Ma journée type : du neuf tous les jours !

2 février, 2012 2 février, 2012   2 février, 2012 0 commentaire

Marie Boué,  Responsable communication et partenariats  au Pôle Livres illustrés chez Flammarion.

Ma journée type : du neuf tous les jours !

Je travaille dans l’édition depuis vingt ans, j’y ai tenu différents postes dans différentes maisons, j’étais auparavant dans la presse culturelle : pigiste, productrice déléguée, rédactrice…
Je vis mon travail dans la découverte permanente, c’est non seulement ce qui me plait mais aussi ce qui séduit généralement mes interlocuteurs.
Pour moi chaque livre à lancer est une histoire à part. Qu’il faut réinventer à chaque fois, pour cela ne pas avoir d’à priori et imaginer pour chaque lancement un scénario différent, afin de donner à chaque livre sa chance et débusquer son public naturel, et plus encore si possible… à savoir créer l’évènement.

Etre prospectif et savoir surprendre s’impose chaque jour : selon le sujet, la personnalité de l’auteur, l’actualité du moment, le ou les réseaux à activer, l’air du temps… il va falloir  raconter une histoire, improviser parfois, donner envie toujours. Les journalistes aiment le neuf.
Par mes contacts quotidiens avec eux, pigistes, rédacteurs, présentateurs, programmateurs,  lors de rendez-vous, conversations par mails, c’est un échange permanent d’informations et d’idées, bien souvent une source d’amusement. Pour intéresser il faut soi-même être passionnée, et curieuse aussi !

Dans une journée, il y a toujours un moment d’accélération. Le coup de fil imprévu, l’opportunité soudaine, l’urgence qui fait changer ses plans, on doit alors être extrêmement réactif, rapide, c’est la première qualité à avoir. Lorsqu’un livre « marche »,  l’accélération est à son comble plusieurs semaines, parfois plusieurs mois durant. Il faudra alors savoir vivre dans cette vitesse permanente, prise dans le flux des urgences, et tenir la longueur avec méthode, d’autant qu’on doit s’occuper de plusieurs livres et auteurs en même temps.
Ce métier demande de la concentration, il requiert souvent de faire des choix stratégiques, de cibler, de prioriser même sous la pression, de rester diplomate et politique en toutes circonstances.  Je ne dis pas que je les ai toutes mais ce métier demande d’énormes qualités humaines et intellectuelles en fait !
Il a évolué lorsque le fax s’est mis à exister, les écrits « validant » les conversations, puis les emails se sont généralisés autant – si ce n’est plus  – que les coups de fil, enfin l’usage d’internet et des mailing listes l’a fait se rapprocher des techniques issues du marketing. Tout cela en une vingtaine d’années. Mais au fond c’est toujours l’esprit d’à propos (savoir quoi proposer, comment, à qui, et quand) qui reste la règle d’or.
Ajuster son discours de façon très personnalisée reste le propre de l’attachée de presse.

Vivre sur un seul  réseau donné est dangereux ; tout bouge très vite et il faut se renouveler en permanence, aller sans cesse de l’avant si l’on veut construire un rythme d’échanges dynamiques et « couvrir » tous les secteurs de la presse, bref ne pas se cantonner aux rubriques et aux contacts qu’on connait et pratique déjà.
La presse traditionnelle, écrite, audiovisuelle,  nationale, régionale, internationale, plus la presse internet,  plus certains blogs,  plus les réseaux sociaux, oui c’est certain, les interlocuteurs sont plus nombreux qu’auparavant, et ils ne restent pas aussi longtemps en place qu’autrefois ; l’attachée de presse doit vraiment être de plus en plus rapide, réactive, être une force de proposition, présente au bon moment avec le bon argument. L’atout est de bien comprendre comment fonctionne le flux des medias et du net, anticiper les besoins et réactions des journalistes pour pouvoir toucher le public que l’on vise. Les relations presse ont à mon avis encore un bel avenir, elles seront de plus en plus reconnues par les entreprises et leurs dirigeants comme une interface précieuse avec le monde extérieur, une activité de pure valeur ajoutée, créatrice de réseaux et d’image.

®Photo P.Ferbos

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire