MUNICIPALES-Exposition médiatique: l’heure est au bilan

3 avril, 2014 3 avril, 2014   3 avril, 2014 0 commentaire

Le Pôle AURA MUNDI, veille et analyse des médias en ligne, de l’Argus de la presse a réalisé un baromètre dans le cadre des élections municipales de 2014. L’heure est au bilan : le baromètre met en avant, du 1er décembre 2013 au 31 mars 2014, la part de voix des candidats aux élections et des partis politiques sur les 20 premières villes de France dans la sphère « Internet » et le Web 2.0.

« La médiatisation d’un candidat ne conduit pas forcément à son élection » Le Lab politique/Europe1

Visualiser notre infographie

TOP 10  DES CANDIDATS LES PLUS MEDIATISES*


1. Nathalie Kosciusko Morizet (UMP/Paris) : 18,7%

2. Anne Hidalgo (PS/Paris) : 16,4%

3. Jean-Claude Gaudin (UMP/Marseille) : 6,4%

4. Patrick Mennucci (PS/Marseille) : 5,6%

5. Alain Juppé (UMP/Bordeaux) : 5%

6. Martine Aubry (PS/Lille) : 3,9%

7. Gérard Collomb (PS/Lyon) : 3,3%

8. Pierre Cohen (PS/Toulouse) : 3%

9. Christian Estrosi (UMP/Nice) : 2,3%

10. Jean-Luc Moudenc (UMP/Toulouse) : 1,9%

Sur les 10 candidats les plus médiatisés du 1er décembre au 31 mars 2014, 7 ont été élus.
Nathalie Kosciusko-Morizet, malgré sa course en tête du TOP 10 des candidats les plus médiatisés, n’a pas été élue au 2ème tour des élections  Une campagne très engagée et pleine de rebondissements explique la forte exposition médiatique de la candidate UMP/Paris.

TOP 10 DES MAIRES LES PLUS MEDIATISES*(candidats ou non aux municipales)


1. Jean-Claude Gaudin (UMP/Marseille) : 18,1%

2. Alain Juppé  (UMP/Bordeaux) : 14,3%

3. Martine Aubry (PS/Lille) : 10,9%

4. Bertrand Delanoë (PS/Paris) : 10,7%

5. Gérard Collomb (PS/Lyon) : 9,4%

6. Pierre Cohen (PS/Toulouse) : 8,6%

7. Christian Estrosi (UMP/Nice) : 6,6%

8. Roland Ries (PS/Strasbourg) : 4,3%

9. François Rebsamen (PS/Dijon) : 3,3%

10. Edouard Philippe (UMP/Havre) : 2,6%

Dans ce classement des maires les plus médiatisés, seul Pierre Cohen n’a pas été réélu, Bertrand Delanoë ne se représentant pas.La médiatisation des candidats s’est accélérée entre les deux tours puisque, pour Pierre Cohen, 35,5% de sa médiatisation totale se situe entre le 24 et le 31 mars.

TOP DES PARTIS LES PLUS MEDIATISES*

1. PS : 29,5%
2. FN : 23,7%
3. UMP : 23,2%
4. UDI-MODEM : 9,7%
5. Front de Gauche : 8,2%
6.EELV : 4,8%

Le parti du gouvernement en place arrive en tête du classement de la médiatisation des partis politiques du 1er décembre 2013 au 31 mars 2014.On note, sur toute la période analysée, un pic d’actualité le 24 mars, jour des résultats du 1er tour. En effet, sur 296 950 citations du PS, 16 147 ont été comptabilisées le 24 mars.

Malgré la forte médiatisation du FN, 238 752 citations du 1er décembre 2013 au 31 mars 2014 et 18 957 le 24 mars, le parti de Marine Le Pen ne remporte finalement que 14 villes. La sur médiatisation du FN, à l’occasion des résultats du 1er tour,  a mobilisé les français à voter utile.

Quant au parti de Jean-François Copé, grand gagnant de ces élections, il remporte 572 villes de plus de 10 000 habitants alors que la gauche en perd 155, en majorité au profit de l’UMP.

 

TOP 5 DES CANDIDATS LES PLUS ACTIFS SUR TWITTER*SUR 2 MOIS (FEVRIER ET MARS (2014)

1 Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) : 12,8%

2 Anne Hidalgo (Paris) : 8,1%

3 Patrick Mennucci (Marseille) : 5,6%

4 Alain Houpert (Dijon) : 4,3%

5 Vincent Feltesse (Bordeaux) : 4,1%

Nathalie Kosciusko-Morizet,  vainqueur incontestée du baromètre Aura Mundi du 1er décembre 2013 au 31 mars 2014, cumule les 1ères places du Top 10 des candidats les plus médiatisés et du Top 5 des candidats les plus actifs sur Twitter.
Alain Houpert, candidat UMP de la ville de Dijon, occupe la 4ème place de ce classement en raison du piratage de son compte Twitter. En une journée 700 tweets auraient été tweetés en son nom.

METHODOLOGIE
Le baromètre du Pôle AURA MUNDI de l’Argus de la presse a été réalisé sur la période du 1er décembre 2013 au 31 mars 2014 dans le cadre des élections municipales 2014 et sur les 20 premières plus grandes villes de France (en fonction de leur démographie).
Le pôle AURA MUNDI a utilisé son outil de veille des médias et des réseaux sociaux : « TALKWALKER powered by AURA MUNDI ». Ce baromètre a été établi à partir du scan de tous les médias en ligne : blogs, forums, Facebook, Twitter, Youtube, sites d’actualité en ligne…
La répartition des voix correspond à la présence des mots clés (candidats, maires, partis…) recherchés sur le volume total des documents lus (uniquement en lien avec les élections municipales), exprimée en pourcentages.
Un nouveau candidat est paramétré dans l’outil le jour de sa déclaration.

* Part de voix des candidats aux élections et des partis politiques sur les 20 premières villes de France dans la sphère « Internet » et le Web 2.0.

 

 

Baromètre et infographie réalisés par Alexia Guelte-Morot

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire