La déontologie en RP par Pauline Savary

5 mars, 2013 5 mars, 2013   5 mars, 2013 0 commentaire

La déontologie en RP par Pauline Savary

Pauline Savary pour Culture RP

Il y a l’éthique professionnelle des Consultants RP. Il s’agit d’un ensemble de valeurs morales que nous nous imposons pour travailler mieux. Il existe aussi un code – oserais-je dire “d’honneur”? – auquel nous devrions tous sans exception nous soustraire, mais je crains que cela ne soit trop tard.

Combien sommes-nous à nous plaindre que notre profession est mal rémunérée? Qu’il soit question de salaire ou d’honoraires? Nous passons un temps fou à défendre la valeur de notre travail. Lorsque ce ne sont pas les agences RP, ce sont les agences digitales qui se sentent sous-rémunérées. À croire que tout le monde cherche à nous piquer notre beurre! Mais que faire face à ces agences qui acceptent de travailler gratuitement? ou au résultat? (Bonjour le Moyen-Âge!) Ces agences qui font des RP “à la carte” (si telle chose existe…)? Ces agences qui font office de showroom et vendent cela pour une bouchée de pain (ou pas) et/ou à titre d’essai (???) en faisant croire que c’est aussi efficace qu’une vraie campagne de RP?

Où se trouve la déontologie dans ce genre de pratiques? Parce que des agences qui font cela, qui travaillent “au black” et autres anecdotes surprenantes, nous en entendons parler tous les jours et cela affecte l’ensemble de notre profession. Les prospects voudront toujours faire des économies et se laisseront abuser par ce genre de deals qui ne profitent que les agences en terme d’image et qui leur font perdre du temps et de la crédibilité à eux. À croire que la santé de la réputation des agences est plus importante que celle de leur business!

Une campagne de RP demande un travail de longue haleine. Ce ne sont pas 2 portes ouvertes par an qui remplaceront tout ce travail de familiarisation des journalistes, de relances et de suivi au cours de l’année. Tant que nous n’éloignerons pas les prospects de ce mode de pensée qui repose sur les apparences, les paillettes, et le toujours-moins-cher, nous n’arriverons jamais à relever la pente et faire valoir la valeur de notre travail.

Je n’aime pas l’expression qui dit que “nous n’avons pas d’obligations de résultats mais des obligations de moyens”. Bien qu’elle soit vrai en réalité. Notre but est quand même d’obtenir des parutions et nos clients s’attendent à des résultats, un retour sur investissement. Ce qui est normal! Et cela, repose uniquement sur la qualité de notre travail, notre expertise, la substance de nos idées, et pas sur des RP au rabais ou des faux-semblants. Une agence qui passe plus de temps à vous convaincre que vous devez faire des RP maintenant (sans se baser sur des arguments concrets et valables) ou qui vous en jette plein la vue avec leurs autres “clients” au lieu de vous fournir des idées, des conseils, un accompagnement…bref, une bonne raison d’investir dans le processus, est à remettre en question. Sa déontologie, étant la première étape.

Pauline Savary, Consultante RP chez Chamarel
Auteur du blog PAULINE SAVAR’Y DAILYhttp://pauline-savary.over-blog.com/

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire