Grands Chefs : Étoiles montantes des réseaux sociaux

22 février, 2016 22 février, 2016   22 février, 2016 0 commentaire

Tribune de Romain Mouton, conseiller en communication, fondateur de l’agence RM conseil. Il a été collaborateur parlementaire à l’Assemblée nationale, conseiller en cabinet ministériel et consultant pour plusieurs groupes internationaux de conseil et de lobbying. Par ailleurs, Romain Mouton est directeur d’un master de communication institutionnelle au sein d’une grande école de communication.

 

Home-RM-Conseil

 

Les derniers convertis deviennent parfois les disciples les plus zélés : voilà bien une maxime qu’illustre à merveille le cas du grand Chef étoilé Christian Le Squer, autrefois breton taiseux et discret, en apparence rétif à l’idée d’exposer son art culinaire au-delà des lambris dorés du restaurant Ledoyen, et désormais Chef-star addict des réseaux sociaux à l’Hôtel Four Seasons George V.

La mue, en soi spectaculaire, n’aura pris que quelques années. Elle prouve que la communication digitale a, ces dernières années, fait évoluer de nombreux corps de métiers, celui de la cuisine compris, où elle est devenue un élément clé de la réussite de nos Chefs étoilés, et plus largement de tous ceux qui font bouger la gastronomie française.

Aujourd’hui, plus que jamais, le grillon de Jean-Pierre Claris de Florian qui clamait « pour vivre heureux, vivons cachés » semble s’être trompé. C’est ainsi que les grands Chefs de notre temps sortent de l’ombre. Christian Le Squer, Guy Savoy, Alain Passard, mais aussi Cyril Lignac, Jean Imbert et bien d’autres, se sont convertis aux réseaux sociaux. Ces chefs cuisiniers, pour certains à la tête de sociétés florissantes, se créent quotidiennement une e-reputation à l’image de leur réussite professionnelle.

La généralisation des smartphones ayant amené à de nouveaux usages, les Chefs cuisiniers ne sont pas à court de moyens pour entretenir leur « Personal Branding ». Site internet, Twitter, Instagram, Facebook, Pinterest, de réelles stratégies de communication se mettent en place. Chacun peut dorénavant se raconter, informer, recruter des membres de son équipe, donner la parole à sa communauté, renforcer son capital sympathie mais aussi rajeunir son image via des storytelling culinaires qui cultivent le sensoriel et l’unique. Et la communication n’est apparemment pas une question de génération ! Alain Ducasse, 59 ans, avec ses 111 000 abonnés Instagram semble n’avoir rien à envier à Mauro Colagreco, 39 ans, et ses 14 500 abonnés.

La visibilité est devenue primordiale et la philosophie de proximité une force, car comme le met en exergue Christian Le Squer, « les gens ne consomment plus de la cuisine, ils consomment des cuisiniers. » En effet, depuis l’essor des réseaux sociaux, l’intérêt ne semble plus d’aller dans une maison, mais d’aller chez Alléno ou encore chez Gagnaire. « Le nouveau consommateur doit avoir un lien avec son chef de cuisine. Les réseaux, c’est une manière d’exister, d’informer sur ce qui se passe à l’intérieur d’une brigade », affirme d’ailleurs le maestro aux fourneaux du George V. A l’instar des hommes politique, les Chefs étoilés sont en effet devenus des marques incontournables dont la valeur dépendra beaucoup de leur dynamisme sur les social media.

Accélérateur de visibilité dans un marché très concurrentiel, les réseaux sociaux contribuent à rendre visible les 600 Chefs récompensés en 2016 par le Guide Michelin. Ils sont aussi facteur d’attractivité pour un public souvent très sollicité, et permettent de remplir de réservations les restaurants, comme en témoigne l’attente pour obtenir une table chez le très connecté Jean-François Piège (84 300 abonnés Instagram).

Une présence digitale active renforce la capacité d’attrait des Chefs également auprès des bloggeurs influents, incontournables prescripteurs des tendances de la gastronomie de demain, mais malgré tout plus à même de visiter le restaurant d’un Chef si ce dernier est incontournable sur les réseaux sociaux. La communication digitale est devenue essentielle et transforme la manière de travailler de ceux qui l’embrassent.

Outil indispensable, en constante évolution, elle constitue ainsi un effet de levier précieux pour la stratégie de communication des Chefs étoilés, qui l’utilise comme facteur clé de réussite.

Une évidence, cependant, s’impose : si les grands Chefs peuvent s’intéresser aux réseaux sociaux et à la communication digitale, ils n’en deviennent pas pour autant des experts chevronnés du jour au lendemain, et l’erreur de communication n’est jamais bien loin. La maîtrise des bons outils et une gestion dynamique des communautés exigent bien souvent de passer par des professionnels des relations publics et des social media, dont les conseils stratégiques et éditoriaux pourront être pensés en fonction des besoins concrets de chacun. Même au plus près des 3 étoiles Michelin, les Chefs n’en restent pas moins des dirigeants comme les autres qui ont souvent besoin d’être accompagné pour structurer un storytelling efficace et impactant.

 

 

 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
– Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire