Ma journée type d’attachée de presse

8 novembre, 2008 8 novembre, 2008   8 novembre, 2008 0 commentaire

Houney Touré Valogne, attachée de presse senior – Vivactis Public relations, agence du groupe Vivactis Newton 21


 

Une journée d’attachée de presse : une journée type ? Qu’est-ce qu’une journée type, sachant qu’un des charmes de notre métier, c’est justement qu’une journée type n’existe pas ! Alors une journée idéale ?

La journée idéale, pourrait-être : un matin sans réveil, où le fiston se lèverait rapidement et avec le sourire. Une journée, où l’on arriverait devant l’école quand les portes s’ouvrent.  Une journée où la ligne 1 serait sans soucis, où l’on ferait partie des premiers  arrivés à l’agence, où l’on aurait le temps d’ouvrir et de lire les journaux, où la revue de presse faite il y aurait  5 articles nous concernant.

Pour la conférence de presse du lendemain, une quarantaine de journalistes serait inscrit ! Les dossiers de presse seraient imprimés depuis la veille et livrés sur le lieu de la conférence, le journaliste que l’on attendait plus annonce par téléphone sa venue le lendemain. L’ambiance est aux sourires et aux échanges décontractés devant la machine à café. On déjeune enfin avec les journalistes santé du Journal W. On arrive à partir tôt et à être, exceptionnellement devant l’école à la sortie de l’étude, un dîner entre copains et une bonne nuit de sommeil plus tard et…

…le réveil sonne, le fiston ne veut pas se lever, ne veut pas se laver, ne veut pas de ce lait là, pas de ce pantalon là et veut ces baskets là !! On laisse l’enfant devant l’école, arrivé sur le quai du métro Bastille, entendre la douce  voix d’un agent de la RATP qui répète inlassablement: « suite à la découverte d’un colis suspect à la station Franklin Roosvelt, la ligne Château de Vincennes/La défense est fortement perturbée dans les deux sens », Appel sur le portable : le conférencier du lendemain à un empêchement de dernière minute,  il faut donc remanier le dossier de presse et totalement  le communiqué. Arriver au pas de course à l’agence, apprendre que Mme X à besoin de la “reco” avant 17h pour son comité de direction, que M. Y souhaite un démenti dans le journal du soir. Il y a 5 demandes d’interviews à planifier, les assistantes sont débordées et les heures filent à toute allure… Après avoir pris deux-trois heures pour réécrire le communiqué, remanié le DP, obtenu le BAT, lancé les impressions, terminé, envoyé et commenté la reco à  Mme X, téléphoné à la baby-sitter pour lui dire que l’on rentrera plus tard, réglé les demandes d’interviews, rassuré M. Y en lui annonçant que le professeur Z serait disponible le lendemain à la première heure, organisé l’entrevue entre M. Y et le journal du soir…. La journée se termine, on rentre à temps à la maison pour voir les devoirs du lendemain et coucher le petit, assurer le dîner improvisé par Lucien avec des amis de passage à Paris, prendre un bain,  se mettre au lit avec un bon bouquin en savourant l’idée d’une journée bien remplie et se dire que voilà ce qu’est finalement la journée idéale d’une attachée de presse !!! A ce détail près qu’on ne le sait que lorsque celle-ci s’achève…

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire