SUIVEZ-NOUS SUR

ATOL, le Made in France et l’innovation au cœur des RP

28 avril, 2015 28 avril, 2015   28 avril, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré François Boursicot, Chargé des Relations Presse Corporate et produits ATOL et blogueur – www.ohmyhomme.fr

 

François Boursicot, Chargé des Relations Presse Corporate ATOL et karembeu Adriana

 

Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

Mon parcours est pour le moins original. J’ai une formation initiale dans l’agriculture ! J’ai passé un bac Scientifique Technonologique de l’agronomie et de l’environnement puis un BTS agricole avec une option Production Animale dans l’objectif de travailler en tant qu’ingénieur agronome ou vétérinaire. En cours de route j’ai bifurqué vers le marketing en intégrant le programme ESA (Maitrise en marketing et distribution) au sein de l’ESC La Rochelle.

Parmi plusieurs stages, un m’a particulièrement marqué, au Conseil départemental de la Charente où j’ai fait mes armes au sein de la cellule événementielle. J’ai ensuite souhaité me perfectionner avec un double Master 2 Management de Projets Evénementiels / Management de projets touristiques, toujours à l’ESC La Rochelle suivi d’un stage de fin d’études orienté Evénementiel au Conseil Régional des Pays de la Loire. A la fin de ce Master, j’ai été recruté au sein du siège régional Centre Ouest du Groupement des Mousquetaires pour un poste de Responsable Communication. J’étais chargé de l’événementiel, des relations presse, des relations avec les associés et de rédiger les actualités de ma région pour le journal interne du Groupement. C’était assez polyvalent et cette première expérience m’a permis de toucher à tout ! C’est là que j’ai développé le goût des RP. Le siège du Groupement des Mousquetaires m’a ensuite proposé un poste d’attaché de presse Corporate au niveau national pour le groupement et ses enseignes. Cette première expérience m’a permis de découvrir le fonctionnement d’un système coopératif.

 

Puis au travers de rencontres j’ai eu l’opportunité d’accéder à un poste de chargé des Relations presse chez Marionnaud où j’ai été en charge des RP Corporate et Produits pendant 2 ans. Cette expérience m’a donné envie de créer un blog dédié aux Hommes en 2012 autour de la beauté, de la mode puis du Lifestyle (www.ohmyhomme.fr). Cette démarche personnelle m’a permis de développer des compétences en Community Management et en e-RP avec la promotion de mon blog sur le web. J’ai également découvert une autre facette intéressante en voyant comment les marques m’approchaient. Je me suis occupé de mon blog à temps plein pendant 1 an puis à travers des rencontres j’ai intégré une agence RP dédiée à la cosmétique. Cela m’a permis d’acquérir une vision agence en plus de la vision annonceur. En octobre 2013, j’ai souhaité revenir à mes premières amours en postulant chez ATOL. J’ai intégré la coopérative ATOL en tant que Responsable des Relations Presse Corporate et produits. J’aime le fonctionnement de ce système coopératif : nous sommes au service des associés, autant que de la marque.

Justement, quelle est la spécificité de votre approche RP pour les associés Atol ?

La spécificité c’est le fait qu’ATOL soit une coopérative. On est sur le principe du retour sur l’euro investi : les associés cotisent donc ils attendent un service, ils attendent une réelle expertise en matière de communication.

Par exemple : Comment communiquer sur un événement ? Quels sont les bons outils de communication ? Les bons contacts ? Quand les associés sont contactés directement par des journalistes, on leur propose également des séances de Media Training à distance pour raccrocher leur discours aux messages que l’enseigne souhaite véhiculer.

ATOL est bien connu à travers la publicité, quelle est la plus value des RP ?

Nous travaillons avec l’agence RP Hopscotch depuis 2006 pour faire connaitre Atol.
C’est une enseigne pionnière dans la relocalisation. Son engagement « Made in France » est connu depuis 2006 car à l’époque il fallait attirer l’attention des législateurs et des entrepreneurs. Cette forte thématique RP nous a permis de nous positionner comme une entreprise référente qui agit pour le développement de l’industrie française. Nous avons choisi la préservation de l’emploi et la mise en valeur du savoir-faire français. Le « Made in France » était initialement un sujet porté par les RP, il a ensuite été décliné en sujet « Conso » à travers la publicité TV en 2012. C’est grâce au travail des RP que cette thématique et ce positionnement fort ont émergé et se sont développés au travers de la publicité.

Et concernant les RP Produits ?

