Imposer son salon comme “the place to be” sur son marché

4 novembre, 2010 4 novembre, 2010   4 novembre, 2010 0 commentaire

Pierre Barbe – Responsable Communication du MAP PRO


 

L’importance des relations presse pour un organisateur de salon, c’est véritablement comment imposer son salon comme “the place to be” sur son marché.

Les relations presse sont primordiales pour renforcer la dimension événementielle de la manifestation, professionnelle ou grand public. Un salon où il faut être, est un salon dont on parle. Des actualités régulières sur l’avancement du salon (via des communiqués, des brèves, des conférences de presse…) sont autant d’occasions de créer l’attente de l’évènement et d’exister jusqu’au jour J, alors qu’un salon est par essence éphémère.

Les relations presse rendent visibles les offres et les actions mises en place par l’organisateur et ses partenaires. Complémentaires des actions de marketing direct, web ou plan media, elles laissent la place et le temps au décryptage des tendances et innovations, nerf de la guerre et enjeu stratégique des salons aujourd’hui.

L’action de la presse permet également d’adresser des messages importants à deux cibles identifiées de l’organisateur : son client exposant et son client visiteur. En effet, de bonnes relations presse positionnent clairement et stratégiquement le salon sur son marché. Les retombées qui en découlent sont une caution importante voire vitale de la confiance en l’événement pour les exposants. Il n’est d’ailleurs meilleure promotion de la manifestation que le témoignage enthousiaste de l’un de ses exposants en termes de visibilité, de contacts ou de ventes réalisées (sur place ou dans les jours qui suivent la manifestation). En ce qui concerne le client visiteur, et plus particulièrement le grand public, une existence forte sur le terrain médiatique est de toute évidence un atout en termes de fréquentation de son salon. Le bouche à oreille est un des canaux les plus efficaces pour la reconnaissance d’un salon. Le positionnement « incontournable » de la manifestation ne s’impose pas par la déclinaison d’une publicité bien huilée mais avant tout par la reconnaissance du média presse comme référence du marché.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire