Devenir une « blogueuse influenceuse », incontournable dans la blogosphère

21 février, 2011 21 février, 2011   21 février, 2011 1 commentaire

Maïte Despréaux

A 28 ans, la lyonnaise Maïte Despréaux possède une solide culture de la Mode et du Luxe. Après une formation à Audencia, l’ESC Nantes orientée Mode/Art et des expériences professionnelles dans le secteur, elle rédige, en parallèle de son entreprise de « personal shopping », un blog passionné et passionnant, « Bulles de Mode » http://bulles-de-mode.blogspot.com/

Son objectif ?

Devenir une « blogueuse influenceuse », incontournable dans la blogosphère.

Quel est l’esprit de ton blog ?

J’ai créé mon blog en octobre 2009. Il traite de la mode, du luxe, de la création (grands noms de la mode comme jeunes créateurs), des tendances, mais aussi de la beauté et des cosmétiques. L’idée centrale est de décrypter les stratégies marketing et publicitaires des marques et créateurs, leur savoir-faire. Il s’agit par exemple de comprendre les références culturelles, historiques, artistiques, utilisées par les marques dans leurs collections. Plus généralement comprendre et connaître les coulisses de la mode.

Enfin, je parle aussi de l’actualité : expositions, événements mode, publications.

Ce blog était aussi pour moi la première étape dans la création de mon entreprise de conseil en style et « personal shopping ».

Aujourd’hui, Bulles de Mode, qui se veut ludique, éducatif et accessible au plus grand nombre, est consulté par 3500 personnes / mois, et ce score est en progression constante.

Qu’est-ce qui va faire que tu analyses l’actualité d’une marque plutôt qu’une autre ?

Je parle de ce qui m’intéresse, de ce me plaît sans me poser de limites et je suis attentive à faire découvrir des choses à mon public : « Avez-vous vu cette campagne de pub ? Connaissiez-vous cette tendance, savez-vous d’où elle vient?»

Qu’elles appartiennent au monde du Luxe ou qu’elles soient plus grand public, j’aime que les marques me racontent une histoire. Je m’intéresse à leur démarche créative, à leur ouverture et à leurs références culturelles et artistiques. Qu’elles m’invitent à découvrir leur cheminement, le parcours des créateurs qui la font vivre, etc… je cherche à aller au-delà du dossier de presse, pour un voyage au cœur de l’humain et de la créativité !

La mode ne se limitera jamais à ce qu’on voit sur les podiums. Elle n’est pas réservée à l’élite ou aux plus belles. C’est un festival d’imagination, une manière de voir le monde. Elle fait partie de notre vie à tous.

Es-tu une blogueuse indépendante ?

Je ne m’interdis rien. Je cherche surtout à comprendre ce qui anime une stratégie de marque, sans perdre ma liberté de ton. D’un autre côté, je respecte mon lecteur en évitant d’émettre des jugements artistiques ou esthétiques tranchés car ceux-ci restent subjectifs.

En 2010, quelle campagne a particulièrement retenu ton attention et pourquoi ?

Louis Vuitton Automne-Hiver 2010-2011. C’est sans doute celle qui correspond le plus à ma vision de la mode féminine. J’en apprécie vivement l’esthétique et les silhouettes « rétro » (une tendance majeure qui me fascine depuis des années). Cette campagne fait complètement écho à ma vision personnelle de l’élégance.

J’ai aussi été particulièrement intéressée par l’utilisation du thème « Alice au Pays des Merveilles » depuis le printemps. Influencées par le film, de nombreuses marques ont repris cet univers, et cette tendance continue à marquer les visuels actuels.

Quelles seront les tendances mode en 2011 ?

2011 sera dans la continuité de 2010 : le rétro, le folk chic, le rock, moins dur et plus subtil que par le passé, les accessoires avec des produits phares : sacs en tapisserie, sacs structurés en général, les couleurs franches et contrastées. Aujourd’hui, le marasme économique s’éloigne un peu et les créateurs y répondent par des couleurs très vives, des accessoires « flashy ».

“photo : P. Juste, Le Progrès”.

Articles en relation :

Laisser un commentaire