Nous avons scindé les RP Corporate et Produits. Pour les Produits, on a pris une agence spécialisée dans la Mode (Agence Zmirov) qui a notamment développé des look-books digitaux par saison de collections de prêt-à-porter et des Newsletters pour alimenter régulièrement les journalistes. Nos RP se sont recentrées autour des collections.

Par ailleurs, le service RP s’est rapproché de la cellule Produits ATOL afin de concevoir des produits Mode en phase avec les attentes des journalistes. Les tendances mises en avant dans les médias sont ainsi prises en compte dans le développement des produits. Par exemple, les lunettes D’CLIP ont été déclinées en rose poudré dans la collection Automne-Hiver 2014 à la demande de l’agence pour coller à la tendance Pastel !

En tant que marque emblématique du « Made in France », vous avez eu la visite du ministre de l’Économie Emmanuel Macron le 31 mars sur votre site de Beaune. Pouvez-vous nous parler des coulisses d’une telle visite ?

Emmanuel Macron a rencontré les dirigeants d’Atol au salon Consumer Electronics Show de Las Vegas en janvier 2015. Notre partenaire Ticatag y exposait les lunettes Téou développées avec ATOL. Ticatag est une start-up bretonne spécialisée dans l’électronique, elle a développé une puce Bluetooth qui s’intègre dans des lunettes elles-mêmes fabriquées dans le Jura. En regroupant plusieurs start-up autour du développement des nouvelles technologies, ATOL crée un écosystème propice à l’innovation. C’est ce qui a intéressé Emmanuel Macron. Suite à cette première rencontre outre-Atlantique, il a souhaité se rendre sur le site de Beaune pour découvrir l’atelier d’assemblage des lunettes connectées Téou d’Atol et le laboratoire R&D de la marque.

 

Emmanuel Macron Chez Atol

 

Nous avions une semaine pour tout préparer en collaboration avec le cabinet ministériel et la Préfecture. C’était très intense, il fallait anticiper tous les imprévus ! Nous avons beaucoup échangé avec les conseillers du ministre pour que chaque partie tire profit de cette médiatisation. De notre côté, nous avons essayé de capter les journalistes en montrant l’influence d’ATOL sur son marché en termes d’innovation et sa qualité de pionnier en matière de relocalisation et de ré-industrialisation du territoire. Nous avons reçu une vingtaine de journalistes sur place. Notre objectif était plus qualitatif que quantitatif : nous voulions obtenir des papiers et sujets audiovisuels de qualité dédiés à l’enseigne. Objectif atteint avec de belles retombées dans des supports cœur de cible aussi bien en presse (Le Figaro) que sur le web (tempsreel.nouvelobs.com ), en radio (France Bleu) et en TV (M6 ou France 3 Région). Ce fut un travail avant tout tactique et minutieux pour aller chercher les médias : nous avions invité par nos soins, en collaboration avec l’agence RP Hopscotch, une délégation de journalistes en plus des journalistes qui suivaient le ministre.

Pouvez-vous nous parler des actions RP ATOL à venir ?

Le gros sujet RP en ce moment c’est l’innovation : en septembre 2014 nous avons été les premiers à annoncer le lancement de lunettes connectées fabriquées en France à 100%. Nous allons accentuer notre positionnement en tant qu’enseigne innovante et influente sur son marché. Nous allons développer la communication autour des nouveaux services rendus au porteur, de l’innovation, des objets connectés et mettre en avant l’expertise de nos opticiens non plus comme simples marchands de lunettes mais professionnels de la vision. Notre approche : suivre des médias cœur de cible et prioritaires pour l’enseigne, les informer régulièrement non plus à travers la diffusion de communiqués en masse mais grâce à des prises de contact personnalisées.

Sur les réseaux sociaux, je cherche à savoir au quotidien quels journalistes tweetent sur des sujets porteurs pour l’enseigne mais je cherche aussi à créer un lien de proximité « réel » en les rencontrant autour d’un déjeuner par exemple.

Avec mon agence RP, j’accompagne les journalistes pour les aider à monter leurs sujets. Je prends en compte leurs besoins et je m’adapte. La remise en question est primordiale dans mon métier. Mon objectif : construire des outils de communication de plus en plus performants avec des messages simples et percutants, acquérir de nouveaux médias et accroitre la récurrence de notre cœur de cible.

Nous prenons de plus en plus le virage du digital qui transforme l’écosystème des medias au travers des nouveaux canaux d’échanges en temps réel et interactifs (Twitter, Linkedin, Babbler…).

 

 

Entretien mené par Delphine Pachoud,
Responsable Avant-vente  MAP Institut  / @DelphinePachoud

 

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire