Culture RP » Interview de Anne Clément, Directrice du Développement, Marketing et Communication de Smart Agence

SUIVEZ-NOUS SUR

Interview de Anne Clément, Directrice du Développement, Marketing et Communication de Smart Agence

18 juin, 2015 18 juin, 2015   18 juin, 2015 0 commentaire

Anne Clément, Directrice du Développement, Marketing et Communication de Smart Agence, présentez-nous votre parcours et votre agence.

 

 

Anne Clement pour Culture RP

 

 

 

 

 

Titulaire d’un DESS Marketing avec un double parcours annonceur et agence sur des postes combinant Marketing, Communication et New Biz. J’ai démarré une carrière en 1988 au sein du Groupe France Telecom en tant que chargée de communication et poursuivie au sein de groupes de communication : Uniteam puis Publicis à des postes de new biz.
Smart Agence est une agence 100% digitale spécialiste de la démarche design thinking. Agence indépendante créée en 2004, Smart Agence compte 20 collaborateurs –pour un CA de 2,3 M €.

 

Vous affichez le positionnement suivant : “Une intelligence collaborative au service de la transformation et des expériences digitales”, pouvez-vous nous en dire davantage ?

L’intelligence de l’ère digitale est collective. C’est pourquoi Smart Agence s’inscrit dans une logique de coopération et de co-construction avec ses clients : à nos yeux, la manière de travailler et les expertises mobilisées pour atteindre l’objectif sont aussi déterminants que le résultat obtenu. Nous proposons donc à nos clients de partager une expérience collaborative en travaillant ensemble tout au long d’un projet.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle nous sommes choisis, comme vient de le souligner Thomas Le Quellec, responsable de la communication de l’association Prévention Routière, que nous accompagnons dans la refonte complète de leur éco système digital : sites grand public, intranet et extranet.

« Nous voulions une agence innovante, capable de décrypter les comportements des internautes et d’imaginer une plateforme digitale ingénieuse permettant de mieux répondre à leurs attentes et d’asseoir notre identité associative, en plus d’un partenaire nous accompagnant dans la durée ».

Home Smart Agence

 

Vous appliquez la démarche « design thinking » depuis de nombreuses années, considérez-vous que l’utilisateur final est totalement revenu au coeur des préoccupations et objectifs des entreprises ou reste-t-il du chemin à faire ?

Les approches dites centrées utilisateurs sont de plus en plus demandées. Pour autant les annonceurs n’appréhendent pas toujours les implications d’une telle démarche : challenger l’objectif du client versus ce qu’attend effectivement l’internaute ; associer les utilisateurs finaux dès la phase de conception ; …

En fait, cette approche utilisateurs dite démarche UX (pour user experience) n’est qu’une facette de la démarche design thinking : lorsque vous êtes dans ce type d’approche vous vous intéressez à toutes les composantes d’un projet : sa désirabilité (design UX), sa viabilité (les implications en terme d’organisation : acteurs et ressources convoqués, impliqués) et sa faisabilité (volet technique).
Chez Smart nous préférons parler d’acteurs plutôt que d’utilisateurs.

Notre job in fine est de proposer l’expérience la plus utile possible : qu’il s’agisse de rationnaliser un écosystème digital ou d’accompagner une direction dans la transformation digitale des équipes, le design thinking en plaçant l’humain au cœur de la démarche favorise l’émergence de solutions innovantes et donc différenciantes.

Comment voyez-vous évoluer votre métier à court terme ?

Désormais l’innovation porte moins sur la technologie que sur les usages.

Aujourd’hui nous assistons à la révolution de l’interaction : prenons l’exemple de la généralisation progressive d’Internet aux objets. Actuellement plusieurs de nos clients du monde bancassurance nous demandent de les accompagner de plus en plus en amont dans la construction de nouvelles offres de services. La collaboration s’effectue à plusieurs niveaux : discours, business model, conception, design, prototypage.

Je crois à la vertu du temps et de la réflexion : identifier l’ensemble des opportunités, les évaluer, tester afin / avant de décider et cela en embarquant tous les acteurs d’un projet.
Les agences comme nous qui intègrent les approches design thinking sont amenées à intervenir de plus en en plus en amont des projets car cette approche apporte une réelle nouvelle source de valeur ajoutée, et donc de ROI.

Parlez-nous de vos collaborations avec la BPCE sur leur projet “Horizon entrepreneurs” et avec Chassis Brakes International sur leur projet de digitalisation de l’environnement de travail des salariés du groupe ?

Ce sont 2 projets très différents qui illustrent bien l’éventail de nos interventions.

Pour Caisse d’Epargne (Groupe BPCE) il s’agissait d’instaurer un dialogue avec les entrepreneurs et TPE autour de la passion d’entreprendre. Horizon entrepreneurs est un dispositif interactif associant un blog, un webzine, un fil Twitter et plusieurs newsletters adressées à des publics spécifiques comme les femmes entrepreneures.

Chassis Brakes (équipementier automobile présent dans le monde entier) est une entreprise en pleine transformation digitale : outils, culture, usages. Smart Agence va accompagner les équipes communication et RH dans l’élaboration du futur poste de travail digital des collaborateurs en partant des usages actuels.

 

Liens:
http://www.smartagence.com/
https://www.linkedin.com/pub/anne-clement/4/7b3/605

 

 

Propos recueillis par Carole Mazurier,
Responsable Communication externe de l’Argus de la presse

 

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire