Les 5 atouts de la presse écrite

8 octobre, 2012 8 octobre, 2012   8 octobre, 2012 2 commentaire

Matière à réflexion : Bernard Petitjean et Corinne da Costa – Seprem Etudes & Conseil

 

 

 

Le problème de la presse écrite est sa difficulté à boucler ses fins de mois et non une désaffection pour le média, comme l’indiquent les résultats de l’étude d’audience One. Lorsque les éditeurs investissent pour repenser leurs offres et les décliner en numérique, les progressions d’audience sont toujours au rendez-vous.

La lecture de la presse augmente. La presse écrite ne va pas si mal puisque 35 millions de Français lisent chaque jour au moins un titre de presse quotidienne ou magazine. Le lectorat moyen de la presse est en croissance de 0,4%.

Le lectorat de la presse écrite est riche de promesses. La multiplicité des titres est un atout, les Français lisant en moyenne 7 titres différents. Les plus forts lecteurs sont les femmes (7,6 titres), les actifs (7,4 titres chez les 35-50 ans) et les internautes (7,2 titres).

Les études, le marketing et l’innovation sont payants. L’audience de la PQR progresse de 0,2%, mais son leader « Ouest France » gagne 4,5%, soit plus de 114.000 lecteurs. La presse TV réussit à gagner 0,9% d’audience alors que les programmes sont accessibles sur de multiples supports, mais cette progression globale est tirée par les titres qui ont su se remettre en cause, notamment « Télé Loisirs » (+4,6% et 213.000 nouveaux lecteurs). Toutes catégories confondues, la palme de la plus forte progression en audience revient à « Détente Jardin » (+ 18,9%, soit 295.000 lecteurs gagnés) qui a profondément repensé son offre.

Le « multi-reading » est désormais une réalité.  21 millions de Français (+ 6,5% par rapport à l’étude One 2011) lisent la presse écrite sur support numérique. Ce n’est qu’un début si l’on prend en compte le doublement du parc de Smartphones et de tablettes prévu pour 2013. Et l’on sait désormais que la lecture sur écran ne tuera pas le papier demain matin, 53% des lecteurs sur écran lisant aussi les mêmes titres sur support imprimé.

Les « lectures convergentes » donnent de la puissance aux marques médias. 11 marques de presse comptent plus de 10 millions de lecteurs grâce à leurs présences sur supports imprimés et numériques. « Femme Actuelle » vient en tête du tiercé gagnant des titres avec près de 15 millions de lecteurs « multi devices », suivi par « 20 Minutes » (12,7 millions) et « Paris Match » (12 millions).

Pour la presse aussi, « là où il y a une volonté, il y a un chemin ».

Bernard Petitjean (bpetitjean@seprem.fr)
et Corinne da Costa (cdacosta@seprem.fr)

Accédez aux précédents « Matière à Réflexion » sur Facebook et réagissez :

http://www.facebook.com/pages/SEPREM-Etudes-Conseil/207413099281851

 

 

 

Articles en relation :

Laisser un commentaire