Qu’est ce que le Newsjacking et pourquoi il peut révolutionner votre approche des RP

21 juin, 2013 21 juin, 2013   21 juin, 2013 0 commentaire

Article proposé par Alexandre Roth du blog Devenez Médiatique dans lequel, il aide les entrepreneurs à médiatiser leur business et à gérer leur image dans les médias.

Si vous ne le connaissez pas sous ce nom, mais peut-être sous celui du détournement médiatique, le Newsjacking est un outil de communication répondant à un besoin de démarcation et d’instauration d’un statut d’expert.

Le but de la manœuvre ?

Gagner rapidement et concrètement en crédibilité et pourquoi pas s’imposer en tant que source informationnelle. Voilà qui semble pouvoir influencer positivement vos relations presse et paraît plutôt pertinent dans l’optique d’une médiatisation de votre business.

Mais alors en quoi consiste ce procédé si prometteur ?

Le Newsjacking, c’est en réalité une appropriation volontaire d’une information et son partage sur vos plateformes (site internet personnel, réseaux sociaux…) au titre de son exclusivité. En d’autres termes, vous vous imposez comme intermédiaire entre l’information intrinsèque et son public, faisant de cette dernière une « actualité » dont vous êtes à l’origine.

Vous le comprenez donc, plus l’information en question est pertinente (d’un point de vue de l’actualité globale ou des évolutions de votre marché), plus votre tendance à vous l’approprier et à la rediffuser renforce votre réputation, votre crédibilité, ce qui pousse le monde médiatique à s’intéresser à vous.

1.Le Newsjacking décrypté

L’un des buts avoués du Newsjacking, c’est bien évidemment de créer un effet de masse, une propagation du type boule de neige, vous permettant d’impacter le plus concrètement possible vos cibles privilégiées (concurrents, prospects, médias…). Le buzz ainsi crée permettra de démocratiser votre information auprès du plus grand nombre et d’améliorer votre visibilité.

Pour mettre en place un détournement médiatique important, il y a bien sûr des conditions et un  certain nombre d’opérations à effectuer. La première d’entre elles, c’est une évidente veille de différents médias.
L’actualité peut se « cacher » n’importe où : sur votre secteur d’activité (innovations, nouvelles législations, évolution des stratégies commerciales de vos concurrents…), dans les médias locaux (journaux, notamment), dans les erreurs de communication de vos concurrents (lapsus gênant dans une publicité par exemple), dans les médias généralistes, dans les buzz sur la toile…

Une fois la provenance et la thématique de l’information à diffuser sélectionnées, l’élément le plus important reste votre réactivité. Vous devez réagir à chaud, avant que le sujet n’ait été étudié en profondeur. Quelques heures après votre décision, votre publication doit être prête.

Si votre Newsjacking peut prendre plusieurs formes (clip vidéo, billet sur un blog, communiqué de presse…) il revêt traditionnellement celle d’un article soigné, court, concis et précis, qui apporte un point de vue objectif sur un fait de société ou une actualité pertinente.

Le corps de votre production aura pour objectif de présenter ladite information, avant de la rattacher, progressivement, à votre propre activité. L’assimilation doit être assez forte pour qu’on puisse finir par penser que si vous n’êtes pas le « créateur de l’information », vous avez concouru à son apparition.

Attention, inutile d’en faire trop ou d’éclipser les acteurs de l’actualité mise à nue. Si des personnes doivent être citées, citez-les (cela pourrait favoriser votre référencement naturel si ces noms viennent à être recherchés massivement sur internet).

La conclusion de votre détournement sera la touche finale, celle qui scellera votre crédibilité aux yeux du grand public. Elle mettra en évidence la pertinence du lien entre l’actualité et votre activité, ce qui vous propulsera au rang d’expert, apte à partager sa propre vision de l’actualité.

2. Diffusion du Newsjacking

Une fois votre intervention prête, il vous revient bien évidemment de vous assurer de sa répercussion sur le Net. Pour ce faire, une vaste « campagne de communication » est nécessaire. Après votre publication, vous effectuerez une veille sur les mots-clés définissant au plus près l’actualité que vous avez traitée.

Cela vous permettra d’intervenir quasiment en temps réel sur les blogs ou autres sites informatifs qui traiteraient du même sujet et d’y laisser des commentaires pertinents ainsi que des liens vers votre Newsjacking.
En plus de cela, vous pourrez aussi vous attaquer aux médias, à titre plus général. Ces derniers relayent aussi l’information en ligne et la possibilité d’y réagir vous est offerte. Vous pourrez donc soit commenter des publications, soit tout simplement soumettre votre détournement médiatique afin que ce dernier soit diffusé à plus grande échelle (par les pure players notamment).

Vous n’oublierez pas non plus les réseaux sociaux, souvent à la source des buzz contemporains. Ces derniers vous offriront l’avantage de pouvoir rajouter directement des journalistes ou des influenceurs de votre secteur d’activité dans vos listes de contacts… il serait dommage de se priver d’une telle audience !
Enfin, vous pourrez aller jusqu’à proposer votre Newsjacking sur des sites de routages (spécialisés dans l’envoi de communiqués de presse à de nombreux journalistes) ou vous tourner vers les sites de partage de vidéos si vous avez opté pour ce support.

3. Newsjacking : quel impact sur les Relations Presse ?

S’approprier un contenu qui fait débat, commenter les publications d’autres intervenants, s’adresser directement aux journalistes pour leur proposer votre chronique… autant de procédés qui peuvent peut-être s’apparenter à un passage en force, mais qui en réalité  a le mérite de vous propulser au-devant de la scène et peuvent vous permettre de nouer des relations dans la presse.

Plus vous montrez votre capacité d’analyse, de réflexion, en lançant ce genre d’informations à chaud, plus le monde médiatique se tournera vers vous pour partager votre savoir. Si le Newsjacking demande trop de travail pour être effectué de manière récurrente, il permet malgré tout une identification rapide et efficace de votre business.

Cette dernière est vitale pour éveiller la curiosité des journalistes quant à votre propre espoir de médiatiser votre activité professionnelle. De plus, rien ne dit qu’un détournement doit être morose, dénué d’humour ou quadrillé, comme le serait un document officiel… à vous donc d’opter pour une forme et un style qui sauront séduire les professionnels du monde médiatique afin qu’ils vous gardent en mémoire…

En termes concrets, oui, le Newsjacking est un moyen rapide et efficace de faire des connaissances, de tisser des liens (ne serait-ce que par l’ajout de contacts sur les réseaux sociaux). Avec un tel matériel, vous n’avez plus qu’à adapter un minimum votre communication pour devenir le chouchou des médias !

Toute la difficulté d’un Newsjacking efficace, c’est la pertinence de son analyse, sa capacité à décortiquer l’actualité sans se discréditer. L’objectif est et restera d’être le plus impactant possible, en faisant jouer sa réactivité. Attention malgré tout à ne jamais faire dans le trop acerbe voire dans l’attaque personnelle. Ne salissez personne et ne lancez pas d’accusations… cela serait dommage de vous attirer des problèmes !

 

 

 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire