Les Relations Presse vu par Elodie Cally, Directrice de communication d’Orolia

19 septembre, 2011 19 septembre, 2011   19 septembre, 2011 0 commentaire

Les Relations Presse vu par Elodie Cally, Directrice de communication d’Orolia et auteur du livre « Réussir ses relations presse » Editions Dunod, Préface de Stéphane Soumier, Rédacteur en chef de BFM Business.

 

 

 

Quelle est selon vous l’importance des RP dans une stratégie de communication ?

Les relations avec la presse sont une brique indissociable d’une stratégie en communication. Elles participent à la construction des messages et des valeurs d’une institution ou d’une entreprise avec l’ensemble de ses parties prenantes.

Quelles évolutions avez-vous constatées dans les RP ces dernières années ?

Il y a plusieurs phénomènes. Tout d’abord le marché de la presse qui subit depuis plusieurs années de profondes mutations avec en toile de fond des mouvements de capitaux, où s’alternent des phases de concentration et de déconcentration. Le secteur connait également une hyper-concurrencialité due à l’émergence de l’internet et l’arrivée des ‘gratuits’. Et, le journaliste quotidiennement noyé dans la masse d’informations est soumis à de nombreuses contraintes : il doit travailler vite, aller à l’essentiel, et faire des choix tout en gardant à l’esprit la satisfaction de ses clients (lecteurs, auditeurs…)

Le rôle de l’attachée de presse est-il en train évoluer ? Comment envisagez-vous ce métier dans les années à venir ?

Plus globalement, le monde de l’information évolue. Incontestablement, le métier d’attachée de presse doit également évoluer. Les journalistes sont, et resteront, nos premiers interlocuteurs mais c’est à nous, communicants, de nous inscrire dans cette dynamique pour accompagner et conseiller les entreprises.

Quelle est l’influence du Web 2.0 sur le métier et les pratiques RP ?

Le web 2.0 a changé les règles : l’internet plus interactif et collaboratif a donné naissance à de nouveaux acteurs et de nouveaux usages avec les blogs, les réseaux sociaux, les wikis…. impactant directement les entreprises dans leur manière de communiquer et leur capacité à maîtriser l’information les concernant. Aujourd’hui, vos communiqués de presse peuvent être twittés, relayés par des posts, diffusés sur Facebook, des blogs ou des flux RSS. Il faut donc faire évoluer nos pratiques du métier en intégrant, par exemple, les blogueurs, au même titre que les journalistes dans une stratégie en relations presse. Ceci étant dit, le web 2.0 se conjuguant mal avec un discours corporatiste, formaté presse traditionnelle, il est nécessaire de l’y adapter. En effet, chaque réseau social a ses codes de communication, ses modes d’expression. Par exemple, le message n’aura pas la même forme sur Facebook ou Twitter ou un blogueur ne sera pas forcément intéressé par un communiqué de presse décrivant l’esthétique d’un nouveau produit mais peut-être plus par les caractéristiques techniques ou le guide utilisateur etc.  Enfin, tout comme les journalistes, il est important de rencontrer ces nouveaux acteurs, d’échanger et dialoguer. Les entreprises du CAC 40 avec lesquelles j’ai eu l’occasion de discuter – directement ou via leurs agences – lors de l’écriture de mon ouvrage, ont pour la grande majorité déjà intégré ces nouveaux processus dans leur stratégie RP.

Réussir ses relations presse aujourd’hui en quelques mots c’est ?

  • Comprendre le métier de journaliste, la ligne éditoriale du média pour lequel il travaille, ses sujets de prédilection / sa spécialité
  • Proposer une information qui fournit un angle à quelques journalistes cibles sans vouloir à tout prix submerger toute une rédaction
  • Etre à l’écoute de l’actualité : l’information n’étant pas figée, il faut rebondir sur l’actualité et raconter une histoire : la crise économique, les entreprises qui exportent malgré la parité euro/dollar, les nouvelles technologies… Bref, autant de sujets, sur lesquels, les journalistes trouvent toujours intéressant d’avoir à leur micro ou dans leur colonne l’interview un dirigeant
  • Intégrer les bloggeurs dans sa stratégie
  • Comme l’indique son nom, le métier des relations presse est avant tout un métier de relations. Le succès d’une stratégie en relations presse repose sur sa capacité à créer une relation à long terme avec des journalistes qui vous connaissent, vous font confiance et réciproquement.
  • Enfin, réussir ses relations presse s’inscrit dans le temps.

Le programme Culture RP de l’Argus de la presse vise à valoriser la dimension stratégique des RP (relations presse et relations publiques) et à faire évoluer la profession et ses pratiques, qu’en pensez-vous ?

Je ne peux qu’apprécier cette initiative résolument tournée vers le partage, la diffusion de ‘best practices’ et la collaboration avec ses pairs. J’aimerais encourager vos recherches sur la mesure du ROI et les différentes possibilités pour valoriser nos actions avec pour fil rouge la promotion des métiers de la communication comme une source de revenus et non un centre de coûts. J’y vois deux avantages :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire