Ma journée de blogueuse, Sabrina Pessanha Foucaud

21 novembre, 2011 21 novembre, 2011   21 novembre, 2011 0 commentaire

Sabrina Pessanha Foucaud, chargée de relations médias/Ville de Saint-Ouen
Bloggueuse Détours du monde.

Je blogue plusieurs fois par mois et alimente la fan page du blog au quotidien sur Facebook. Pour cela, je suis de nombreux acteurs du tourisme, de l’information, des loisirs, de la culture…

Ton blog en quelques mots ?

Mon blog s’appelle Détours du monde. Créé en 2009, il est mon terrain de jeu favori lorsqu’il s’agit de raconter et partager mes coups de coeur de voyage.

Motivations ?

Faire partager à mes lecteurs, amis et famille, ma passion des voyages et me faire plaisir par la même occasion. Parfois, certains billets font écho à des articles tourisme que j’ai publiés dans la presse.

Quelles sont selon toi les bénéfices des médias 2.0 par rapport aux médias traditionnels ?

La vraie révolution avec le web 2.0, c’est l’émergence de l’information citoyenne : l’internaute-reporter est devenu capable de témoigner de ce qui se passe autour de lui (ex : les révolutions arabes). Les architectures participatives donnent plus de place à de l’information qui n’aurait pas sa place dans les médias traditionnels pour diverses raisons.

Le média blog permet-il d’élargir sa cible ou au contraire de véhiculer des messages vers une population plus ciblée ?

Le blog, excellent outil pour améliorer son référencement, permet d’élargir sa cible. Combiné avec une stratégie solide sur les réseaux sociaux, il permet de structurer sa communauté en communiquant autrement sur l’idée de voyage. Dans le secteur du tourisme, l’enjeu se situe au niveau de l’information touristique. En effet, aujourd’hui les internautes sont à la recherche d’un discours personnalisé. La destination doit s’incarner pour toucher le consommateur.

En quoi le secteur du tourisme est-il porté par le média 2.0 ?

90% des vacanciers s’informent sur le web – Google Maps, TripAdvisor, Easyvoyage, YouTube… – avant de partir. Les médias sociaux influencent de plus en plus les internautes dans leur décision. D’où la nécessité pour les acteurs du tourisme de se bâtir une vitrine attirante et bien conçue. Aujourd’hui il est question de s’intéresser de près à ce public, lâcher prise sur le contenu et laisser la parole aux utilisateurs. Partage d’expérience entre internautes, recours à la cartographie dynamique, campagnes virales, widgets commerciaux, généralisation des flux RSS, explosion du e-commerce… l’investissement est important mais le jeu en vaut la chandelle.

Est-il plus propice à supporter ce type de communication que d’autres secteurs d’activités ?

En France, les médias sociaux prennent de la valeur du fait de la concurrence accrue entre opérateurs du e-tourisme. C’est avant tout la recherche de bons plans et l’envie de partager des passions ou des centres d’intérêt qui motive la majorité des internautes. Le secteur du tourisme est un domaine qui se prête particulièrement bien à cette thématique de partage.
Pour les professionnels, cela passe par un renouvellement fréquent de l’offre et par l’affichage de valeurs telles l’authenticité et la passion. La captation d’audience et la fidélisation de la communauté oblige aussi à sans cesse remettre en question les façons de faire la promotion.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire