#BigBangPR

3 juillet, 2014 3 juillet, 2014   3 juillet, 2014 0 commentaire

A l’initiative d’ELAN, près de 200 professionnels de la communication ont ouvert le débat pour réinventer le métier des PR le 12 juin dernier au théâtre des Feux de la Rampe, Paris 9e.

 

Trois heures de débat pour mesurer l’impact d’un « Big Bang ». Celui provoqué  par la fragmentation de l’opinion, sa digitalisation et la crise de mutation des médias sur le métier des Public Relations. Celui là même qui incite certains à crier à la mort des PR. Celui là encore qui bouscule le quotidien de ses acteurs, qu’ils se dénomment PR Manager, Directeur de la communication, Data Chief Officer ou encore Engagement Manager.

#BigBangPR : le défi et l’invitation lancés par ELAN à toute une profession appelée à se réinventer.


 

 

Venus de Grande Bretagne tels Robert Phillips (co-fondateur de Jericho Chambers) ou Paul Holmes (Président du Holmes Group) ou de France à l’instar de Jacques Séguéla (Vice-président Havas), tous les grands noms du métier s’étaient donnés rendez-vous, ce matin du 12 juin au Théâtre « Les Feux de la Rampe » à Paris pour débattre de la mort supposée des PR avec la complicité de Michel Field.

Les PR peuvent-elles encore être sauvées?
Qu’est-ce que la réputation à l’heure du digital et des réseaux sociaux?

Comment concevoir aujourd’hui les chemins d’influence les plus pertinents?

Quelles nouvelles relations instaurer avec les journalistes?

Les PR permettent elles de développer sa part de marché et pas uniquement sa part de voix?

Voilà quelques-unes des questions qui ont été abordées lors de ce #BigBangPR par les experts des PR devant une salle comble.

 

 

Ce débat a été initié par ELAN mais l’agence souhaite que chacun s’en saisisse et en devienne contributeur. Marion Darrieutort, Président d’ELAN confirme : « Depuis toujours, nous avons souhaité faire bouger les lignes de notre métier. L’ère qui s’ouvre emmène l’ensemble de notre profession vers de tels challenges qu’il aurait été présomptueux de notre part d’affirmer avoir toutes les solutions. C’est pour cette raison que nous avons voulu ce débat ouvert à tous, toutes les parties-prenantes de ce métier en pleine mutation, de nos confrères d’agences PR aux entreprises et marques ‘annonceurs’, aux étudiants qui représentent la nouvelle génération de communicant ainsi qu’aux agences dont les métiers se décloisonnent : les experts de la publicité bien sûr, mais aussi les spécialistes de la relation shopper, de l’événementiel, de la data, les pures players digitaux ou encore les experts l’innovation relationnelle. Plus de 200 personnes étaient présentes. Un chiffre significatif qui a permis à #BigBangPR d’être le trend topic de la matinée du 12 juin sur Twitter ! Pour nous, c’est un signe. Bien plus qu’une prise de conscience, mais une transformation qui est amorcée ! »

#BigBangPR, lorsque 200 professionnels de la communication entrent dans l’ère de la transformation

 

 

« Votre avenir c’est le contenu ! Fini le temps du communiqué de presse, cette fausse pub ! Il est temps de rentrer dans l’ère de l’éthique, de bâtir une charte professionnelle ! » s’est exclamé Jacques Séguéla.

Lors d’une table ronde centrée sur le concept de réputation qu’il s’agit de protéger et de promouvoir, Dominique Danaë (PR Director de Microsoft France), elle, annonçait « l’ère de la transformation du métier » et Christophe Ginisty (créateur de Reputation War) soulignait que la réputation était l’autre « capital social » de l’entreprise et que « le board devait être inspiré par sa communauté » tandis que Nicolas Narcisse (Vice président exécutif d’ELAN) expliquait pourquoi « l’influence est un acte d’altérité ».

Sur les relations avec les journalistes David Medioni, ex-rédacteur en chef d’Arrêt sur Images, en a appelé à « l’instauration de la confiance mutuelle », à « sortir de la peur réciproque ».

La seconde table ronde a fait la part belle au concept grandissant d’engagement. Les intervenants ont analysé les leviers de l’engagement que sont les Insights et Data, les contenus et les idées. Ainsi Romain Colin (Fondateur de Fubiz) a souligné la nécessité de « contenus de plus en plus créatifs » et Emmanuel Vivier (fondateur du Hub Institute) celle « de faire preuve de plus d’agressivité sur le digital ». Quant à Clément Brygier, co-fondateur de Digital Insighters, « la data est un puissant levier d’engagement ». Côté Vincent Paris (Co-fondateur de Bear Ideas), « la relation est le 2ème critère d’attachement à la marque pour les 15-30 ans, derrière le produit lui-même ».

Robert Phillips et Paul Holmes dans un débat homérique dont la salle se fit l’arbitre, ont soutenu des thèses opposées mais ont fini par trouver un terrain d’entente sur la nécessité pour les PR de se réinventer au plus vite. « Le Digital et le social media c’est l’âge d’or des PR … Le besoin de PR est plus important que jamais » déclarait Paul Homes alors que Robert Phillips s’interrogeait sur le défi que constituait l’adaptation des PR « face au mouvement d’individualisation et d’atomisation qui exclut toute généralisation de l’expertise ».

C’est à Jacques Séguéla, avec le sens de la formule qu’on lui connaît, qu’on donnera  le mot de la fin : « Les PR c’est pas cher, c’est la chair. Vous êtes des faiseurs d’ADN, des donneurs de sens et  l’on est à l’aube  d’une deuxième vie des PR : Vive les PR, vive la passion ! »

 

 

A propos d’ELAN Paris
ELAN est une agence conseil en stratégies d’influence. L’agence réunit 50 consultants et compte de grands noms au sein de son portefeuille clients, pour la plupart fidèles depuis plusieurs années (Accenture, Areva, Danone, Electrolux, Eco-Emballages, Essilor, Huawei, ING Direct, Kellogg’s, PWC, Moet & Chandon…). Elle conseille et accompagne dans la structuration et la mise en œuvre de programmes d’influence ou dans l’analyse approfondie de leur écosystème. Agence indépendante, ELAN est dotée d’un bureau à Paris, d’un bureau à Bruxelles et d’un bureau à Londres. Elle est internationalement reconnue et a reçu depuis sa création 12 prix français ou internationaux dont le prix de « l’Agence de communication d’influence de l’année 2012 », le prix « French consultancy of the year » ainsi que plusieurs European Excellence Awards et  plusieurs

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire