Pourquoi les réseaux sociaux ?

12 septembre, 2016 12 septembre, 2016   12 septembre, 2016 0 commentaire

Tribune de Diane Gaillard, spécialiste de la communication interculturelle et des relations presse internationales. Après 7 ans à Londres, où elle a travaillé pour plusieurs agences de communications dans les secteurs immobilier, corporate, B2B et financier et chez l’annonceur pour le Financial Times et Dow Jones Indexes, Diane a créé sa société de conseil en communication internationale en 2012 à Paris et travaille désormais au service de grandes structures et des startups. Elle enseigne également la communication à l’ISCOM dans le programme international.

De nombreuses entreprises multiplient leur présence sur les différents réseaux sociaux : twitter, LinkedIn, google+, instagram, YouTube, facebook sans établir une stratégie par réseau, sans comprendre les enjeux ni prévoir les potentiels résultats par action.

Retour sur l’utilité des réseaux et leur utilisation, notamment pour les entreprises B2B…

 

Woman-Medias Sociaux

 

Les réseaux sociaux permettent de créer la confiance

La mise en ligne de vos articles doit être à la fois régulière et en lien avec les préoccupations dans votre industrie et de votre audience. Afin de trouver de nouvelles idées de contenu, n’hésitez pas à suivre des influenceurs de diverses régions aux perspectives différentes.

  • Abordez des sujets qui touchent votre audience.
  • Évitez de toujours trop parler de soi.
  • Considérez les réseaux sociaux comme un lieu d’échanges multidirectionnels.

 

Éduquer, échanger et remercier

Lendix, première plateforme de prêts aux petites et moyennes entreprises en France, maîtrise ces techniques en postant des articles éducatifs, en partageant des informations concernant les entreprises qui empruntent de l’argent via la plateforme, sans oublier de remercier sa communauté pour son soutien.
Gary Vaynerchuk, entrepreneur explique d’ailleurs que l’engagement d’une communauté ne doit jamais être pris à la légère, et qu’il est primordial d’interagir et de la remercier sans cesse.

Gagner en influence

S’il est souvent plus facile pour les entreprises B2C de comprendre l’usage des réseaux sociaux, ce n’est pas toujours le cas des entreprises B2B. Pourquoi doivent-elles, elles aussi les utiliser ?

  • Pour créer un lien avec les clients et les prospects
  • Pour devenir leader d’opinion
  • Pour surveiller les mots clés liés à l’entreprise et à la concurrence
  • Pour partager des articles d’opinion/éducatif et des vidéos
  • Pour poster des infographies

Use CaseS

Etude marketing des influenceurs, 2015, Onalytica*

Le gouvernement britannique utilise YouTube, Flickr et LinkedIn pour communiquer auprès de ses audiences : la fonction publique, les médias, les industries technologiques et digitales. « Cependant, les réseaux sociaux ne sont pas là pour régler les carences du service public » explique Georgina Goode, Directrice du service digital au sein du gouvernement britannique.

Devenir un influenceur ?

Tout d’abord, il vous faut comprendre l’environnement de vos clients et classifier les influenceurs de votre secteur. Ils peuvent être des personnes (ex : Eileen Burbidge), des marques (TechCrunch) des sujets (les fintech). Travaillez en amont. Prenez la température de chaque événement politique et économique qui pourrait impacter votre entreprise et rédigez votre propre perspective. Si votre angle diffère de l’opinion générale, votre avis intéressera les journalistes.

Une autre manière de devenir influent est de publier des articles sur le Huffington Post. Ecoutez les conseils de la journaliste et coach en relations publiques Janet Murray. Selon elle, il existe trois articles d’opinion possible : « l’appel à l’action, l’article question et la déclaration ».

Les six réseaux sociaux à utiliser sont :

  • Twitter: idéal pour construire des relations
  • Blogs: utile pour partager du contenu d’influenceur
  • LinkedIn: forte présence de groupes « niches »
  • Facebook: accès limité aux données, pas toujours idéal pour les relations influenceurs B2B
  • Instragram: surpasse Twitter pour les secteurs des loisirs et des people
  • Videos: l’écriture du siècle digital selon David Lacombled

Rester leader

Souvenez-vous : écoutez puis parlez. Avoir accès à une immense variété d’articles sur le web vous permet aussi de construire votre propre voix et vos prochaines actions.

Avec les réseaux sociaux, mais également les médias traditionnels, il vaut mieux être le premier commentateur ou arriver bien après les premières vagues pour partager une analyse de fond.

Les articles les plus intéressants sur le Brexit ont été publiés quelques jours après le vote.

Médias traditionnels / journalistes influents

Pour certaines startups avec des budgets serrés, les réseaux sociaux permettent d’attirer l’œil d’un journaliste de la presse traditionnelle. Une bonne stratégie en ligne avec le bon # et au bon moment pourra attirer l’attention des journalistes de la presse généraliste. Augmentez votre rayonnement en construisant une équipe d’ambassadeurs en ligne parmi vos employés, vos partenaires et clients.

Avant de partager une information en ligne, demandez-vous toujours :

Quel est mon but, qui est mon audience, où est mon audience, que lit-elle, comment puis-je entrer en contact, comment pourrait-être me présenter à d’autres clients et influenceurs ?

Souvent assommés par les emails, twitter peut être une façon différente de contacter les journalistes. Il faut cependant noter que cette technique doit être utilisée avec tact, et seulement si vous êtes prêts à faire des recherches sur les sujets qui intéressent le journaliste.
Les communiqués de presse ne sont pas « morts » comme le disent certains mais ils perdent de leur efficacité en vue de la masse reçue chaque jour. Un mini pitch RP peut être utilisé pour remplacer le communiqué dans certains cas : quelques lignes sur une annonce, un partenariat, une invitation à prendre un café via un email ou un tweet peuvent s’avérer bien plus efficace.

L’engagement / Qualité des influenceurs

L’engagement et la qualité des influenceurs qui suivent l’entreprise doivent être considérés comme des éléments de mesure essentiels de vos actions. « La clé du futur des réseaux sociaux est la capacité de comprendre la manière dont le contenu est découvert, consommé, et comment ce contenu inspire l’action » explique Lee Odden, CEO de TopRankMarketing.com

Avant un événement, n’hésitez pas à suivre les intervenants et les influenceurs sur twitter. Cela vous permettra de vous présenter et de discuter le jour J. Les communicants malins lancent des livres blancs et des études avant les évènements qui les concernent pour attirer l’attention des futurs potentiels clients et influenceurs. Le rapport des 100 meilleurs influenceurs fintech 2016 a été lancé par Onalytica juste avant la Fintech Week à Londres.

« Le contenu est une monnaie – un élément que nous échangeons pour attirer l’attention de notre audience » Frank Strong

Sources: *Onalytica influencer marketing survey 2015

 

Lien Twitter de Diane Gaillard : @DianeGaillard1

 

 

 

 

 

 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
– Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire