Stagiaire dans une Agence RP

2 mai, 2012 2 mai, 2012   2 mai, 2012 0 commentaire

Frédérique Pusey – Présidente du Synap.

 

 

 

Pour une relation équitable agences / stagiaires

Fort du constat de l’inadéquation entre les attentes des jeunes stagiaires en entreprise et celles des agences qui les accueillent, le SYNAP et les écoles/universités de communication ont souhaité ouvrir un dialogue constructif afin d’aboutir à la rédaction d’un Livre Blanc des bonnes pratiques, voire d’une charte d’engagement tripartite entre les agences de RP, les organismes de formation et les stagiaires.

Des attentes contradictoires

Il est un fait que le métier des relations presse / relations publiques bénéficie d’une image plutôt négative liée à des préjugés et à des pratiques peu scrupuleuses de certaines entreprises.

Par ailleurs, l’étendue du champs de compétences que recouvre les métiers de la communication fait que l’enseignement des relations publiques et à fortiori des relations presse devient le parent pauvre de la formation des étudiants en communication.

L’image des grandes enseignes de nos métiers véhiculée par certains relais d’opinion, ne permet pas aux jeunes de se forger une opinion objective de la réalité de la vie en agence en fonction de la taille et du secteur, et encore moins d’avoir une idée précise de ce qui va être leur quotidien professionnel. Pourtant, tel un miroir aux Alouettes, ces grands acteurs attirent la majeure partie des stagiaires et le réveil est souvent brutal !

Nos chères têtes blondes tournent ainsi le dos à la profession car leurs attentes ont été bafouées, leur stage RP s’étant transformé en stage photocopieuse/café ou phone marketing de la relance journalistique et nous n’évoquerons pas par fausse pudeur les questions de rémunération.

Il appartient donc aux écoles et universités d’informer les candidats de la réalité économique de nos métiers, comme il appartient aux agences qui accueillent les stagiaires de s’engager à les former réellement à la complexité de ces métiers, sans les cantonner aux basses besognes,  et à les rémunérer.

Faire naître une vocation

Exerçant un métier de passion mais aussi un métier d’avenir, les agences de relations presse / relations publiques ont dans leur immense majorité l’envie de faire découvrir leur profession et transmettre leur enthousiasme à la jeune génération, leurs salariés de demain.

Le moment est propice pour que chacun y mette du sien afin de préparer un futur attractif pour tous.

Si vous souhaitez participer à nos travaux collectifs, vous pouvez nous rejoindre en vous inscrivant sur www.synap.org.

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire