Relations Presse, le goût du sur-mesure

12 février, 2013 12 février, 2013   12 février, 2013 0 commentaire

Et si, après l’ère de l’industrialisation des relations presse, de l’automatisation d’un maximum de tâches et de la mise en place de « forces de frappe » massives, on redécouvrait le plaisir du sur-mesure ?

Je suis chaque jour étonnée de constater combien, à long et moyen termes, le qualitatif l’emporte sur le quantitatif.

Bien entendu il faut des fichiers nourris et exhaustifs, bien entendu il faut des logiciels puissants permettant de trier et de gérer… c’est indispensable à la bonne efficacité des relations presse… Mais on est là tellement loin de la relation.

Nous n’avons plus le temps de rien ? Prenons le temps pour le meilleur !
Appeler un journaliste et lui organiser une journée découverte sur mesure, l’inviter, à l’étranger, sur un salon majeur de son domaine pour lui permettre de nourrir son expertise et ses articles, lui faire découvrir un process de fabrication original et l’inscrire dans une enquête marché, le faire participer à des ateliers de travail prospectifs…

 

 

 

Vous pensez que tout le monde le fait ? Loin s’en faut ! La mini vague de RP Lowcost apparue ces deux dernières années proposait tout à fait l’inverse : l’envoi massif, par mail, d’infos formatées. Et mine de rien, nombreux sont ceux qui pensent aujourd’hui que cela peut encore fonctionner… Sur un coup peut-être… sur le long terme impossible.

Et il est fort à parier que des offres de RP Premium voient le jour dans les mois qui viennent, créant une véritable différenciation, et revalorisant ce métier de passionné(e)s.
Pouvoir proposer à ses clients des relations privilégiées avec les journalistes qui le feront avancer dans sa réflexion, leur offrir une veille pertinente et structurée des tendances, des analyses intelligentes (et pas seulement chiffrées !) de leur présence dans les médias… Tout cela prend du temps mais est tellement plus intéressant.
Etre responsable presse exige d’être d’expert en médias et en décryptage de l’information on et off-line. Mais ce métier est fondé aussi, et avant, tout sur la qualité des relations humaines. Cela ne s’invente pas, ne s’improvise pas, mais cela s’apprend et se construit au fil des années, à travers une confiance qui est chaque jour à travailler et à entretenir.

Alors 2013, année du sur-mesure ?

Marie-Laurence Cattoire
Présidente MLC Relation Presse
Chargée de la mission études au sein d’Information Presse & Communication

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire