SUIVEZ-NOUS SUR

Interview de Grégoire Sierra, fondateur de Racontr

25 juin, 2015 25 juin, 2015   25 juin, 2015 0 commentaire

Racontr est un outil permettant de réaliser l’histoire que vous avez en tête sous la forme que vous désirez. Culture RP a rencontré Grégoire Sierra, fondateur de Racontr.

Home RacontR pour Culture-RP

 

Entre expériences interactives et storytelling transmédia, pouvez-vous nous expliquer les spécificités, les fonctionnalités, les plugins proposés par votre plate-forme de création, d’édition et de publication online de contenu?

Pour nous, toutes ces nouvelles formes narratives qui émergent sur la toile doivent être réinventées presque quotidiennement. Racontr est en quelque sorte un outil de conception et d’expérimentation, un laboratoire de création qui va offrir aux internautes et aux créatifs la possibilité d’inventer la forme et le fond de leur histoire à travers notre interface en drag & drop.

La multitude de plugins que nous proposons va permettre de pousser l’expérience bien plus loin en ajoutant tout les médias possibles (texte, vidéo, son, image) et de nombreux types d’actions d’interactions. L’une de nos finalités est de faciliter la mise en place de narration interactive et dynamique sur le Web.

Racontr s’est aussi développé avec la volonté de fédérer la communauté d’utilisateurs du logiciel. Comment avez-vous choisi vos bêtas testeurs, quels ont été les bénéfices, les contraintes et les modifications de process interne?

Nous avons choisi les bêtas testeurs par rapport à la variété d’histoires qu’ils pouvaient apporter : principalement des profils créatifs. Cela nous a permit d’avoir un spectre d’utilisation très large et de voir à quelles attentes notre logiciel répondait. Cette phase d’organisation à servit également à vérifier les structures de nos serveurs et les failles du logiciel, les bêtas testeurs nous ont permis d’affiner certaines fonctionnalités et d’en créer de nouvelles ! telles que, par exemple, le plugin scroll-in & scroll-out : avec les formats “long-form”. Il était possible d’utiliser la timeline pour avoir des rendus très dynamiques, toutefois, nous avons remarqué que la prise en main de la timeline était destinée aux utilisateurs chevronnés. Finalement, le process interne est intrinsèquement lié à l’écoute de notre communauté, une remise en question constante et l’obligation de réagir vite aux problématiques utilisateurs.

 

Home RacontR 1

 

Les natures de projets sont nombreuses et nécessitent de la part des intervenants une réflexion autour de la conception. Quelles sont les « règles à suivre » pour une bonne conception interactive et comment s’organise la relation avec le support?

Pour une conception de projet optimale, il faut avoir une belle histoire à raconter, des contenus attrayants et surtout, savoir ce que l’on veut faire vivre à l’utilisateur final. Chaque auteur va alors créer à sa manière l’expérience interactive. Par contre, il ne faut pas oublier que Racontr est un logiciel d’intégration : même si il est possible de s’en servir pour maquetter et faire des tests, pour la réalisation d’un produit fini il faudra avoir réfléchi en amont à son scénario et ses interactions.

Pour nous, le support est quelque chose de très important. Dans la phase de bêta test, nous avons offert du support professionnel à tous nos users. Désormais, le support personnalisé est dédié uniquement aux utilisateurs pro et premium, qui ont besoin de réponses rapides et pertinentes ainsi que de conseils : ce n’est pas seulement un support technique mais c’est aussi un accompagnant dans la phase de création de projet.

La communication a toujours eu une place importante dans les stratégies d’entreprises, encore plus aujourd’hui, les illustrations interactives sont le format idéal pour remplacer les infographies statiques. Quels seraient vos conseils pratiques pour aborder cette espace informationnel ?

Comme les infographies et la data visualisation, l’enjeu de ces formats est la synthétisation de l’information. L’interactivité permet d’avoir différents niveaux de lecture et de toucher plusieurs cibles : il faut utiliser des points d’interaction pour développer des sujets. Nous allons mettre notre information principale sur toutes les thématiques et les points d’interactions vont permettre d’aller plus profondément dans ces différents points. Une lecture rapide, sans interaction amène une information globale, néanmoins, des projets plus techniques peuvent aller plus en profondeur dans chacune des thématiques pour en apprendre un peu plus. Bien évidemment, le côté ludique de l’animation permet de garder le lecteur captif !

Clairement de nouvelles formes d’écriture, une liberté nouvelle de création de contenu sont proposées aux journalistes par cette interface, mais pas seulement, quelles cibles souhaitez-vous approcher plus particulièrement et par quelle communication?

Pour nous, tout le monde a des histoires à raconter. Aujourd’hui, notre communauté est composée de professionnels : journalistes, communicants, sociétés de services ou grand médias qui vont utiliser ce nouveau médium. L’interactivité de notre solution est entrain de se démocratiser et intéresse de plus en plus de profils, parfois très atypiques. Nous avons constaté que notre plus belle publicité se trouve être les projets réalisés sur la plate-forme par notre communauté. Nous misons également sur une présence online en garantissant de réaliser, en toute liberté de création et sans connaissance de code un format inédit et interactif.

Quelques exemples de projets :

projects-tous-en-scene-comedies-musicales

 

http://racontr.com/projects/tous-en-scene-comedies-musicales/
http://racontr.com/projects/edouard-le-renard/
http://radiofrance.djehouti.com/franceinfo/heaulme/

Quels sont les projets qui vous ont les plus surpris?

Au vu du nombre croissant de projets réalisés par la communauté Racontr, nous avons de nombreuses surprises que l’on pourrait classer en deux niveaux.

D’un côté, des utilisateurs qui ont étonné dans la manière dont ils ont utilisé technologiquement le logiciel : par exemple un jeu sans utiliser de variables, de plus en plus d’utilisateurs vont créer des mini jeux avec l’outil ou des point&click dans le cadre d’une promenade en fôret…

De l’autre, une approche graphique, esthétique et dynamique par la navigation que vous pouvez découvrir dans notre top 5 mensuel, sur notre blog.

Enfin, notre plus belle surprise est de voir certains de nos membres remporter des prix :
Grozny 9 cities de Chewbahat à décroché le TROPHÉE WEB JOURNALISME au prix Bayeux

Sur quelles évolutions d’usages pensez-vous qu’à l’avenir la solution Racontr va se développer et allez-vous laisser un champ de développement dit « libre » et collaboratif aux utilisateurs désireux d’intégrer de nouvelles fonctionnalités?

Pour nous, l’avenir va vers une utilisation mobile de l’éditeur. Cette nouvelle façon d’aborder la création permet à chacun d’intégrer ses médias depuis n’importe où dans le monde. Il est prévu que nous ouvrions l’API aux développeurs pour qu’ils puissent créer des plugins mais également de laisser la possibilité aux auteurs de réaliser des templates pour les autres utilisateurs de Racontr ! Nous avons beaucoup d’autres choses dans les tuyaux et nous restons ouvert à toutes propositions : nous attendons de cette communauté de créatifs qu’elle nous dise ses besoins !
 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire