Editorial n°8

28 mai, 2010 28 mai, 2010   28 mai, 2010 0 commentaire

Alexis Donot – Directeur Général Délégué de l’Argus de la presse

La page 2009 est enfin tournée mais elle laissera des traces. Cette année de tous les dangers aura eu des effets indéniables sur le monde de la communication et des médias, et force est de constater que les lignes ont bougé.

Les médias ont connu une année intense avec la poursuite, voire l’accélération, d’une évolution déjà bien engagée depuis quelques années. Disparition d’une partie de la publicité sur France Télévisions, concurrence de la TNT, report de la RNT, premiers effets des Etats généraux, et montée en puissance du web social avec en particulier Facebook et Twitter.

Dans ce marasme 2009 il était permis de s’inquiéter de l’usage qui serait fait des RP, et manifestement les relations publiques sont apparues comme une réponse évidente, pour ne pas dire légitime, à une crise économique majeure. Dans une telle situation les budgets communication sont souvent remis en question. L’année 2009 aura eu l’avantage de bousculer quelques idées reçues en donnant aux RP leurs lettres de noblesse grâce notamment à un rapport coût / efficacité indéniable. Les RP ont permis aux entreprises de soutenir leurs activités, de mieux comprendre leur environnement, d’analyser et de saisir des opportunités. Les marques ont aussi pu promouvoir leurs valeurs, rassurer leurs clients et créer du lien dans une période de fortes turbulences. Les RP sont d’ailleurs devenues une véritable arme de conviction médiatique pourvue d’indicateurs de performances permettant de quantifier et de qualifier la médiatisation, de mesurer la réputation et d’évaluer le positionnement sur le marché. Grâce à ces outils, les RP sont devenus un maillon fort et rentable de la communication.

En 2010 les relations publiques doivent poursuivre cette professionnalisation déjà bien initiée tout en s’adaptant aux nouveaux standards de la communication liés à Internet. La montée en puissance du web social expose les entreprises à une certaine vulnérabilité et la question de la réputation devient un enjeu majeur pour tous. Contrôler l’empreinte numérique, optimiser l’image, assurer la proximité entre les marques et leurs publics sont autant de sujets que les RP devront adresser.

Et parce que l’Argus de la presse a toujours été aux côtés des professionnels des RP, nous vous renouvelons pour 2010 notre volonté d’être au plus près de vos préoccupations et de vous accompagner dans la réussite de ces nouveaux challenges.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire