Community Manager de la ville de Paris

19 avril, 2013 19 avril, 2013   19 avril, 2013 0 commentaire

Culture RP a rencontré Noémie Buffault, Community Manager de la mairie de Paris.

 

En quoi consiste une journée type du Community Manager de la ville de Paris ?



Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’y a pas de journée type ! A défaut de vous raconter une journée type, je peux vous décrire une journée particulière :

Dès le petit déj, je jette un œil sur Twitter, Facebook, Instagram etc…je regarde ce qu’il y a de neuf, et je glane des idées de trucs sympas à partager. En général, je poste mon premier tweet sur @Paris vers 8h45. Après je lis un peu la presse et je file au boulot, dans le 4e  arrondissement.

9h30 : j’arrive à mon bureau et je commence par une réunion pour se caler avec les partenaires de l’opération « Un jour de tweets à Paris » : on accorde nos violons sur qui parle et quand sur les réseaux sociaux. J’établis le planning de nos prises de parole pour la semaine à venir.

Une heure plus tard, je file voir les agents de la ville qui vont animer les 6 lieux parisiens où des crieurs de rue déclameront les plus beaux tweets : Il faut les former à Twitter rapidement de sorte qu’ils puissent répondre aux questions des parisiens sur le réseau social.

Avant d’aller déjeuner, je réponds à des mails : on me demande pêle-mêle comment créer un évènement sur Foursquare, comment désynchroniser son Facebook et son Twitter et s’il existe un outil pour compiler tous les tweets sur un hashtag. Je diffuse les bonnes pratiques, et tente de prévenir les mauvaises utilisations des réseaux sociaux.

Pendant l’après-midi, je passe une bonne heure à répondre aux messages privés qu’on reçoit sur notre page Facebook.

En ce moment, on travaille à améliorer notre écoute des parisiens sur les réseaux sociaux, en intégrant par exemple des applications dédiées aux questions réponses sur Facebook. Je travaille là-dessus en regardant ce qui se fait ailleurs, et en rencontrant des prestataires.

Je quitte le boulot vers 18h30, mais je garde un œil sur mon téléphone et ma tablette bien au-delà. Twitter ne s’arrête jamais, et j’avoue que je suis toujours curieuse de savoir ce qui s’y passe.

Depuis quand la ville de Paris est présente sur les réseaux sociaux? Quels bénéfices en tirez-vous ?

Nous avons lancé le premier compte Twitter de Paris pour la Nuit Blanche de 2009 pour donner une visibilité supplémentaire à l’événement et le faire vivre en temps réel aux parisiens connectés.

Depuis cette période, la ville est présente sur les réseaux sociaux. Pour la ville de Paris, il s’agit bien sûr de véhiculer une image moderne, connectée, mais au-delà, d’améliorer notre écoute des parisiens et de mieux répondre à leurs attentes.

Quelle est votre organisation interne ?

Je m’occupe du community management qui est intégré à la rédaction de Paris.fr, au département Paris Numérique de la Direction de la Communication.

Je travaille en étroite relation avec l’Equipe Message aux Parisiens, une équipe de 6 personnes qui répond à tous les mails que les internautes envoient depuis le site Paris.fr. C’est grâce à eux que je peux fournir des réponses efficaces et rapides sur les réseaux sociaux, leur connaissance de la ville est illimitée.

Vous lancez aujourd’hui  l’opération Un jour de tweets à Paris, Pourquoi avoir créé cette journée ?

L’idée c’est d’inviter les parisiens à décrire le Paris qui est sous leurs yeux en 140 signes maximum et en partageant leurs tweets avec le hashtag #jdtap. Au départ l’idée est venue à la lecture de Tentative d’épuisement d’un lieu parisien de Georges Pérec : en racontant tout ce qu’il voit place Saint-Sulpice pendant trois jours, Pérec révèle le caractère poétique du quotidien. Nous proposons aux parisiens de s’arrêter sur leur ville pour voir ce qu’elle révèle : une lumière saisissante, une situation cocasse, les bribes d’une conversation volée, un horizon singulier…

Pendant cette journée, on veut jouer sur l’écrit et sur l’oral :  l’écrit avec twitter, l’oralité avec les crieurs de tweets qui déclameront les plus beaux tweets des parisiens sur 6 places de Paris et l’émission de radio diffusée sur parisconnectradio.fr. Mais aussi, sur plusieurs temps : le temps réel avec Twitter, le réseau social de l’immédiateté par excellence, et sur un temps plus long avec l’édition d’un livre collector pour faire passer à la postérité ce témoignage unique d’une journée parisienne de 2013.

Quels en sont les objectifs ?

L’objectif c’est de montrer le vrai Paris, loin de l’imagerie d’Amélie Poulain, un Paris vivant où les gens habitent, travaillent et sortent. Un Paris très quotidien et qui comme chez Pérec ne manque ni de charme ni de poésie. On veut aussi faire connaître le compte @Paris, qui est une sorte de guichet 2.0 où les parisiens peuvent nous adresser leur questions pratiques et obtenir rapidement une réponse pertinente. On veut encourager les parisiens à saisir leur ville via ce compte.

Tout les Réseaux Sociaux de la ville de Paris, cliquez ici

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire