Enquête sur les pratiques de communication dans le contexte économique actuel

2 juillet, 2010 2 juillet, 2010   2 juillet, 2010 0 commentaire

Information Presse & Communication, première association professionnelle des attachés de presse et communiquants, en partenariat avec l’ACFCI, Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie, a présenté en mars dernier les résultats d’une enquête flash sur les pratiques de communication dans le contexte économique actuel.
 

 

 

Pourquoi une telle étude ?

Marie Laurence Cattoire : Réalisée durant le dernier semestre auprès de 100 communicants (65% en entreprise, 35% en agences), cette enquête avait pour objectif de donner un instantané des évolutions des pratiques de communication : outils privilégiés ou sacrifiés, évolution et répartition des budgets, changements dans les relations de collaboration entre entreprise et prestataires.

Quelles tendances principales avez-vous pu dégager ?

Le premier point qui ressort très nettement c’est que les Relations Presse et la communication Web sont les 2 postes de communication privilégiés en 2009 et le resteront en 2010. Si les relations presse ont subi une baisse de budget au premier semestre 2009, elles sont le poste de communication qui a le mieux résisté à la crise avec la communication web.

Les postes les plus affectés sont la publicité off line, les événements et salons et le parrainage (mécénat et sponsoring) qui montrent un recul de 2 à 3 point avec des perspectives 2010 identiques.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur l’aspect budgétaire justement ?

Après avoir fortement baissé en 2009, les budgets de communication doivent se stabiliser en 2010. C’est d’ailleurs ce que nous constatons en ce début d’année : le mouvement panique de 2009 a fait place à des réorientations réfléchies et les investissements budgétaires, mis en standby depuis plusieurs mois, sont à nouveau déclenchés sur le secteur de la communication.

Quel impact cette année 2009 a-t’elle eu sur la manière de travailler ?

66,6% des responsables de communication en entreprises et 91,4% des agences reconnaissent que les missions ont été plus souvent déclenchées au coup par coup et les prix âprement négociés.

C’est bien sûr là à mon sens que les professionnels de l’information doivent redoubler de vigilance. Les relations presse ne sont pas, par essence, faites pour être travaillées en one-shot, et laisser croire cela à une entreprise est véritablement la leurrer. Les Relations Presse sont une clé d’entrée à la communication très interessante économiquement, c’est certain, mais à la condition de les inscrire sur la longueur, grâce à un travail suivi en profondeur et non au coup par coup.

Comment les Relations Presse tirent-elles si bien leur épingle du jeu ?

Je viens d’aborder l’aspect budgétaire qui est important. Mais de bonnes relations presse sont avant tout basées sur des relations de confiance, établies à force d’écoute, de rigueur et de constance, et quoi de plus vital en ce moment que le capital confiance ?

Les professionnels des RP ont tout intérêt à garder une ligne de conduite cohérente en terme de pratiques et de budget pour valoriser encore cet outil de communication unique, qui reste  incomparable pour asseoir la légitimité d’un produit ou d’une entreprise.

Intervenants :

  • Bernard Giroux, directeur des relations presse de l’ACFCI
  • Marie-Laurence Cattoire, directrice de l’agence MLC Relation Presse, chargée des études au conseil d’IP&C
  • Arnauld-Luc SERRAF, Forcoet Consulting

Méthodologie

  • Etude menée au cours du dernier trimestre 2009
  • Questionnaire d’enquête auto administré online
  • Public : 100 professionnels de la communication : 35 prestataires et 65 salariés en entreprise.
Résultats complets sur simple demande
Information Presse & Communication
9 rue de Duras – 75008 Paris T 01 42 65 08 03
contact@infopressecom.orgwww.infopressecom.org

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire