Débat & Questions-Réponses, les nouveaux noms de domaine Web personnalisés

28 avril, 2016 28 avril, 2016   28 avril, 2016 0 commentaire

Aujourd’hui se déroule un débat & Questions-Réponses sur la révolution des noms de domaine personnalisés. Jeff Davidoff, directeur Marketing de Donuts, trois experts du digital Olivier Cimelière, consultant en stratégie de communication et réputation, Nicolas Gurgand, spécialiste en stratégie éditoriale et en référencement naturel, Minter Dial, Fondateur et Président de The Myndset Company et deux entrepreneurs, Elliot Gold, Fondateur de Work Life et de Miren de Lorgeril, PDG du Groupe Lorgeril feront part de leurs motivations, de leurs attentes et de leurs expériences.

Ils évoqueront notamment les perspectives, les opportunités, les impacts, leurs réflexions sans pour autant dévoiler l’intégralité des enjeux du débat.

 

Experts La révolution des noms de domaine

 

Nous avons demandé à Elliot Gold quelles seraient en terme de pratiques, les conséquences sur le référencement digital et cette évolution aura-t-elle un impact sur la stratégie éditoriale ?

Il y a près d’un an, Google a confirmé que les noms de domaine personnalisés bénéficient exactement du même traitement que les « .com ». (https://webmasters.googleblog.com/2015/07/googles-handling-of-new-top-level.html).

Il serait ainsi faux de penser qu’un site avec une extension personnalisée sera désavantagé selon l’algorithme de Google. De plus, les noms de domaines personnalisés offrent de nombreuses opportunités. En effet, il est parfois plus avantageux d’avoir un nom de domaine personnalisé car ils sont riches en mot clés et les marques peuvent également les utiliser comme redirection vers leur site initial afin de confiner la recherche et le trafic.

Quels impacts, quels risques pour les marques, les influences ? Et quelles seraient les perspectives et l’influence, image de marque à l’international ?

Les noms de domaines personnalisés ne sont pas seulement destinés aux startup ou nouvelles entreprises. Ils offrent de nombreuses opportunités aussi bien aux nouvelles marques qu’aux marques établies. Les marques existantes peuvent entre autre changer un nom de domaine insatisfaisant (comme un « .com » ou un code pays), renforcer leur référencement, ou encore utiliser les noms de domaines personnalisés à des fins promotionnelles. Une extension personnalisée pour un microsite par exemple, est un moyen très efficace de mettre en avant un produit, une campagne ou encore une activité commerciale spécifique. Quant aux nouvelles entreprises, les noms de domaine personnalisés sont un moyen de disposer d’une extension percutante, mémorable, identifiable et disponible qui peut servir de plate-forme en vue de développer sa croissance.

Ce constant m’amène à un autre point : les noms de domaine personnalisés offrent aux entreprises une possibilité de développement international. Il y a de nombreux exemples d’entreprises qui passent d’une extension code pays à une extension personnalisée lorsqu’ils réalisent qu’être en lien trop étroit avec un marché spécifique est un véritable obstacle à leur trajectoire de croissance. Avec Internet, il n’y a plus de frontières pour les consommateurs. Les marques doivent ainsi se mondialiser jusqu’au choix de leur nom de domaine. Et lorsque vous avez un nom de domaine mondial, vous pouvez toucher une audience mondiale.

Les risques pour les entreprises sont incroyablement faibles. Comme précisé, il n’y a pas d’impact négatif quant aux référencements ou la recherche sur le Web. Sans oublier que les noms de domaine personnalisés sont bâtis selon une série de mécanismes de protection des droits qui n’existaient et n’existent pour les « .com ». A chaque fois qu’un nom de domaine personnalisé est lancé, il y a une période d’enregistrement prioritaire, exclusivement réservé aux titulaires de marques (Trademark holders), ce qui permet à la marque d’acquérir le nom de domaine pendant cette période et de devancer les cybersquatteurs. Par ailleurs, Donuts a créé un nouveau mécanisme de protection pour les titulaires de marques appelé DPML (Domains Protected Marks List) qui permet de protéger la marque pour tous les domaines personnalisés disponibles dans le portfolio de Donuts pour un montant fixe.

Comment faire pour qu’un nom de domaine personnalisé soit un véritable accélérateur pour son business ?

Un nom de domaine est un bon début, mais ce n’est que le début de la trajectoire de la marque. Les plus grandes tendances de l’Internet sont la mondialisation, la personnalisation et la connexion sur mobile. Il s’avère que les noms de domaine personnalisés peuvent accélérer le business dans le respect de ses trois tendances. Les noms de domaine personnalisés offrent la possibilité de disposer d’un nom à résonnance mondial. Aussi, grâce à leur simplicité et spécificité, ils permettent aux entreprises d’obtenir un URL personnalisé, parlant et qui résonne auprès des consommateurs.

Et comme nous le constatons, le comportement des consommateurs évolue rapidement pour migrer vers le mobile, la navigation sur mobile et le m-commerce. Etant courts, brefs et mémorables, les noms de domaines personnalisés jouent un rôle primordial et ajoute une valeur commerciale importante.

Miren de Lorgeril : “Les chiffres parlent d’eux-mêmes : selon la 5ème étude internationale des meilleurs sites Internet de vente de vin, réalisée par la Kedge Business School de Bordeaux en juin 2015*, le marché du vin en ligne a encore progressé de 36% en 2014. 9% des achats de vin s’effectuaient en ligne en 2015 en France auprès de plus de 387 sites d’e-commerce, spécialisés ou non, qui ont réalisé un milliard d’euros de chiffre d’affaires. Les projections s’attendent à une progression de 50% en 2016, à 1,5 milliard d’euros. Pour nous, il est essentiel d’être actif sur ce canal de distribution et surtout de nous différencier auprès de nos cibles avec un site Internet ayant une adresse en « .wine » plus significative que tout autre extension“.

Nicolas Gurgand : « S’il n’existe pas de formule magique en référencement naturel, on connaît les adjectifs fondamentaux qui régissent, entre autres, la création d’un contenu optimisé SEO : pertinent, légitime et original. Dans cette optique, les nouvelles extensions sont le moyen d’apporter des éléments thématiques qui permettent à la fois de s’affranchir d’un « .com » sur-investi et hautement concurrentiel, et de mettre en cohérence son nom de domaine avec la thématique générale de son site. »

Minter Dial : “Dans cet environnement hautement rapide et concurrentiel, le travail sur la marque est souvent un travail de longue haleine. La marque est gage de confiance, qui se construit au fil du temps, notamment par les actes. Au final, le PLUS important est de posséder un nom de marque qui donne du sens. A ce titre, bénéficier d’un nom de domaine personnalisé peut justement aider à renforcer le sens de son branding. De plus en plus, il est crucial de maintenir une cohérence à travers l’ensemble des sites – y compris les réseaux sociaux. Il est donc préférable d’avoir le même nom de domaine à travers l’ensemble des sites et réseaux sociaux… que de s’acharner simplement sur le « .com » !”

 

A propos :

Donuts.domains : Jeff Davidoff, Directeur Marketing à une expérience de 25 années d’expérience en marketing et communication en agences et en entreprises. Il fut le Directeur Marketing de l’organisation internationale de lutte contre l’extrême pauvreté « The ONE Campaign », cofondée par Bono

Olivier Cimelière  fonde Heuristik Communications en 2013, cabinet de conseil en stratégie de communication et gestion de réputation. Journaliste de formation, il anime également depuis 2010 le Blog du Communicant.

Le Groupe Lorgeril, possède plusieurs métiers autour du vin « produit global » d’art de vivre, réunit au sein de deux pôles. Le premier, Pôle Production et Négoce de vin, est spécialisé et ancré en Languedoc-Roussillon. Un métier en BtoB à 95%. Le second, Pôle Développement, gestion et animation de quatre sites touristiques au cœur du Languedoc, a pour vocation d’accueillir le public et de mettre en valeur les vins et le patrimoine. Un métier en BtoC à 80. Miren de Lorgeril crée sa première entreprise. En 1992, Vignobles Lorgeril développe les activités du domaine familial dont l’origine remonte à 1620.

Work.life, propose aux freelancers, entrepreneurs et startup, des espaces de travail ultra-flexibles. Elliot Gold en est le co-fondateur et bénéficie de cinq années d’expérience en tant que Consultant en Management chez PwC et a travaillé en Private Equity au Brésil. Elliot fait également parti du Conseil Consultatif de Funding Network où il prend régulièrement la parole sur les sujets de financements des PME, stratégies des startup et soutien aux entreprises.

Azerty-Media : Nicolas Gurgand est le fondateur d’Azerty-Media depuis 2008. Il intervient auprès de médias locaux et nationaux et d’entreprises pour la création de sites Web et la mise en place de stratégies de contenus et de référencement naturel sur les moteurs de recherche. Ancien journaliste professionnel, il a collaboré pour avec de nombreuses rédactions de magazines (Le Point, L’Express, Capital…) et il est partenaire de l’Ecole Supérieure de Journalisme depuis 2007.

The Myndset Company a été créé par Minter Dial, spécialisé dans le conseil & le coaching sur les marques et leur utilisation des médias numériques. Ces sujets d’expertises sont les marques de demain, le nouveau marketing, le monde de l’internet et les nouvelles technologies et enfin, le leadership et l’importance de l’intelligence émotionnelle dans les entreprises.

 

Tribune d’Olivier Cimelière, Les nouveaux noms de domaine Web personnalisés sont-ils accélérateur de business ?  : ici

 

 

 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
– Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire