La braderie des RP vient-elle de s’ouvrir?

6 octobre, 2011 6 octobre, 2011   6 octobre, 2011 1 commentaire

Remi Brossard – bloggueur – La braderie des RP vient-elle de s’ouvrir ?

 

 

 

Je suis plutôt attentif à l’actualité de mes confrères et néanmoins concurrents dont je relaie parfois l’actualité lors de ma veille sur Twitter. Mais ces dernières semaines j’ai relevé deux annonces d’agences de RP – que je préfère ne pas nommer – pour le moins surprenantes. Ces agences avaient pour principal objectif de promouvoir leurs nouvelles offres mais j’avoue que les deux m’ont inquiété à la vue des prestations proposées. On est réellement entré sciemment dans la grande braderie des prestations RP…

Un p’tit deal pour vos RP… ?

La première agence a décidé de proposer ses prestations au travers du site de commerce électronique Groupon connu pour avoir démocratisé le concept d’achat groupé en ligne  notamment pour des acteurs du commerce de proximité. Le principe est simple, le « commerçant » passe par le site pour proposer un deal, une offre à tarif réduit que l’on pourra acheter sous une certaine limite de temps. Une fois l’offre lancée, Groupon se charge d’en faire la promotion auprès de sa communauté et sur les réseaux sociaux. Chaque membre de la communauté pourra également partager ce deal avec les personnes qu’elle jugera intéressée. Bref, le service offre une excellente visibilité aux offres proposées. Une agence, dont je trouve les tarifs de base déjà bradés, a donc décidé de passer par ce site web pour offrir ce service au travers de trois prestations. L’offre en question la voici :

Présentez votre entreprise ou votre projet aux médias ! Une stratégie de communication ciblée : presse nationale, régionale, spécialisée, TV, radio, web à choisir parmi 3 offres :

  • 1 envoi ciblé de votre communiqué de presse par email aux médias selon votre secteur d’activité avec relance sur mails et reporting de l’opération à 39 euros au lieu de 149
  • OU la même offre ET la conception de votre communiqué de presse (3 relectures maximum) à 59 euros au lieu de 249
  • OU ces deux offres cumulées ET 1 relance téléphonique jusqu’à 30 contacts cœur de cible avec suivi, état des lieux des demandes des contacts presse et mise en relation avec ces derniers à 79 euros au lieu de 349

79€ pour assurer rédactionnel, ciblage, diffusion, suivi et reporting ! Au moment où j’écris ces lignes 29 personnes avaient déjà opté pour ce deal. 29 CP  en 6 mois que des consultants vont devoir prendre en charge en supplément de leurs activités quotidiennes. Dans certain cas, j’imagine qu’il y aura les relances et le reporting. Franchement, soit les consultants sont choyés et ne travaille que pour très peu de clients (ce dont je doute au vu des tarifs de l’agence), soit les prestations proposées ne refléteront pas vraiment ce dont est capable une bonne agence de RP en matière d’accompagnement …ou alors au détriment de la qualité de travail des consultants.

En terme de notoriété c’est certain, l’agence a obtenu une bonne visibilité. Mais quelle sera-t-elle ? Et avec quel effet à long terme ?

… ou des RP low cost ?

La seconde agence, à décidé de surfer sur les termes liés à « la crise » et lancé une offre low cost. Voici ce que l’on peut lire dans une interview publiée sur le site marketing-professionnel.fr : « Nos tarifs sont low-cost, pas nos prestations et notre politique tarifaire est simple : nos packs sont disponibles à la carte à partir de 89€ (ciblage illimité) ou par abonnement pour l’envoi de plusieurs communiqués (ciblage et nombre d’envois illimités) à partir de 189€. Pas de mauvaise surprise, votre budget est maîtrisé ! »

Les tarifs sont low-cost, pas les prestations ! Pourtant lorsque l’on veut en savoir plus sur le site concernant lesdites prestations : « xxx vous propose de diffuser votre communiqué en seulement 3 étapes qui ne vous prendront quelques minutes. Un cheminement simple vous permet d’être autonome dès le première utilisation ». Donc en gros les clients paient pour du self service et, je me doute, passe très certainement à la caisse pour les questions élémentaires – à quels tarifs, ça je ne le sait pas.

Ce que j’ai découvert par la suite dans l’interview de Marketing professionnel c’est que le contact entrant de la première et de la seconde agence était le même. Le seconde ne serait d’ailleurs pas une agence mais une plate-forme de services rattachée à la première. Pourtant le nom figurent sur l’URL c’est bien Agence-XXX.fr.

Prendre des initiatives pour se faire connaitre et prendre le pas sur ses concurrents c’est le jeu. Toutefois ces deux offres ne reflètent en rien ce que peuvent apporter les agence de RP à leurs clients en matière de prestations. Et à force de dévaloriser le travail des professionnels de la communication et de faire croire que leur boulot se cantonne à de simple prestations de diffusion (que n’importe qui peut faire via un site en mode SaaS), et de suivi téléphonique il ne faudra pas s’étonner que ces entreprises considèrent les autres offres comme exorbitantes et voient les autres agences d’un mauvais œil, s’ils daignent encore aller voir une autre agence. Car je ne pense pas que les résultats obtenus vie ces services soient à la hauteur des attentes… Il y a un juste prix pour bénéficier de prestations de RP  mais encore faut-il prendre le temps de discuter des besoins/objectifs et de présenter toutes la palettes de services adaptés à ces derniers. Limiter l’offre et brader les prestations nuit à notre image et je trouve préjudiciable  que l’on puisse trouver ce type d’offres sur le marché.

Il y a un an, j’avais lu le billet d’une consœur sur le même sujet. Les services proposés provenaient certainement d’une autre agence mais on retrouvait la même approche tarifaire low cost. J’espère sincèrement qu’il ne s’agit pas d’une tendance ou je ne donne pas cher de note peau sur le long terme en encore moins de notre image.

 

 

 

Articles en relation :

    • - 14 octobre, 2011 à 9:26
    • aandre
    • Suite aux récentes parutions liées à des propositions de relation presse Low Cost, Information Presse & Communication, première association du secteur, prend position.

      On peut donc aujourd’hui prétendre, en toute impunité, assurer des relations presse pour 39 euros (même pas le prix d’une paire de chaussures !) ?

      Au-delà du coup de gueule bien légitime que sont en droit de pousser les professionnels des relations presse, qui savent combien ce métier demande de rigueur, de suivi et d’expertise pour être efficace, on peut s’inquiéter sur le doute que pourrait semer de tels effets d’annonce, chez l’annonceur comme chez les futurs communicants :

      - tentative de dégradation d’un métier par un discount qui ne pourra d’aucune manière tenir ses promesses,
      - tentative de mettre en péril un secteur économique sain, qui en 50 ans a atteint une maturité et un sérieux reconnus,
      - duperie totale sur ce que sont de véritables relations presse,
      - création d’une grande confusion des genres (l’e-mailing n’équivaut pas à des RP et peut tout au plus en être un des outils)
      - mis en péril d’emplois (qui peut salarier et créer des emplois en France à coup de 39 euros la prestation de service annoncée comme stratégique, ciblée et offrant une visibilité privilégiée ?...)


      En rappel, les conclusions sur l’atelier Information Presse & Communication du premier Campus de la Communication
      (Juillet 2010, http://campusdelacommunication.files.wordpress.com/2011/05/synthese_tableronde_relationspresselowcost.pdf) :

      RELATIONS PRESSE LOW COST, LEURRE OU MODELE ECONOMIQUE VIABLE ?
      Dans notre métier des relations presse et relations publiques, le low cost est une escroquerie intellectuelle quel que soit le sujet, corporate ou marketing.
      Le low cost est un épiphénomène et ne semble pas correspondre à une réalité économique sur le marché français.
      Il est synonyme d’amateurisme, de risque, de standardisation, d’industrialisation qui vont à l’encontre de l’essence du métier qui par définition est basé sur des relations de confiance durables.
      Il s’agit de ne pas confondre plate-formes de diffusion (n’importe qui peut acheter un fichier presse) et professionnels des relations presse qui doivent fournir un travail de compréhension, d’analyse, de contenu et de conseil très en amont du premier dossier ou communiqué de presse. Ils doivent faire preuve de talent, de créativité et de responsabilité.


      Marie-Laurence CATTOIRE
      Chargée de la mission « Etudes » au
      Conseil d’Information Presse & Communication.

Laisser un commentaire