la diffusion de notre newsletter Culture RP. Notre ambition est de maintenir le cap et d’en faire un véritable relais d’information destiné à valoriser la dimension stratégique des relations presse.Professionnels de la communication et agences de relations publiques, nous vous remercions pour vos nombreux éclairages qui renforcent et crédibilisent un secteur toujours en pleine mutation.

Dans une conjoncture difficile où les budget se resserrent, les entreprises privilégient les relations publiques à la publicité. Mon propos n’est pas de soutenir ce titre célèbre d’Al et Laura Ries, pontes américains du marketing et de la communication, “la publicité est mort, vive les RP”, mais simplement d’avancer qu’au-delà de la complémentarité évidente avec la publicité, les RP, plus abordables, sont souvent placées sur un piédestal dans un contexte économique incertain. Les montants consacrés aux RP représentent bien souvent 5% des budgets publicitaires. Les RP restent alors le moyen le plus “rentable” pour faire vivre une marque et relayer les valeurs d’une entreprise. Elles deviennent ainsi de plus en plus stratégiques au sein des politiques de communications.

Dès lors, les entreprises se montrent de plus en plus exigeantes et, de fait, obligent les agences RP à se remettre constamment en question et à proposer toujours plus de services à valeur ajoutée.

Cette période d’incertitude contribue à renforcer la dynamique du secteur et la tendance à la professionnalisation, déjà en marche depuis plusieurs années, n’est donc pas près de s’arrêter.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire