Myartmakers.com: Envie d’une œuvre d’art sur commande?

7 février, 2014 7 février, 2014   7 février, 2014 0 commentaire

Culture RP à rencontré Adrien Saix Dirigeant Fondateur de MyArtMakers.com

 

 

 

 

Pouvez-vous nous décrire le concept de MyArtMakers ?

MyArtMakers est le premier site internet dédié à l’art contemporain sur commande. Il ne s’agit pas d’une galerie virtuelle comme il en existe des dizaines sur la toile. MyArtMakers est une plateforme de mise en relation directe qui permet à des demandeurs (particuliers et entreprises) d’accéder aux multiples savoir-faire d’une communauté d’artistes professionnels (peintres, sculpteurs, illustrateurs, photographes, art designers…) pour la réalisation d’œuvres d’art sur commande. L’approche est très flexible est permet à tout demandeur de faire réaliser l’œuvre d’art qui lui correspond, et aux artistes de répondre à des demandes qualifiées. MyArtMakers remet au goût du jour un concept relativement ancien qui a donné naissance à de véritables chefs d’œuvres, comme la fresque du plafond de la chapelle Sixtine par Michel Ange en 1512 ou encore plus récemment la toile Guernica de Pablo Picasso en 1937.

Notre mission est de marier la conception de l’art du demandeur avec celle de l’artiste et de faire naître une collaboration vertueuse qui conduira à la réalisation d’une œuvre unique, authentique et personnelle.

Quelle est votre conception sur l’art et pourquoi avez-vous créé cette nouvelle mise en relation directe entre les différents publics et les artistes ?

Aujourd’hui encore, trop peu de gens s’intéressent à l’art contemporain, celui-ci est victime de son image entourée de mystères et de préjugés, créateurs de frontières. Il est très difficile pour les artistes de promouvoir leur art et de pouvoir en vivre par le biais des financements institutionnels ou par celui du réseau commercial des galeries. La véritable source de démocratisation réside dans le web 2.0. Il tombe les barrières et créer des ponts entre les univers.

Nous croyons qu’en tout être humain sommeille une attirance envers la création artistique, celle-ci est très personnelle et propre à chacun d’entre nous. Lui donner vie et permettre à chacun d’exprimer sa perception de l’art en trouvant les artistes qui y correspondent, telle est la raison d’être de MyArtMakers. Ainsi, nous pensons que la collaboration entre l’artiste et le demandeur est productrice d’un art plus personnel et avec lequel on se sent à l’aise.

Quel est le processus, le “mode opératoire” de création d’une œuvre d’art via votre plateforme ?

Le mode opératoire est très simple et conçu en parfaite adéquation avec la subjectivité de l’art. Il fonctionne comme un appel à projet.

Dans un premier temps, le demandeur spécifie gratuitement sa commande via un formulaire dédié, celui-ci est un mini cahier des charges spécialement conçu par MyArtMakers. Les artistes le consultent et s’ils sont intéressés, ils y répondent et peuvent également demander des précisions et donner des conseils.

Le demandeur compare les propositions des artistes et il a accès à leur profil où est présenté leur univers artistique de manière détaillée. Il peut alors choisir l’artiste qui lui correspond le mieux et effectuer le paiement de sa commande en ligne.

Comment sont sélectionnés les artistes ?

Les artistes doivent justifier d’un statut d’artiste professionnel pour pouvoir créer un compte sur MyArtMakers. Par artiste professionnel, nous entendons qu’ils doivent détenir à minima un numéro SIRET et préférentiellement être inscrit à la Maison des Artistes ou à l’Agessa. Sous réserve des conditions précitées, nous ne faisons aucunes discriminations et nous acceptons tous les artistes quelque soit leur univers artistique. Nous souhaitons promouvoir les artistes et leur offrir une opportunité unique de rencontrer un nouveau public via notre site. Ce sera ensuite aux demandeurs de choisir, plus il y aura d’artistes et meilleur sera leurs choix !

Votre stratégie de communication s’inspire de la philosophie de “The Lean Startup”. Quelles en est le concept ? Quels en sont les avantages ?

« The Lean Startup » est un concept formalisé par Eric Ries en 2008, il a repris la méthode Lean de l’industrie, mise au point par Toyota dans les années soixante-dix, et il l’a transposé et adapté à l’entreprenariat et notamment à la phase de lancement des startups, juste avant qu’elles ne rencontrent leur marché.

De manière générale, nous considérons « The Lean startup » plus comme une idéologie que comme une méthodologie. Ce qui est clef dans cette approche, c’est le processus d’apprentissage par itération et par capitalisation, ainsi que la capacité à réagir rapidement. La logique de base consiste à confronter le plus tôt possible son produit (ou son idée) avec le marché en réalisant un premier test. Il est alors fondamental de savoir mesurer les résultats obtenus en recueillant les données utiles. L’analyse de ces informations sera à la source du « learning process » qui permettra de s’adapter progressivement en pivotant ou en persévérant dans son idée originelle. Chez MyArtMakers nous nous inspirons fortement de cette approche itérative. Le secteur de l’art contemporain sur internet est relativement anarchique, il n’y a pas de références et beaucoup reste encore à faire. Dans ce contexte, nous avons fait le choix d’adopter une stratégie de communication très flexible et adaptable, ne nécessitant pas d’investissement au démarrage.  On pourrait parler de stratégie d’amorçage ou de « lean communication ». L’apprentissage qui en est fait peut ensuite servir d’input  à l’élaboration d’une stratégie de communication plus approfondit qui connaitra alors ses cibles, le discours et les médias les plus pertinents pour les atteindre.

Avez-vous une volonté d’acquisition spécifique via les médias sociaux (Twitter, Linkedin, facebook) et comment procédez-vous pour approcher le monde des collectionneurs ?

Nous ne communiquons pas de la même façon sur ces réseaux sociaux.
Linkedin est par nature un réseau professionnel, nous l’utilisons préférentiellement pour contacter les artistes et les entreprises. Nous avons créé un groupe dédié à l’art ou tous les artistes sont conviés pour venir s’exprimer et partager leurs idéologies. Nous avons été agréablement surpris car bon nombre d’entre eux s’expriment régulièrement et les commentaires échangés sont très riches.

Sur Facebook et Twitter qui sont généralistes, nous nous adressons à un public plus large d’amoureux de l’art. Nous y postons des sujets variés en nous assurant qu’ils présentent un réel intérêt, de part leur originalité et leur qualité intrinsèque.

Pour approcher les collectionneurs et plus largement les demandeurs potentiels, nous appliquons le principe de la « longue tail ». Nous communiquons sur une multitude de médias digitaux (forums, annuaires, annonces, réseaux sociaux spécialisés, etc.), afin de se faire connaitre et d’apporter un trafic qualifié sur nos principaux réseaux sociaux et sur notre site.

Pensez-vous utiliser les Relations presse dans votre développement ?

Dans le futur, certainement, nous pensons qu’il est important de croiser les moyens de communication  pour augmenter efficacement sa visibilité. On peut faire ici une analogie avec le cross canal dans la distribution. En ce sens, les Relations presse peuvent être considérées comme un média complémentaire aux médias sociaux.

http://www.youtube.com/MyArtMakers

 

 

 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire