Un coup de com magique !

3 octobre, 2013 3 octobre, 2013   3 octobre, 2013 0 commentaire

Culture RP a rencontré Nathalie Cohen, directrice de l’agence Les Fées de la com


Présentez-nous votre agence?

Les Fées de la Com est une agence de relations presse spécialisée dans le secteur de l’enfant. Mode pour femmes enceintes, puériculture, jouets… nous couvrons l’ensemble des produits et services pour la famille. Notre démarche est de proposer aux  journalistes une offre complète et de se positionner auprès d’eux comme une référence dans le secteur.

Quel a été votre parcours?

J’ai découvert les RP lors d’un stage dans le cadre du BTS Communication des Entreprises et ça a été un véritable coup de cœur. Cependant, j’ai choisi de sauter la case EFAP pour faire une maîtrise d’Info Com à la fac. À la fin de mes études, j’ai aussitôt postulé dans des agences RP !

Après 4 ans dans une agence généraliste à apprendre les rouages du métier, j’ai décidé de me lancer dans l’entreprenariat en créant Les Fées de la Com. L’agence va fêter ses 5 ans en novembre.

Quelle est votre valeur ajoutée par rapport aux autres agences?

Avant tout, c’est une relation de confiance établie avec les journalistes et nos clients. Au-delà de ces rapports privilégiés, nous veillons à jouer un rôle stratégique de conseil auprès de nos marques. Par ailleurs, nous proposons une offre dédiée aux PME. Elles peuvent ainsi accéder aux RP et bénéficier d’une bonne couverture médiatique.

Que pensez-vous de l’évolution des RP ces dernières années?

Deux phénomènes se distinguent selon moi. D’une part, les agences doivent faire face à une sur-sollicitation des journalistes. La créativité me semble être un atout majeur pour y faire face. D’autre part, la place occupée par les médias 2.0 nécessite l’intégration de nouvelles compétences dans le métier.

Quels sont selon vous les bénéfices des médias 2.0 par rapport aux médias traditionnels?

Il est certain que pour mener une bonne stratégie RP, les deux sont nécessaires. Les médias 2.0 donnent la possibilité de créer le buzz plus rapidement. Ils présentent un réel avantage pour les sites e-commerce. Ils favorisent par exemple leur référencement. De plus, dans le secteur de l’enfant, les marques ont tout intérêt à miser dessus pour atteindre la fameuse cible des “Digital Mum”. L’idéal est de trouver le juste équilibre entre la communication 2.0 et les incontournables médias traditionnels.

 

 

Entretien mené par Alexia Guelte-Morot

 

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire