e-marketing Paris 2012: l’utilisateur au centre de l’ergonomie digitale

30 janvier, 2012 30 janvier, 2012   30 janvier, 2012 0 commentaire

E-Marketing, Culture RP y était !

 

Salle quasi comble pour la conférence sur les nouvelles ergonomies digitales. Et oui, le sujet est de taille : comprendre les usages de l’internaute pour lui offrir la meilleure expérience.

En effet, le parcours de l’internaute s’est véritablement complexifié : dans une journée, l’utilisateur va aussi bien utiliser son PC/Mac, sa tablette que son smartphone. Alors s’adapter rapidement à ses usages et comprendre son comportement devient un challenge que les marketeurs doivent impérativement relever pour ne pas décevoir.

Tour à tour et pendant plus de deux heures, les intervenants ADOBE, EZ Systems et Miratech ont présenté leurs solutions pour améliorer cette expérience utilisateur nouvelle génération.

– Un des enjeux est de fournir une expérience personnalisée à l’utilisateur : selon son profil, ses précédentes navigations, sa géo-localisation, l’utilisateur doit recevoir un contenu adapté.
– A l’ère du 2.0, il est également nécessaire d’intégrer les réseaux sociaux sur son site ou application tout en les maitrisant.
– La réactivité est aussi essentielle : le marketing doit pouvoir envoyer le bon contenu au bon moment sur le bon support. Tout est une question de timing. Pour cela, le marketing doit au maximum s’affranchir des contraintes techniques et miser sur des outils l’aidant à être flexible et réactif vis-à-vis de ses internautes.
– Enfin, analyser le parcours de ses utilisateurs prend toute son importance si l’on veut améliorer et renouveler leur expérience. Plusieurs solutions sont disponibles pour aider les marketeurs à faire de leur site un succès. Ainsi les tests d’utilisateurs et le eye-tracking (qui permet de savoir exactement où les visiteurs d’un site regardent) offrent un bon retour sur expérience. Et, il n’est pas rare de voir que certains sites sont victimes de « banner blindness », c’est-à-dire que les utilisateurs ne voient plus mentalement certaines zones pourtant très visibles, telles que les bannières publicitaires.
On l’aura compris, adapter son contenu et son ergonomie aux différents supports et être à l’écoute des usages de ses utilisateurs sont les garants de la meilleure expérience 2.0.

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire