Datajournalisme : un nouveau terrain de jeu

4 avril, 2014 4 avril, 2014   4 avril, 2014 0 commentaire

Alors que s’est achevée à Nantes la 2ème édition du Hyblab, Estelle Prusker-Deneuville, Responsable de la spécialisation  Médias à l’école SciencesComAudencia Group revient en détails sur ce dispositif inédit d’expérimentation du datajournalisme.

 

Remise des prix pour 3 équipes.

 

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le projet Hyblab ?

Le projet Hyblab a comme objectif de former des étudiants mais aussi des journalistes professionnels à la pratique du datajournalisme.

Il s’agit d’un projet inter-écoles piloté par OuestMedialab, réunissant une centaine d’étudiants issus de 3 écoles – SciencesComAudencia Group, AGR l’école de l’image et Polytech -, associant ainsi de façon unique les 3 compétences clés nécessaires à la production en datajournalisme, à savoir : journalisme, design et programmation. Les médias locaux sont également associés au dispositif pédagogique en tant que pilotes des projets tout au long des 5 semaines de durée du Hyblab. Certains d’entre eux ont même suivi cette année une formation au datajournalisme en amont du lancement du projet. Cela fait partie des différents ajustements que nous avons pu faire par rapport à la première édition en 2013.

En quoi ce projet est-il innovant ?

Ce projet est innovant à plusieurs titres. Il explore tout d’abord une pratique journalistique relativement récente et encore peu présente dans les salles de rédaction. Nous avions par ailleurs peu de références en termes d’apprentissage et tout l’enjeu a été d’imaginer un dispositif qui réponde aux caractéristiques de ce nouveau métier (triple compétence notamment) tout en proposant un projet accessible à des débutants. C’est un projet d’autant plus innovant qu’il repose sur l’hybridation des compétences tout en associant étudiants et professionnels pour un meilleur partage des savoirs.

A-t-il été facile de trouver les sponsors médias ?

Les médias s’engagent de façon bénévole dans le projet en proposant une idée, des données mais aussi du temps pour suivre leur équipe. Cette année encore, nous avions 12 médias partenaires: Presse Océan, France 3 Pays de La Loire, Le journal des Entreprises, Destination Santé, le site web de la Région pays de la Loire,Com&Médias, Terri(s)toires, Vlipp.fr, Radio Campus Angers, Fragil, Le Mag Numérique nantais et WE Demain. Le spectre des médias est relativement varié : télévision locale, quotidien régional, presse économique, magazine national, pure-players d’information locale, médias associatifs, média de collectivité, agence de presse,… preuve que le datajournalisme intéresse de plus en plus de professionnels.

Les sujets ont-ils été choisis par les rédactions ?

Oui, les médias se sont présentés aux étudiants lors de la journée de lancement avec une proposition de sujets et des jeux de données associés. Les étudiants ont alors voté pour leur sujet préféré et ont constitué ainsi leurs équipes pluridisciplinaires autour du média de leur choix. 4 séances de co-working réunissant médias et étudiants des 3 écoles, ont ensuite eu lieu à intervalles réguliers sur le mois de février jusqu’au bouclage du projet et la soutenance. Les sujets traités étaient cette année très variés : enquêtes autour des élections municipales, open data, consommation médias des jeunes, enquête sur la rougeole en France, état des lieux du numérique en Bretagne, place des femmes dans les institutions culturelles, fiscalité des entreprises, l’impact énergétique du web, le secteur de la communication et des médias dans l’ouest,…

Séances de co-working inter-écoles et photo d’étudiants qui votent pour leur projet préféré.

 

Que deviennent les projets primés ?

Les 12 projets réalisés cette année ont tous été publiés par les médias partenaires. Vous pouvez également les retrouver de façon détaillée sur le site du projet www.hyblab.fr.

3 des 12 projets ont été distingués par un jury de professionnels lors d’une soirée de clôture du Hyblab 2014 et de présentation des réalisations par les étudiants.
Les 3 projets primés ont été cette année :

 

 

 

 

 

 

Ce projet prévoit une formation datajournalisme destinée aux rédactions. Les médias sont-ils de plus en plus sensibles à cet aspect du journalisme ?

Il s’agit de notre 2ème édition du Hyblab et nous avons vu clairement en un an un intérêt croissant de la part des rédactions pour cette nouvelle forme de production journalistique. La formation des journalistes en amont du projet a été une demande forte des professionnels suite au Hyblab 2013. Nous constatons ainsi en un an non seulement un intérêt croissant mais surtout une véritable montée en compétence de ces professionnels et cela est très encourageant pour l’avenir du datajournalisme dans les salles de rédaction !

 

 

 

 

 

 

 

Propos recueillis par Magali Bernier

 

 

 

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire