SUIVEZ-NOUS SUR

Interview de Pauline Savary, consultante RP spécialisée dans la Mode et le Luxe

21 janvier, 2016 21 janvier, 2016   21 janvier, 2016 0 commentaire

A l’occasion de la publication de “Follow Me“, une étude de Prisma Media, sur le pouvoir de prescription des influenceurs digitaux  auprès de leurs communautés. Culture RP a rencontré Pauline Savary, consultante en Relations Presse  et blogueuse RP .

Pauline Savary pour Culture RP

Présentez-nous votre blog, le principe éditorial publié et votre rapport avec les marques?

Mon nom est Pauline Savary. Je suis consultante en Relations Presse en agence spécialisée dans la Mode et le Luxe. Je possède un blog éponyme où j’aborde le métier des RP.

Quel est le vrai pouvoir de prescription des blogueuses et est-il le même sur l’ensemble des médias sociaux?

Les blogueuses Mode sont aujourd’hui et depuis plusieurs années considérées comme des leaders d’opinion car elles se sont imposées comme la bonne copine branchée dans l’inconscient des consommatrices. En partageant leurs trouvailles, en donnant leur avis, en échangeant avec les autres, elles ont créé un lien fort avec les lectrices et fidélisé ces dernières à travers un contenu de qualité qui a su s’adapter avec le temps. Elles se sont également professionnalisées pour répondre à la demande des marques qui ont trouvé chez elles une source merveilleuse de communication et de feedback marketing.
Là où nous observons l’étendue de leur pouvoir, c’est lorsque l’on étudie celles qui ont pignon sur rue, souvent les pionnières de la blogosphère, qui ont su transformer leur blog en véritable business ou utiliser leur popularité pour faire des collaborations, sortir des produits dérivés, etc… Elles ont su manœuvrer avec intelligence.
Le blog et Instagram sont selon moi les plateformes qui permettent aux blogueuses d’être prescripteurs.Facebook et Twitter servent plutôt à fédérer une communauté et échanger au détour d’un commentaire.

Comment l’influence s’étend au-delà de votre blog et par quels signes se traduit cette notoriété?

Comme je l’ai mentionné plus haut, celles qui réussissent à sortir leur épingle du jeu sont celles qui ne se cantonnent pas à gérer leur blog mais travaillent sur leur réputation, leur popularité. Elles s’érigent au rang de marque et alimentent leur personal branding. Elles sortent des livres, deviennent ambassadrices, collaborent avec les marques, assistent à des événements, font de la TV, etc… Être blogueuse est devenu un métier à part.

L’image des blogueuses auprès de leurs communautés correspond-t -elle à ce qu’elles pensent renvoyer d’une façon générale et de façon particulière, pensez-vous renvoyer l’image que vous souhaitez donner ?

L’image que les blogueuses Mode renvoient, est toujours un peu romancée car elles se mettent en scène et ne partagent que ce qu’elles veulent bien partager. Nous ne connaissons pas leur quotidien ni les coulisses de leur vie privée ou pro. Certaines renvoient le plus souvent une image positive à laquelle les lectrices peuvent s’identifier ou qui les fait rêver et la plupart garde un contact régulier avec leurs lectrices ce qui est très important.
D’autres sont à contrario victimes de cyber-bullying car elles perdent de cet élément de proximité qui ont fait d’elle « la bonne copine » à défaut de la énième starlette du Web. Elles sont aussi jalousées pour leur succès par ce que l’on appelle les trolls et c’est pire si elles rentrent dans le jeu des mauvaises langues.

En 2016, pensez-vous que l’influence des blogueuses de mode aura toujours un impact aussi grand, quel changement voyez-vous?

Je pense objectivement qu’avec l’explosion de la blogosphère, les blogueuses Mode sont moins des requins dans un lac que des poissons rouges dans un océan. Les plus connues ont encore de belles années devant elle mais avec Internet, tout peut vite changer.
Tout le monde veut créer un blog pour « gagner de l’argent » ou recevoir « des cadeaux ». C’est cynique mais représentatif d’une forte majorité de néo-blogueuses. A l’image de Kim Kardashian, Garance Doré ou Enjoy Phoenix, tout le monde veut devenir célèbre « facilement ». Ainsi, tant que les marques y trouvent leur compte, les blogs continueront de perdurer et de fonctionner. Mais pour se distinguer lorsque l’on est nouveau dans la blogosphère aujourd’hui, c’est devenu extrêmement difficile. Et sans reconnaissance, il est compliqué de parler de notoriété ou d’influence.

Que pensez-vous des métiers des Relations Presse et celui des journalistes. Quelle place occupez-vous entre ces deux professions et auprès d’un public large et différentier?

Les blogueuses Mode représentent pour les RP des interlocuteurs intéressants pour les marques qui souhaitent se faire connaître, rajeunir leur image, vendre en ligne ou ont tout simplement le bon sens d’avoir pris le virage du 2.0. La presse reste la priorité coûte que coûte mais les blogueuses se sont définitivement faits une place dans notre paysage pro.C’est une autre manière de communiquer.

Y a-t-il enfin quelques conseils que vous pourriez donner à de jeunes filles qui voudraient se lancer dans la création d’un blog sur l’univers de la mode, ou autre?

Si elles décident de se lancer, il faut que leur blog offre quelque chose de vraiment différent, nouveau, un contenu de qualité et un design moderne. Il faut qu’elles pensent dès le début à ce qu’elles veulent faire. Il n’y a plus vraiment de place à l’amateurisme maintenant que les blogs sont aussi populaires et sollicités. Pour ce qui est du blog « Mode », travailler le visuel et restez vous-même. Ne cédez pas aux marques pour un oui ou pour un non. Restez fidèle à votre ligne éditoriale.

 

 

Bio :

Pauline Savary est Consultante RP Senior dans les secteurs de la Mode et du Luxe depuis 2007.
En poste chez Laurent Suchel Media & Communication depuis 2 ans, elle est en charge des relations presse d’Agent Provocateur, Elisabetta Franchi, Sisley, Greta Constantine, Vic Matié et Castaner.

 

 

 

Aïssatou Thiam,  Assistante Communication de l’Argus de la presse /@Culturerp @Argusdelapresse @AistouThiam

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire