LES RP ONT DES AILES

9 septembre, 2013 9 septembre, 2013   9 septembre, 2013 0 commentaire

Culture RP a rencontré Julien Luccioni, attaché de presse chez Aigle

 

Aigle vient de fêter ses 160 ans,
comment expliquez-vous la longévité de la marque ?

 

La longévité de la marque s’explique tout d’abord par la force de son histoire et ce pourquoi elle a été créée à l’origine. Hiram Hutchinson, américain vivant dans une France à 90% rurale au milieu du 19ème siècle, décide d’équiper les agriculteurs et paysans grâce au concept de vulcanisation du caoutchouc racheté à Charles Goodyear pour faire des bottes. A partir de là, est né chez nous ce qu’on appelle le savoir-protéger. 160 ans plus tard, et au vu des perturbations météorologiques actuelles, se protéger est un besoin toujours aussi fort… et Aigle, au fil des années et des saisons a su s’inscrire dans le quotidien de chacun à travers ce besoin. Il y a également l’aspect transgénérationnel qui fait que les produits Aigle et notamment les bottes en caoutchouc ont fait partie de l’histoire de nos parents, de notre histoire et demain, elles écriront l’histoire de nos enfants…

Quelle est la spécificité de votre approche RP ?

Sur la partie mode tout d’abord, nous nous efforçons de raconter une histoire autour de nos collections, de nos produits mais aussi de nos collaborations. Cela commence par les présentations presse 2 fois par an où nous donnons le ton autour d’une mise en scène puis au fil de la saison, des thématiques sont proposées toujours avec une histoire à raconter. Nous essayons de garder une cohérence dans nos différentes communications. Des évènements peuvent être organisés pour lancer nos collaborations qui deviennent saisonnières depuis 2009. Elles nous permettent de dynamiser encore plus l’image de la marque en touchant des marchés où l’on ne nous attend pas forcément, avec des maisons ayant une histoire aussi forte que la nôtre mais auxquelles on ne penserait pas forcément… Le but au final est de surprendre les gens, la presse comme le consommateur et avec une marque qui fête ses 160 ans, il y a de quoi faire !

En parallèle de notre communication « mode », nous travaillons également sur un autre aspect « historique » de la marque qui est le domaine de la chasse. Un tout autre univers avec un relationnel et des codes différents de la mode mais tout autant passionnant à travailler.

Sur la partie corporate, l’histoire de la marque, sa force, son dynamisme économique actuel à travers notamment son développement à l’international, l’aspect Made In France avec notre usine de fabrication basée à Châtellerault fait qu’il y a toujours de quoi communiquer et relayer de l’info à la presse sur ce domaine.
On se retrouve donc avec 3 canaux distincts qui permettent à Aigle de s’exprimer pleinement sur des territoires et des cibles bien distincts.

Avez-vous des astuces pour créer le buzz ?

Le buzz est, aujourd’hui, indissociable des nouvelles technologies de l’info com et par conséquent, il dépend fortement de l’importance du digital dans les stratégies de communication de chacun. Chez Aigle, nous commençons depuis un peu plus d’un an à développer ce pôle. L’agence avec laquelle nous travaillons (L’atelier audiovisuel) a développé notre présence digitale à l’occasion de l’inauguration de notre boutique des Champs-Elysées en Avril 2012 en organisant entre autres un flashmob avec des danseurs de gumboots qui fut viralisé via Youtube et Facebook (plus de 330 000 vues).
A ce jour, nous n’avons pas d’astuces particulières si ce n’est de s’appuyer sur des collaborations comme cette saison avec Kitsuné qui a créé le buzz (en France comme à l’international) sur la presse et comme le web n’est désormais jamais très loin, la viralité s’est faite d’elle-même…

Quelle est la place du web 2.0 et des réseaux sociaux dans votre stratégie de communication ?

Comme énoncé dans la réponse précédente, la présence du 2.0 et des réseaux sociaux dans notre stratégie de communication est très récente mais cela devient un vrai travail et un vrai pôle que nous développons quotidiennement et qui devient au fur et à mesure un réel axe de réflexion au sein de notre stratégie.

Comment mesurez-vous l’impact de votre travail ?

Nous utilisons l’Argus tant sur la pige que sur l’étude de médiatisation (Map Institut NDLR). L’interface web  nous permet d’avoir une visibilité en direct de nos retombées presse et web. Des bilans sont tirés pour chaque communication, collaboration à chaque saison… ce qui nous permet d’analyser et de comparer nos actions afin de voir ce qui fonctionne ou ce qu’il y a à améliorer et enfin de pouvoir adapter notre stratégie RP sur les saisons suivantes…


Entretien mené par Delphine Pachoud


Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire