Pour une gestion des carrières et des mobilités responsables

3 avril, 2014 3 avril, 2014   3 avril, 2014 0 commentaire

Culture RP a rencontré Emmanuel Gagnier, responsable NTIC & Formation et ambassadeur réseaux sociaux pour VAR conseil RH – Groupe Randstad.

Emmanuel sur votre compte Linkedin vous avez choisi cette citation « Si l’homme ne façonne pas ses outils, ses outils le façonneront » d’Arthur Miller. Est-ce à dire que l’homme reste l’élément moteur de développement dans une entreprise ?

L’Homme est à l’origine et au cœur de toute entreprise. Il en conçoit les objectifs et les outils qui permettent de les atteindre.
Ces outils doivent être adaptés à l’objectif et à ceux qui les utilisent afin qu’ils n’en deviennent pas esclaves. Le meilleur des pinceaux ne fait pas de son utilisateur un peintre talentueux. Les bons outils et les compétences des Hommes créent la réussite.

Quelle est votre mission au sein du cabinet et quelles sont ses valeurs ?

J’occupe les missions de responsable des outils de communication et de la formation des collaborateurs à leur bonne utilisation. En liaison avec ces missions, je me fais ambassadeur des réseaux sociaux. J’attache une importance significative à l’intégration culturelle des outils numériques dans l’entreprise. À l’ère du Web 2.0, l’information circule très vite et reste présente sur les supports utilisés. Il est donc nécessaire de bien appréhender ces outils afin de les utiliser selon un principe incontournable de bienveillance. Le respect de l’autre, l’égalité homme/femme, la non-discrimination sont des valeurs auxquelles nous sommes très attachés et nous veillons à ce que ces valeurs soient respectées quel que soit le lieu d’échange.

Quel est votre rôle en tant qu’ambassadeur des réseaux  sociaux? Quelles sont selon vous les différences majeures entre un ambassadeur et un Community Manager ?

Le Community Manager a un rôle de représentation de l’entreprise sur les médias sociaux. Il s’exprime au nom de l’entreprise sur ces médias. L’ambassadeur des réseaux sociaux que je suis, même s’il s’assure de la présence de la marque sur les réseaux sociaux, a également un rôle d’accompagnateur des collaborateurs internes. L’intégration des médias sociaux au sein de l’entreprise est un véritable et passionnant enjeu culturel.

Conseillez-vous à un chef d’entreprise d’être sur Twitter? Et si oui, quelles seraient selon vous les bonnes pratiques ?

Je ne pense pas qu’il y ait une règle. Chaque entreprise est différente. Twitter est un média particulier qui permet de faire exister un principe d’échange très réactif si tant est que l’environnement client de l’entreprise corresponde à ce principe. Il convient d’être présent là ou sont ses clients. Si je conçois la récente étude d’Email-Brokers présentant que « 81% des entreprises ayant fait faillite en 2013 ont omis de parier sur le Net », je ne serais pas aussi catégorique s’agissant de Twitter. Toutefois, si les médias sociaux d’aujourd’hui sont encore adolescents, la transformation numérique de l’économie est en marche. Demain, Twitter (ou son successeur) sera peut-être incontournable dans la réussite d’une entreprise.

La vidéo du Hasard signifie bien le dynamisme que le groupe souhaite insuffler dans l’accompagnement au changement que certaines sociétés doivent opérer dans la gestion de carrières de leurs salariés. Pour vous, concrètement comme cela se traduit dans vos actions ?



Notre métier du conseil en ressources humaines doit évoluer en même temps que l’entreprise et les générations qui la composent. Nous avons mis en place des méthodes innovantes et différenciantes tels que l’objectivation des compétences ou l’utilisation de « serious games » pour travailler sur les capacités managériales. Nous œuvrons également sur l’étude de l’agilité professionnelle et le développement des compétences comportementales.

Comment votre cabinet envisage l’aspect veille sectorielle pour être en capacité d’identifier les mouvements de la concurrence, des nouveaux marchés ?

La veille sectorielle est capitale sur un marché en perpétuelle évolution. Nous travaillons avec l’Argus de la Presse notamment sur une solution de veille statistique nous permettant d’identifier les nouveaux secteurs de marché et d’anticiper les besoins de nos clients.

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur d’activité, notamment avec l’évolution du digital, des médias sociaux ?

Les entreprises doivent se préparer à la révolution du « Big Data ». Le secteur du conseil en ressources humaines doit évoluer au même rythme que les médias sociaux. Ces derniers permettent une interconnexion permanente totalement déconnectée des aspects de localisation. La décentralisation et le télétravail sont en croissance. Les médias sociaux permettent à ces aspects de se développer sans préjudice porté à l’existence du réseau.

 

 

 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire