SUIVEZ-NOUS SUR

AMEC ou comment suivre les meilleures pratiques de mesure RP au niveau international ? par Barry Leggetter*

22 septembre, 2015 22 septembre, 2015   22 septembre, 2015 0 commentaire

Culture RP et l'Argus de la presse pour la semaine de la mesure

 

 

Quelle est l’origine de l’AMEC, ou en sommes-nous aujourd’hui ?

La création de l’AMEC remonte à 1996 lorsque 5 acteurs britanniques du marché de la veille et des études medias se sont réunis pour représenter leurs intérêts – en particulier pour gagner en visibilité auprès des éditeurs. Lorsque j’ai pris la présidence de l’AMEC en 2008, l’organisation comptait 24 membres, avec une dominante très forte d’acteurs britanniques. Aujourd’hui, l’AMEC compte plus de 148 membres venant d’Europe, du Moyen-Orient, d’Afrique, des Amériques ou d’Asie et nous faisons tout notre possible pour penser et travailler en tant qu’organisation internationale, et dépasser notre ancrage historique britannique.

En tant qu’observateur privilégié, quelles évolutions relevez-vous sur le marché des RP ?

Chaque année l’AMEC réalise le « World Media Intelligence & Insights Study », une étude internationale qui nous montre les dernières tendances sur le marché de l’évaluation et de la mesure en communication.

L’évolution la plus significative au cours des 12 derniers mois a été le mouvement de consolidation/rapprochement des entreprises évoluant sur le marché de la surveillance et de l’évaluation médias. Les membres de l’AMEC sont convaincus que ces récents rapprochements au sein de l’industrie à l’échelle mondiale se poursuivront au cours des 12 prochains mois, ceux-ci seraient par ailleurs de nature à créer plus d’opportunités que de menaces.

Pour ma part, l’autre grande conclusion de cette étude vient du constat que la mesure est désormais prise au sérieux par un nombre toujours croissant d’entreprises spécialisées dans les relations publics. Notre étude l’AMEC a ainsi montré que 86% d’entre elles reconnaissent désormais l’importance de la mesure et d’analyse, comparativement à 72% il y a un an.

4 membres de l’AMEC sur 5 pensent d’ailleurs que les Agences Conseil en RP intègrent de plus en plus des services de mesure et d’évaluation dans leurs approches clients. Et une grande majorité (89%) des agences RP, membres de l’AMEC, affirme que les enjeux de mesure de leurs actions ont été identifiés comme une priorité forte au sein de leur organisation pour l’année à venir.

Ces résultats annoncent pour nous une véritable nouvelle étape. Cela fait des années que nous nous investissons, les membres de l’AMEC et moi-même, pour convaincre notre marché RP de l’intérêt de concevoir la pratique de la mesure des actions RP comme partie intégrante des missions RP.

Aujourd’hui nous observons un vrai changement.

Quelles sont les grandes contributions récentes que l’AMEC aime mettre en avant concernant l’activité « Mesure RP », quels sont les axes de travail à venir ?

J’aime bien cette question. Je crois que l’AMEC a aidé à changer la manière de penser la mesure RP et a contribué à professionnaliser l’attitude du secteur à l’égard de ses propres indicateurs.

Au cours de cette aventure, une des initiatives les plus marquantes a été l’invitation lancée par l’AMEC auprès des autres associations professionnelles pour travailler ensemble sur le sujet de la « Mesure en communication » avec pour aboutissement les « Principes de Barcelone 2010 ». Pour cette occasion, les partenaires qui nous ont rejoints étaient l’ICCO, Institute for Public Relations, PRCA, PRSA et The Global Alliance.

Au Sommet de Stockholm en Juin 2015, les délégués ont voté pour créer un groupe de travail international afin de reprendre les principes de Barcelone et en établir une nouvelle version. Appelée « Principes de Barcelone 2.0 », cette initiative a été lancée le 3 septembre lors d’un événement à Londres qui a également été diffusé en direct à l’échelle internationale. Les détails complets des principes de Barcelone 2.0 sont également disponibles sur le site de l’AMEC.

Quelle est la feuille de route de AMEC pour les prochains 12 mois ?

Notre objectif est de continuer à innover pour le bénéfice de nos membres. Par exemple en développant un « nouveau cadre interactif de la mesure » qui est en cours de conception grâce à l’un de nos groupes de travail international ou encore en poursuivant nos missions de formation.

Quant à notre défi, il reste le même : inciter à placer l’analyse et la mesure des résultats RP au cœur des stratégies et comme une étape clé, dès la conception d’une campagne de communication et non comme une information annexe, intégrée à la dernière minute dans une présentation.

Comment AMEC peut-elle se développer sur le marché français ?

L’AMEC a des échanges constructifs avec le SyntecRP, le syndicat professionnel représentatif du métier de conseil en Relations Publics en France et nous avons été ravis d’être associé à l’initiative menée autour du « Référentiel de la mesure des relations avec les publics » et de pouvoir programmer une conférence pour le présenter au Sommet International de Stockholm cette année. Nous sommes vraiment volontaires pour continuer et travailler davantage avec le Syntec RP et ses membres.

L’AMEC se développe d’année en année et nous nous réjouissons à l’idée d’accueillir de nouveaux membres français. Plusieurs statuts existent pour devenir membre de l’AMEC, chacun offrant des bénéfices spécifiques et tangibles. Aujourd’hui nous nous développons rapidement auprès des agences RP qui viennent renforcer les rangs de nos membres historiques. Pour se faire une idée des avantages dont elles bénéficient, vous pouvez visiter notre site et plus particulièrement ce lien.

A titre personnel, je dirais que l’intérêt majeur de nos membres est l’accès à la communauté AMEC, aux possibilités de réseautage, d’échange avec des professionnels qui partagent la même vision des pratiques de la communication et de contribuer à faire avancer la réflexion en collaborant aux groupes de travail internationaux. C’est aussi une façon de suivre les nouvelles tendances du marché et donc de penser la « Mesure RP » au sein de son entreprise, ou mener son activité analyse et d’évaluation de la communication.

 

Barry Leggetter_CEO_AMEC

 

 

 

 

*Barry Leggetter, CEO, AMEC – @BarryLeggetter / @AmecOrg / #AMECMM

 

 

 

Nota : Qu’est-ce que l’AMEC ?
L’AMEC est une Association internationale pour la mesure et l’évaluation de la communication. Celle-ci a été fondée en 1996 à Londres. Elle compte aujourd’hui plus de 140 membres dans plus de 40 pays. Sa principale mission consiste à s’assurer que la Mesure est au cœur de chaque stratégie de communication grâce à ses campagnes de sensibilisation et de formation soulignant l’importance et l’intérêt d’accompagner les campagnes RP d’un dispositif d’analyse et d’évaluation. Son réseau international permet un partage de connaissances et de bonnes pratiques entre ses membres autour des enjeux d’étude des communications, d’analyse médias et d’identification d’opportunités.
Elle encourage par ailleurs la mise en place de standards et de normes soutenant ainsi la progression continue des activités de mesure et d’évaluation de la communication.
Enfin elle propose des formations aux métiers de la mesure de la communication et se fait l’écho des acteurs du secteur.
Chaque année, les membres de l’association se réunissent lors d’un sommet international au cours duquel sont notamment remis les AMEC Awards et où chaque acteur du marché développe ses opportunités au travers d’échanges et de collaborations au-delà de ses frontières.
Pour en savoir + : amecorg.com

 

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire