SUIVEZ-NOUS SUR

Point de vue d’Alexandre Chombeau sur l’importance du référencement.

11 avril, 2014 11 avril, 2014   11 avril, 2014 0 commentaire

La synthèse et le résumé d’articles existants est profitable uniquement si elle est accompagnée d’un nouveau texte, d’un contenu original selon le Monsieur SEO de Google. Pourquoi?

Pour répondre à cette question, il faut bien avoir conscience de l’objectif principal du moteur de recherche Google. Outre évidemment de tirer des bénéfices via ces différents services, Google doit impérativement satisfaire l’internaute dans sa requête.

Prenons un exemple très simple, aujourd’hui beaucoup de sites Internet donne des conseils pour maigrir, le nombre d’articles sur le sujet fleurit tous les jours sur la toile, et en général, les sites internet qui sont positionnés soit sur des forums ou soit sur des gros sites de référence dans le domaine.

Si j’ai, moi aussi un site Internet dans le domaine et si je souhaite impérativement me positionner sur la première page, j’ai deux solutions.

Solution N°1 ? Synthétiser du contenu et faire une campagne de liens vers ce contenu

La première solution va être de créer un article sans (grande) valeur ajoutée, le contenu n’ayant pas une très grande valeur ajoutée ne va pas être relayé sur les réseaux sociaux (ou alors très peu). Les indicateurs sociaux seront très faibles.

Mais ce n’est pas tout, un des facteurs les plus importants pour positionner un contenu sur la première page de Google, est d’obtenir des liens entrants de qualité. Un lien de qualité pouvant rapidement être résumé à un lien contextuel de la part d’un site référence dans la même thématique que celui de votre site Internet.

Si votre contenu n’est pas original, il y a peu de chance qu’un site de référence fasse un lien vers vous. La solution va donc être de solliciter vous-même l’obtention de liens, en proposant divers échanges pour obtenir des liens. Après l’obtention de plusieurs liens de qualité, vous aurez plus de chance d’être positionné en première page.
OUI MAIS, attention, cela enfreint les guidelines de Google. Ce n’est donc pas la solution recommandée par Google.

Solution N°2 ? Créer un nouveau contenu unique, original apportant du neuf !

La seconde solution est la suivante. Au lieu de synthétiser un contenu existant, vous allez prendre la peine de chercher une « nouvelle méthode » pour maigrir. Une dernière étude publiée aux USA donne de nouveaux conseils pour maigrir ? Nous n’en avons pas encore parlez en France, c’est l’occasion de sortir du lot.
Si vous publiez un contenu orignal relatif à cette étude :

  • Vous aurez beaucoup plus de chance que l’on partage vos contenus sur les réseaux sociaux
  • Vous aurez également plus de chance d’obtenir des liens entrants de la part des sites internet référence qui parle de LA nouvelle méthode pour maigrir.

Cela vous permet donc de faire du linkbaiting (inciter à la création de lien grâce au contenu originale et intéressant que vous publiez.

OUI, et cela respecte en plus les consignes de Google, vous aurez satisfait son utilisateur qui souhaite avant tout du contenu de qualité ! Pour répondre à la question, au final il est plus intéressant pour Google que vous publiez du contenu original car les internautes qui effectueront des recherches seront «Satisfaits » de leur recherche.

Vous avez publié un article au titre « Arrêtez de penser “mot-clé”, pensez “sujet” ! ». Vous présentez dans l’étude 4 étapes fondamentales. Quelles sont-elles et en quoi selon vous cela change la donne?

Il s’agit d’un article publié sur SEOMOZ. Afin d’introduire le titre de l’article et de répondre rapidement au « Pourquoi penser sujet et non mot-clé ».

Tout simplement car depuis la mise à jour « Hummingbird » Google tend à « Comprendre » les articles qu’il analyse. Google n’analyse plus les pages web par « mots-clés » mais bien par « entités de mots ». Et il va essayer de lui répondre directement !

Prenons l’exemple de la recherche suivant :

Quelle est l’endroit le plus proche de chez moi pour acheter un iPhone 5S ?

Google va analyser la phrase pour répondre directement à l’internaute.

Tentez d’effectuer la recherche « Qui est Einstein ? ». Google affiche directement les résultat sur son interface.

Google devient donc de plus en plus un « Moteur de réponse » qu’un « Moteur de recherche ».

Une mauvaise hiérarchisation des balises de titres H1 à H6 pousse les propriétaires de sites à faire des erreurs pour l’optimisation correcte des pages de leurs sites, ça veut dire quoi?

En fait, cela se base sur les recommandations du W3C (Organisation qui souhaite mettre en place des standards web pour une compatibilité mutli support). Le W3C explique que les balises h1, h2 etc doivent correspondre à « Un titre décrit brièvement le sujet de la section qu’il introduit ».

Ce balisage doit être propre à chaque page ! Il faut donc éviter d’avoir par exemple votre logo en H1, qui d’une part sera identique sur chacune des pages, et qui en plus, n’est absolument pas optimisé pour le référencement de votre site Internet.

Le W3C recommande un balisage du type :

H1 ? Titre principal de l’article (si possible différent de la balise title)
………………..H2 ? Sous-titre percutant ou éventuellement chapô
………………………………..;H3 ? Eventuellement un troisième sous-titre
H2 ? Deuxième sous-titre
………………..H3 ? Eventuellement un troisième sous-titre
………………………………..H4 ? Eventuellement un quatrième sous-titre

En gardant en mémoire ce modèle et en l’appliquant :

  • Vous allez optimiser naturellement votre référencement
  • Vous allez apporter une ergonomie à votre page
  • Vous aurez un bon balisage sémantique

Si cependant, vous préférez :

  • Votre logo en H1
  • Les menus de votre site en H2
  • Les sous-menus en H3
  • Les titres de vos articles en SPAN avec une mise en forme

Google comprendra plus difficilement vos pages, et votre site internet ne sera pas optimisé.
Veillez donc bien à garder l’utilisation des balises H1 à H6 pour structurer uniquement le contenu de votre site Internet !

Google + va t-il supplanter Facebook quand les internautes auront compris l’importance de la notion de l’Author Rank ?

Quiconque a la réponse à cette question sera bien malin. Cependant, la notion d’Author Rank importera au final très peu les internautes qui n’ont pas à rédiger du contenu sur la toile.  (Pour rappel, l’Author Rank est un facteur de popularité mis en place par Google qui mesure sur la « fiabilité sociale » d’un rédacteur en fonction de plusieurs critères. Et principalement donc, en fonction de la notoriété de son profil Google Plus.)
Facebook a simplement pour objectif de socialiser avec vos amis et d’aimer les pages des marques / sociétés / organisations qui vous plaisent afin d’être au courant de leurs dernières actualités.

 

Alexandre Chombeau de l’Agence CSV

 

 

 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire