Semaine RP & Influence : Nouvelles approches et nouveaux défis à relever pour la profession

24 mars, 2016 24 mars, 2016   24 mars, 2016 0 commentaire

Aujourd’hui, on ne cesse de répéter que les RP doivent se réinventer en prenant en compte dans son ensemble l’écosystème d’influence de l’entreprise ou de la marque.

Culture RP a décidé de lancer la semaine « RP & Influence » en proposant à des experts des RP tels que Stéphane Billiet  (We Agency), Eric Maillard (Ogilvy PR), Christian Giacomini (Rumeur Publique), Dimitri Granger et Magali Brouilloux (Publicis Consultants) et Isabelle Wolf (KingCom), de nous dévoiler leur vision du métier et ses perspectives.

 

We Agency  - Ogilvy PR - Rumeur Publique - Publicis Consultant - KingCom

 

Quelles sont les nouvelles approches et quels sont les nouveaux défis à relever pour la profession ?

Stéphane Billiet : Au-delà de la gestion des médias, traditionnels ou sociaux, la profession doit être reconnue pour ce qu’elle sait faire : gérer des campagnes d’opinion, quelle qu’en soit la finalité. Les RP ne doivent plus être réduites à une sous-catégorie de la com’. Elles doivent être comprises comme une discipline à part entière.

Il est grand temps de décloisonner ! Les vieilles murailles de Chine entre pub et RP, corporate et marketing, consommateurs et parties prenantes, ne riment à rien dans un mouvement de digitalisation toujours plus poussée. Les stratégies doivent être relationnelles et créatives, riches en contenus et en formats relationnels. Le défi est plus intellectuel que technique en vérité : la relation doit primer sur l’outil.

Eric Maillard : Les nouvelles approches sont multiples si on considère les tactiques créatives. Chaque mois, de nouvelles plateformes permettent d’innover, de proposer de nouvelles expériences immersives ou collaboratives, pertinentes pour des leaders d’opinion. Mais le défi pour la profession sera de ne pas se perdre dans ses innovations au détriment d’un fil rouge narratif qui doit raconter la marque sur la longueur et constituer une brique signifiante d’un ensemble clairement défini en amont.

Visuel_Vendredi culture RP

Christian Giacomini : Les marques et leurs agences doivent s’inspirer des media alors que ceux-ci souffrent de problèmes économiques graves. Le lecteur, le lecteur et le lecteur a toujours été la préoccupation première des rédacteurs en chef.

Aujourd’hui, un directeur de la communication, un consultant d’agence sont des rédacteurs en chef. Ils doivent se poser et se reposer chaque jour la même question : qu’avons-nous de nouveau et intéressant à raconter à nos différents publics ? Les publics, les publics, les publics.

Dimitri Granger : Ils sont nombreux, et plusieurs ont déjà été abordés. Le premier c’est de ramener du « brain »: il ne suffit plus d’être bon en tactique (social media, PR, …) pour développer des opérations de communication mais on a besoin de vrai experts sectoriels qui savent parler le langage, comprendre les codes de nos clients et des sphères d’influence auxquels ils souhaitent s’adresser. On pense à la santé, mais aussi au luxe, à la mode ou à l’entertainment. Il faut être complètement bilingue pour connaître les sujets à fond mais aussi les codes de ces différents univers pour optimiser l’impact des actions.

Le deuxième c’est d’absorber tout ce que la technologie peut apporter à nos métiers. Que cela soit en termes d’analyse et d’anticipation des tendances, ou de distribution, des nouveaux services arrivent sur nos tables tous les jours ! Il faut faire le tri, s’appuyer sur des profils parlant nativement la technologie mais aussi capables de parler d’influence et de communication, même avec un accent. Et mettre tous ces talents au service des marques et de l’efficacité.

Enfin, cette efficacité justement, doit être de plus en plus directement connectée au business. Récemment, l’un de nos clients (Garmin) a choisi de se passer de publicité pour lancer un nouveau produit, un GPS auto intégrant une caméra embarquée (un super produit, disons le tout de suite). Les ventes ont décollées grâce à la stratégie PR et au bouche-à-oreille, puis des distributeurs ont référencé le produit naturellement. Au point de faire de la France le marché le plus bankable en Europe. Là nous avons le sentiment d’être utile pour nos clients !

Isabelle Wolf : Une relation totalement intégrée pour casser les silos, une compréhension de l’ensemble des leviers d’activation pour échanger avec tous les départements et toutes les agences partenaires, une veille constante de l’évolution des communautés, des nouveaux influenceurs, des innovations… une compréhension en profondeur des ressorts sociétaux et émotionnels qui traversent et modulent la société.

 

 

Semaine RP & Influence CultureRP

 

Bio :

Dimitri Granger, Directeur Général PR & Social media, Publicis Consultants : Dimitri déploie des stratégies d’influence pour un portefeuille de clients au profil varié : L’Oréal, Ferrero, Staples ou Coca-Cola… Intervenant sur le terrain de la réputation et de l’influence, il a développé une expertise spécifique sur le digital : gouvernance social media, influence digitale, e-reputation…Il est aussi intervenu sur de nombreux sujets de crise pour plusieurs grands comptes du Groupe. Il débute chez Euro RSCG autour de sujet d’influence et de gestion de crise puis rejoint la SNCF comme analyste online au sein de la cellule de gestion de crise. Dimitri rejoint le groupe Publicis en 2007. Il est l’auteur régulier de points de vue sur l’évolution du métier de l’influence et du digital.

Magali Brouilloux, Consultante senior, Publicis Consultants : Diplômée d’EM Lyon Business School, Magali s’est formée au marketing dans une start-up américaine avant d’intégrer P&G et Reckitt-Benckiser. Elle a ensuite rejoint le pôle influence d’Havas Wordwide Paris pendant trois ans puis intégré le département PR-Social de Publicis Consultants en 2015 en tant que consultante senior. Digital native et passionnée des médias, elle s’intéresse particulièrement à l’intégration des métiers PR et digitaux au service de stratégies d’influence globale.

Stéphane Billiet, Président de We agency depuis 2012.  Stéphane Billiet est par ailleurs Maitre de conférences associé au CELSA Paris-Sorbonne et administrateur de Syntec RP et de l’ADETEM. Avant de prendre les rênes de l’agence indépendante We agency, il a dirigé Hill+Knowlton Stratégies Paris (2000 / 2012) et piloté le pôle Influence de TBWA\Corporate (1992/2000). Il a publié Les Relations Publiques. Refonder la confiance entre l’entreprise, les marques et leurs publics (Dunod, 2009) et plus récemment coordonné et dirigé Communication, un manuel destiné aux étudiants de Licence et Bachelor (Dunod, Collection Open Book, 2015).

Eric Maillard, Directeur Général  d’Ogilvy PR. Passionné de médias, Eric Maillard est également contributeur au Plus de l’Obs.

Christian Giacomini, Directeur Associé Agence Rumeur Publique, Influence strategist.

Isabelle Wolf, Dirigeante fondatrice de l’Agence Kingcom et membre de Syntec Conseil en Relations Publics.      

 

 

Aïssatou Thiam,  Assistante Communication de l’Argus de la presse /  @Culturerp @Argusdelapresse @AistouThiam      

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire