SUIVEZ-NOUS SUR

OPEN : à la découverte de Suez Environnement

25 mars, 2014 25 mars, 2014   25 mars, 2014 0 commentaire

Culture RP a rencontré Pascale Guiffant, Directeur Projets et Réputation chez Suez Environnement, à l’occasion de la journée mondiale de l’eau.

Pouvez-vous nous expliquer quel a été votre parcours ?

Après des études d’ingénieur, j’ai commencé ma carrière chez SUEZ ENVIRONNEMENT en 2001 à Johannesburg où j’ai travaillé au développement de services d’eau et d’assainissement pour les bidonvilles et quartiers péri-urbains de la ville. Une expérience très marquante, et qui a été le commencement d’un engagement fort sur les enjeux de l’eau, en particulier son accessibilité. J’ai continué plusieurs années à travailler sur des projets de ce type, sur la mise en œuvre effective du droit à l’eau. Au sein de SUEZ ENVIRONNEMENT, nous avons développé une expertise spécifique au sein de l’entreprise à travers le programme «Eau pour Tous».

Ces projets nécessitent la mobilisation de nombreuses parties prenantes :des bénéficiaires du projet,des autorités locales, des ONGs, des associations de quartiers, etc. C’est de là qu’est née ma conviction que les infrastructures d’eau ne pouvaient se développer sans concertation, sans dialogue avec les parties prenantes. L’entreprise a une responsabilité sociétale, surtout lorsque notre métier sert l’environnement et les hommes. En 2008, nous avons ainsi créé la Direction des Relations Sociétales qui a eu pour objectif de structurer le dialogue entre SUEZ ENVIRONNEMENTet ses parties prenantes, que ce soit au niveau du siège de l’entreprise ou sur le terrain dans nos filiales.

Puis en 2010, j’ai rejoint la Direction de la communication, avec une conviction : les communicants de SUEZ ENVIRONNEMENT devaient pouvoir se saisir de ces enjeux et être des moteurs du dialogue et de l’ouverture de l’entreprise au monde qui l’entoure. Pas seulement pour l’informer mais aussi pour écouter, transmettre, échanger autour des enjeux de l’eau et des déchets, notre deuxième métier, qui partout se règlent localement.

Quelles sont vos missions au sein de Suez Environnement?

Mon rôle est de travailler sur les perceptions et attentes de nos parties-prenantes ainsi que la qualité de nos interactions avec l’ensemble des publics. C’est assez nouveau dans les grandes entreprises françaises.

La révolution digitale et l’interpellation croissante des entreprises sur les grands enjeux de société ont nécessairement une incidence sur notre stratégie et notre travail quotidien. Nous ne pouvons plus nous contenter de projeter notre vision de l’entreprise ou du secteur. Nous devons profiter des outils dont nous disposons aujourd’hui – grâce au web 2.0 notamment – pour dialoguer avec nos publics et répondre à leurs attentes. Cette démarche implique de travailler tant sur la forme avec des outils innovants qui facilitent l’accès à l’information, que sur le fond avec du contenu pertinent et intéressant, qui met en perspective nos activités mais aussi les grands enjeux sociétaux auxquels nous faisons face.

Mon objectif est ainsi de développer des projets porteurs de sens pour l’entreprise et pour la société, dans des contextes internationaux très différents et avec l’ensemble de nos parties prenantes.

Le 22 mars a eu lieu la journée mondiale de l’eau organisée par l’ONU. Que proposez-vous chez Suez Environnement à cette occasion ?

L’accès à l’eau et à l’assainissement est un droit fondamental reconnu par les Nations Unies depuis 2010. De par son activité quotidienne, SUEZ ENVIRONNEMENT est un acteur majeur de la mise en œuvre concrète de ce droit ; le Groupe alimente en effet près de 92 millions de personnes dans le monde en eau potable, au service des pouvoirs publics, et en étroite collaboration avec de nombreux acteurs.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, SUEZ ENVIRONNEMENT a souhaité illustrer de façon concrète son implication et ses engagements pour la mise en œuvre du droit à l’eau dans le monde autour de quatre enjeux-clef : l’accès à l’eau, sa tarification, sa qualité et sa gouvernance.

Nous lançons ainsi une plateforme en ligne inédite, sous forme de cartographie mondiale interactive,baptisée « OPEN ».


Elle centralise un ensemble d’informations sur nos activités, nos savoir-faire et nos défis dans le domaine de l’eau partout où nous sommes présents. Nos filiales sont également nombreuses à ouvrir leurs portes au public et organiser des animations à l’occasion de cette journée. OPEN nous permet de fédérer et promouvoir l’ensemble de ces actions pour leur donner une meilleure visibilité.

Notre objectif est de favoriser une meilleure compréhension de la gestion de l’eau et de ses défis, et ainsi encourager à l’économie, la protection et la conservation de cette ressource précieuse.

Vous êtes à l’initiative d’un projet innovant : la création d’une plateforme consommateurs/entreprise mondiale. Pouvez-vous nous expliquer les grandes lignes de ces projets et les bénéfices attendus ?

Dans une démarche d’ouverture et de transparence, nous avons lancé une initiative inédite : « OPEN : à la découverte de SUEZ ENVIRONNEMENT » destinée à partager nos connaissances avec nos publics, utilisateurs quotidiens comme acteurs territoriaux.

Par le biais d’une cartographie dynamique reposant sur l’interface de programmation (API) Google Maps, OPEN met à disposition quatre grands types de contenus:des informations pratiques sur les animations qui se déroulent dans nos sites pour la Journée mondiale de l’eau ; des chiffres clés par pays,représentatifs de nos activités dans le domaine de l’eau ;une liste de plus de 21 savoir-faire scientifiques, techniques, managériaux mis en œuvre par le Groupe ; et enfin  un décryptage des quatre grands enjeux d’aujourd’hui : l’accès à l’eau, sa tarification, sa qualité ainsi que sa gouvernance.

OPEN est accessible sur www.openbysuezenvironnement.fr et disponible en trois langues : anglais, français et espagnol.Nous proposons aussi de suivre et de participer à cette journée sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter via notre compte officiel @SuezEnv et le hashtag #opensuezenv.

La plateforme OPEN a vocation à vivre dans la durée et sera régulièrement mise à jour et enrichie de données supplémentaires sur les engagements de SUEZ ENVIRONNEMENT et surtout sur notre deuxième métier, celui de la gestion des déchets.

Suez Environnement a de nombreuses filiales en France et dans le Monde. Comment réussir à faire « cohabiter » sur une seule et même interface ces différentes populations?

Depuis de nombreuses années nos filiales se mobilisent pour la Journée mondiale de l’eau. Cette mobilisation peut prendre plusieurs formes : des Journées porte-ouvertes, des débats, des accueils de groupes scolaires. Nous souhaitions lui donner une visibilité d’ensemble, à l’échelle de l’entreprise, ce que nous permet OPEN.

L’objectif est de pouvoir expliquer notre métier et répondre aux questions du grand public se posent partout où ils sont présents : comment l’eau devient-elle potable, pourquoi et comment traiter les eaux usées ? Être au contact des opérateurs qui font ce métier tous les jours est la façon la plus vivante et concrète de faire comprendre nos métiers et leurs enjeux.

 

 

 

 

 

 

Propos recueillis par Alexia Guelte-Morot

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire