Interview de Amine Moussaoui, Directeur adjoint de la communication et de la stratégie de marque de l’AFPA

23 octobre, 2012 23 octobre, 2012   23 octobre, 2012 0 commentaire

Culture RP est allé à la rencontre de Amine Moussaoui, Directeur adjoint de la communication et de la stratégie de marque de l’AFPA

Quelle est selon vous l’importance des relations presse dans une stratégie de communication ?

Les relations presse sont essentielles dans toute stratégie de communication digne de ce nom. Particulièrement dans un secteur comme celui de l’AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes). En effet on peut faire toutes les campagnes de publicité « on et off line » que l’on veut pour vanter les mérites de la formation professionnelle, rien ne remplacera jamais la parole d’une personne qui en a bénéficié.

C’est en cela que les relations presse pour l’AFPA sont un levier majeur. Toutes nos actions sont soutenues par un volet RP. Nous diffusons d’ailleurs en moyenne 4 à 5 communiqués de presse par mois tout au long de l’année. A titre personnel, comme il s’agit de mon cœur de métier, j’ai toujours le reflexe RP pour toutes nos actions.

Quelle est la spécificité de votre approche RP ?

La spécificité de notre approche est qu’elle est double, sous l’angle à la fois macro et micro du sujet. Les relations presse de l’AFPA abordent donc aussi bien le sujet de façon sociétale ou économique, que sous l’angle de « parcours de vie » ou de témoignage très personnel.

Nous publions régulièrement des données statistiques ou des études sur la reconversion professionnelle par exemple ou sur l’impact d’une formation dans une carrière pour alimenter les journalistes et les analystes du secteur. Et en même temps,  nous sommes souvent sollicités par les médias pour des exemples de parcours réussis de formation professionnelle, de changement de vie etc …

Très clairement comme rien ne remplacera jamais la parole d’une « vraie » personne pour le lecteur, l’auditeur ou le téléspectateur, cela nous oblige en permanence à rechercher des « success stories » originales et amusantes, ainsi qu’à une mise à jour quotidienne de nos bases de données de profils.

Si le sujet de l’emploi et de la formation professionnelle est un sujet sérieux, il est très important de pouvoir aussi aborder avec une dimension humaine et « fun » malgré tout.

On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre c’est bien connu.

Ainsi le cas d’une danseuse étoile qui aurait décidé de se réorienter vers le métier de carreleuse et qui aurait fait une formation à l’AFPA pour y arriver retiendra nettement plus l’attention des journalistes que si nous leur proposons le profil classique d’un pâtissier de village qui se serait reconverti dans la cuisine industrielle. Nous le savons tous les médias sont friands de belles histoires. A nous donc de les trouver parmi les quelques 160 000 personnes formées chaque année par l’AFPA. Rappelons qu’en plus de 60 ans d’existence l’AFPA aura formé plus de 5 000 000 de personnes. Ce n’est pas rien.

Lors d’un évènement, que faites-vous pour créer le buzz ?

La question du buzz est une amusante mais épineuse question. Tous les communicants ont le fantasme du buzz positif, spontané. Mais il faut se rendre à l’évidence ce buzz là n’existe jamais. Seul le buzz négatif existe spontanément.

Donc si l’on est un peu sérieux on cherchera plutôt à atteindre la visibilité de l’événement, la prise de parole des dirigeants ou la notoriété de la marque par des moyens traditionnels moins amusants mais plus efficaces.

Ainsi, pour ce faire rien que de très classique selon moi : un téléphone, des données chiffrées intéressantes et neuves (si possible), un dirigeant « bon client », de l’huile de coude, le sens de la persuasion,  et « last but not least » une absence quasi absolue d’égo pour éviter d’être vexé par les refus de nos amis journalistes.

Quelle est la place du web 2.0 et des réseaux sociaux dans votre stratégie de communication ?

Le web 2.0 constitue depuis 2008 un volet important de la stratégie de communication de l’AFPA. Nous avons créé une page Facebook qui compte aujourd’hui prés de 10 000 fans ce qui nous permet de relayer toutes nos campagnes de communication, mais aussi de répondre aux questions des fans et de les informer sur les places en formations, les débouchés de celles-ci, les démarches pour s’inscrire ….

En ce qui concerne les relations avec la presse, Twitter est l’outil web 2.0 le plus adapté.
A cet effet le service de presse de l’AFPA, possède son propre Twitter qui compte prés de 1500 followers parmi lesquels de nombreux journalistes du secteur.
Nous y relayons nos actualités presse, l’agenda des événements et salons, mais également tout le contenu éditorial de notre site qui de ce point de vue est extrêmement riche.

Compte Twitter du service de presse de l’AFPA : https://twitter.com/AFPAPresse
Page Facebook de l’AFPA : https://www.facebook.com/#!/AFPA.JEUNES

 



Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire