De l’utilité de la Revue de Presse

21 septembre, 2012 21 septembre, 2012   21 septembre, 2012 1 commentaire

La médiatisation ce sont des entreprises, des services, des hommes et des femmes qui oeuvrent au quotidien pour porter à l’extérieur une information dans l’espoir d’en obtenir un relai. Exercice quotidien parfois et même souvent très difficile tant la concurrence est rude, les cibles nombreuses et que nous ne détenons pas toujours le SCOOP indispensable et nécessaire aux journalistes.


On comprend donc quel plaisir prend l’attaché de presse ou le chargé des relations médias à décortiquer la presse pour découvrir, tel un enfant, la concrétisation de son travail par la parution d’un article mentionnant l’entreprise ou la marque qu’il représente.

Et pourtant, il arrive parfois que dans les couloirs, voire dans les salles de réunion, on entende une voix qui déclare « je ne lis pas ces choses-là !… » et par « ces choses-là » il faut comprendre… la revue de presse !

La revue de presse, cet outil simple, agréable à feuilleter (qu’elle soit un classeur virtuel ou réel), empli d’informations qui sont de véritables leviers à la fierté de l’entreprise, de ses collaborateurs, de ses partenaires, qui demande un soin et une rigueur extrêmes… n’aurait aujourd’hui, voudrait-on nous faire croire, même plus sa place dans le hall d’accueil !  La revue de presse peut être en effet victime d’un mépris parfois surprenant comme s’il s’agissait d’un brûlot dangereux dans lequel de drôles de gens écrivaient des articles inutiles.

Les produits sont parfois valorisés, d’autres fois critiqués, les informations quelquefois tronquées… mais de façon certaine les articles, émissions, reportages, vidéos, billets, posts…existent et derrière eux une entreprise, une marque, une histoire et de nombreux salariés.

Alors pour remplacer la revue de presse on crée des tableaux Excel, des reportings ppt, des statistiques toujours plus ardues à décrypter… à la lecture des articles, on préfère celle des chiffres et des camemberts… Ne serait-ce pas un comble de la part de ces entreprises qui attendent tant d’être considérées par les journalistes ?

Certes les relations presse et les relations médias sont aujourd’hui reconnues dans leur dimension stratégique, certes il est important d’estimer et de valoriser les résultats obtenus, mais la revue de presse n’est-elle pas faite pour cela précisément ???
Certes le pilotage de RP internationales nécessitent des tableaux de bord comparables par pays, mais essayez d’offrir un magazine dans lequel vous êtes cité (un vrai magazine j’entends, pas une photocopie N&B !) à chacun de vos commerciaux ou à vos filiales étrangères, vous verrez si cela a le même effet qu’un tableau de chiffres…

« Ces choses là » sont la synthèse d’un travail, de nombreux arguments, de temps passé, de gestion de l’urgence, de recherche de l’information, de validation interne, de beaucoup de stress « Ces choses là » existent, sont importantes, restituent l’avis de journalistes qui sont aussi des consommateurs et qui en toute transparence, jugent de la qualité, de la pertinence de telle ou telle réalisation de l’entreprise.
Il faut non seulement communiquer mais être de plus en plus nombreux à le faire. A toutes les entreprises qui hésiteraient, ne restez pas sur le bord de la route, faîtes appel à de bons professionnels, réfléchissez aux messages que vous souhaitez diffuser et surtout, de grâce, motivez vos salariés pour être partie prenante dans cette décision.
Communiquer c’est partager, c’est ce que nous savons faire au sein d’Information Presse et Communication, réunissant des communicants en entreprises, en agences ou indépendants depuis 56 ans !

Anne Schapiro Niel
Présidente d’Information Presse & Communication


Articles en relation :

    • - 21 septembre, 2012 à 8:40
    • Fred
    • Bonjour,

      La revue de presse pose la question essentielle de la lecture. Qui lit quoi ?. Comment s'informe t'on ? Les collaborateurs d'une entreprise font sans le savoir une revue de presse. Quel commercial n'a pas recherché des informations sur un concurrent ?, quel directeur financier n'a pas recherché des informations sur une nouvelle introduction en bourse ? quel technicien n'a pas recherché les caractéristiques d'un composant dont il a besoin ? que sais-je encore. N'ont-ils pas ensuite trié, compilé, organisé plusieurs informations, Je peux multiplier les exemples à l'envi. L'entreprise, ses équipes, tendances marché, concurrence, clients, partenaires, l'international, .. la revue de presse les passe en revue ! Trop souvent de manière indigeste. La revue de presse est un exercice difficile. Elle doit constituer le squelette de l'information. Chacun ensuite, en fonction de ses besoins, devrait pouvoir ajouter ce qui lui semble pertinent. La revue de presse est parfois livrée trop facilement.
      Pour être lue elle doit faire envie, attiser la curiosité, impliquer une participation.

Laisser un commentaire