Une journée de femme de communication, un nouveau défi chaque jour !

7 février, 2011 7 février, 2011   7 février, 2011 0 commentaire

Christine Delattre  – Fondatrice de l’Agence Christine Delattre Communication

Une journée de femme de communication, un nouveau défit chaque jour !

En 30 ans de métier, aucun jour ne se ressemble !

Lorsqu’on a sa propre entreprise, le contexte de travail est très différent qu’en tant que salariée intégrée, car il faut non seulement penser à ses clients existants, aux prospects, mais aussi à sa société.

La journée commence par les préparatifs scolaires, accompagner les enfants à l’école et ne rien oublier. Il faut assurer son rôle de maman mais aussi de femme d’entreprise car l’enchaînement est rapide. Il n’y a pas de pause. Il faut penser à la journée qui se profile et qui est déjà bien chargée. Le portable ne cesse de sonner et pendant le premier rendez-vous de 9h (interview avec un journaliste), il n’est pas correct de répondre. C’est pourquoi, le programme est décalé systématiquement. C’est un art de réussir la journée prévue avec que des imprévus !

Je travaille dans l’univers des salons comme Eclat de Mode / Bijorhca, Intersélection, le Mondial de la coiffure, le Jumping de La Baule mais aussi celui des comédies musicales que je médiatise et pour lesquelles je cherche des partenaires Marque et Médias. Les sujets de politiques, de fédérations, les personnalités qui ne veulent apparaître qu’à la télévision et les conférences de presse à organiser sont aussi mon quotidien. Je suis celle qui fait rencontrer les bonnes personnes pour générer du business. J’aime être à l’origine des rencontres qui concrétisent de nouvelles idées. Ce métier est essentiellement basé sur les Relations Humaines.

Il faut traiter l’urgence et être capable de faire plusieurs choses en même temps et je le fais. Ce métier est un excellent exercice d’adaptation. Avec l’expérience, je suis capable de répondre au téléphone du bureau, d’envoyer un SMS pour un autre sujet et de faire signe au coursier que le pli est prêt dans l’autre bureau tout en demandant à un journaliste de patienter puisqu’un rendez-vous m’attend. Je peux simultanément avoir un journal qui boucle et qui souhaite l’information dans la seconde sur un tout autre sujet. Je dois répondre immédiatement car la presse et les médias ont des délais de bouclage très serrés. Si je ne réponds pas, l’article ne parait pas. La course commence dès le premier rendez-vous, suit une série d’appels téléphoniques depuis ma voiture, un déjeuner avec un nouveau client qui m’a sollicité et où je dois exposer ma façon de travailler et trouver des idées pour ce futur client afin d’être opérationnelle immédiatement. Puis le bureau me donne des messages urgents que je ne peux décaler au lendemain. Je dois ensuite contacter les télévisions et les journalistes (rarement joignables !) pour que mon sujet soit retenu. Je tente de les relancer par email tout en terminant à distance la rédaction du dossier de presse qui doit partir à l’imprimerie. Les SMS aident à tenir pendant une réunion et à répondre à l’urgence extérieure. En fin de journée, je passe dans les radios pour déposer mon dossier de proposition de partenariat en espérant croiser celui que je sollicite. Et, dans ma voiture qui est mon second bureau, je pense à la journée du lendemain en confirmant mes rendez-vous fixés.

Le soir, un autre travail m’attend : celui de mère de famille, tout en continuant de répondre et d’assurer lorsque la journée n’a pas tout bouclé.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire