Axielles.com, un accélérateur de connexions professionnelles…

3 octobre, 2016 3 octobre, 2016   3 octobre, 2016 0 commentaire

Culture RP a rencontré Frédérique Cintrat, Fondatrice du site Axielles.com, accélérateur de connexions professionnelles.

 

Frédérique_Cintrat

 

Quel a été votre parcours et pourquoi avoir fondé Axielles.com ?

Fille de la campagne, élevée dans une ferme, bachelière en section C à 16 ans, j’ai étudié en Ecole de Commerce (à L’Ecole de management de Normandie) après être passée par la case prépa. J’ai ensuite exercé différents métiers et responsabilités dans l’univers du crédit à la consommation, de la bancassurance, de l’assurance et de l’assistance aux personnes. En 2013, alors Directrice Commerciale et Marketing de la filiale assistance de CNP assurances, et membre du Comité de Direction, j’ai été élue par les professionnels Femme Commerciale dans l’assurance et par les internautes femme de l’année dans l’assurance aux Trophée organisé par l’Argus de l’assurance. J’étais par ailleurs très impliquée dans plusieurs réseaux professionnels formels et informels, dont certains que j’avais créés, et engagée dans des réseaux qui œuvraient pour la mixité (j’étais membre du Comex de Financi’Elles en charge de l’inter réseaux dans l’univers de m’assurance justement). Parallèlement, j’avis entrepris l’écriture d’un libre « Comment l’ambition vient aux filles ? » qui a été publié depuis aux Editions Eyrolles après avoir retrouvé sur Internet, juste 30 après, l’enregistrement du débat télévisé auquel j’avais participé en 1983, aux côtes de Françoise Giroud et d’Elisabeth Badinter, où j’y représentais la jeune génération à 17 ans.

En 2013, j’avais 48 ans, j’étais un peu dans la lumière, mes enfants avaient presque terminé leurs études supérieures : je me suis dit que c’était le moment où jamais de sauter le pas et de créer mon entreprise. Ma nouvelle ambition étant alors de lancer une start-up qui contribuerait en premier lieu au développement professionnel de femmes, lus plus généralement à la création des liens à travers le networking au sein des organisations. Mon objectif était bien sûr une success story avec des emplois créés à la clé !

En octobre 2014, je quittais donc mon job de salariée, publiais mon livre et préparait l’écriture des statuts de mon entreprise.

En tant “networkeuse”, convaincue de l’importance du réseau et du fonctionnement en réseau pour gagner en efficacité, progresser, s’entraider, trouver des opportunités, développer son activité, j’ai décidé de créer un outil facilitateur de connexions professionnelles. Au sein d’un espace Women in Business accessible en inscription individuelle, les femmes actives parfois un peu moins à l’aise dans la pratique du networking business, surtout quand elles se sentent un peu minoritaires dans les assemblées, peuvent de donner rendez-vous pour allier utilité et plaisir de la rencontre. C’est dorénavant ma façon de contribuer à leur développement professionnel et la réalisation de leurs ambitions. Axielles.com servira bientôt également, à travers un Espace Corporate Privatif sous abonnement, aux entreprises qui voudront décloisonner, fédérer en créant du lien autour du networking et du partage de bons plans professionnels, améliorant ainsi la qualité de vie au travail.

Home Axielles

AXIELLES.COM est un service numérique pour les personnes, et un outil pour les entreprises et les réseaux. Ce n’est pas un réseau !

• La première vocation du site, qu’on pourrait qualifier d’appli web, est de partager ses bons plans de manifestations professionnelles (mixtes par définition), de s’y donner rendez-vous via la plateforme, et donc d’y aller et de profiter de ces moments d’échanges informels, souvent les plus riches, ou, pour celles qui le préfèrent, dans des contextes plus féminins. L’occasion d’y découvrir par ailleurs des tas d’évènements intéressants !

• En complément de cet outil « rendez-vous » et « agendas », des expert(e)s sélectionné(e)s (29 au total), plus talentueux(ses) les un(e)s que les autres, de France, du Québec, d’Australie postent sur la plateforme des trucs et astuces inspirants (5 à 10 lignes une fois par mois pour chacun d’entre eux) dans leur domaine d’expertise, de la prise de parole en public à l’art de développer son réseau en passant par l’utilisation efficace des réseaux sociaux.

• AXIELLES.COM est aujourd’hui une application web (site), la version mobile est en développement et devrait sortir avant la fin de l’année. Elle est destinée au sein de l’espace Women in Business à toutes les femmes pour qui les mots ambition, action, connexion font sens, qu’elles soient salariées, entrepreneures, en transition professionnelle ou étudiantes (les inscriptions sont gratuites, il faut en profiter !). Elle est utilisable partout, en France et hors des frontières : c’est un outil, il suffit d’y partager ses bons plans de networking pro et de s’y retrouver, ou de l’utiliser pour gérer son réseau formel ou informel.

Le modèle économique repose au démarrage sur 3 piliers :

  1. Du sponsoring d’image
  2. La publication d’évènement par des annonceurs (formation, ateliers, colloques…)
  3. La constitution de groupes privatifs (avec abonnement) au sein de l’Espace Corporate, ou de l’espace Women in Business

Vous avez écrit Comment l’ambition vient-elle aux filles ? en 2014, édité aux Ed. Eyrolles. Un de vos chapitres parle d’Ambition, mais de quoi parle-t-on précisément ?

L’ambition évoque en fonction des individus des choses très positives ou négatives, et parfois la connotation peut être genrée. La première définition, c’est le désir de gloire qui renvoie parfois à la vanité et là, personne n’a vraiment envie de se revendiquer ambitieux, en revanche c’est également le désir ardent de réaliser des choses, des projets, du rêve à leur réalisation, et là je défie quiconque de ne pas être ambitieux, peut-être que l’ambitieux va prendre des risques et persévérer justement pour passer du rêve à la réalisation !

Pour moi, l’ambition, c’est réaliser un maximum de choses, c’est avoir la possibilité de progresser, de se dépasser, ce peut être l’ambition d’être numéro un (cas des sportifs compétiteurs par exemple), de faire mieux que ce que sa condition prédestinait (culture, CSP, genre, …) d’agir pour le collectif (un entrepreneur qui crée une entreprise à succès avec des emplois à la clé par exemple, mon ambition actuelle !) ou pour soi, pas de jugement de valeur. Pour moi, il n’existe pas d’ambition féminine ou masculine. C’est quelque chose qui est davantage lié à son histoire, à ce qu’on s’autorise et la confiance avec laquelle on aborde les choses. Il y a « des » ambitions qui se traduisent différemment. Certains ou certaines veulent s’élever socialement, ou réaliser des choses pour elles et/ou pour les autres, qui veulent créer, qui veulent influencer, qui veulent diriger… A chacun et chacune sa voie, mais derrière toute ambition il y a une force et une envie, ça c’est certain ! Et puis, qui dit réalisation dit forcément à un moment donné prise de risque car sortie de sa zone de confort !

J’ai envie de vous donner quelques « citations des femmes qui ont cette niaque inspirante et qui ont également partagé leur vision de l’ambition dans mon livre www.commentlambitionvientauxfilles.fr :

« Etre ambitieux c’est vouloir faire bouger les choses » Nadia Frontigny
« L’ambition doit se mettre au service d’une grande idée » Frédérique Clavel
« L’ambition se traduit par une détermination extrême » Nicole Etchegoïnberry
« L’ambition, c’est se projeter dans l’avenir » Christine Doumergue
« L’ambition est en permanence insatisfait » Patricia Delon
« L’ambitieux avance toujours » Sandrine Thiéfine
« L’ambition, c’est le contraire de la routine » Raghia Battah

Le site a une ambition basée sur l’efficacité, le pragmatisme, les connexions et sans doute le plus important l’action. Pouvez-vous nous définir les enjeux d’une telle relation d’influence et quelles sont les valeurs induites pour une réalisation optimum de ses ambitions ?

En fait, mon expérience m’a montré que ce n’était pas en restant au bureau que je saisissais les meilleures opportunités, que je progressais, que je tissais des liens professionnels, que j’avais l’occasion de connaitre, de faire connaitre ma société et de me faire connaitre. J’ai tissé mon réseau et entretenu des liens pendant toutes mes années d’activité professionnelle et ma vie étudiante. C’est par l’échange et l’interaction que l’on progresse.

Faire du réseau ne signifie pas « uniquement » écumer les soirées et les endroits où l’on mange des petits fours, ni nécessairement s’inscrire dans un réseau. Il suffit parfois après une conférence ou une formation, d’échanger, puis de garder le contact, d’entretenir des liens avec ses anciens collègues, collaborateurs, supérieurs, prestataires, clients… voire dans un cercle plus amical.

J’ai par ailleurs remarqué que bien qu’ayant l’habitude du networking, il m’arrivait de contacter ou d’être contactée par une ou deux « relations professionnelles » plutôt des femmes qui me demandait « au fait tu vas à cet évènement ? » On se sent toujours plus sûr de soi pour aller à un endroit quand on sait que l’on va retrouver quelqu’un. Dans la vie perso, il y a des sites qui facilite des rencontres de de type pour permettre à des personnes qui ne se connaissent pas nécessairement, qui arrivent dans une ville, ou qui sont seule, afin de partager un centre d’intérêt. C’est donc ce que j’ai voulu faire avec Axielles.com. Permettre aux personnes de s’inscrire en mentionnant leurs centres d’intérêt professionnels pour du networking et de partager leurs bons plans, pour en faire profiter les autres, pour bénéficier des bons plans des autres, pour se dire qu’on va retrouver une autre personne inscrite sur axielles.com et donc a minima, que l’on y sera à plusieurs ; C’est également un bon moyen de suggérer des manifestations à ses contacts pros inscrits sur la plateforme pour leur signaler un évènement susceptible de les intéresser.

Certaines personnes y vont aussi parce que cela leur fait gagner du temps.

Pourquoi Axielles.com est un accélérateur de connexions professionnelles ?

Sur la plateforme, les personnes inscrites découvrent les bons plans partagés par des personnes qui partagent leurs centres d’intérêt. En se positionnant sur les rendez-vous professionnels organiser, elles peuvent ainsi retrouver les personnes du site également inscrites et se présenter. Elles élargissent ainsi leur cercle en restant en contact sur la plateforme par exemple et ainsi pourront leur suggérer d’autres de bons plans professionnels.

Une fois sur place, c’est également un moyen d’élargir son cercle avec les professionnels hommes et femmes, présentes dans les manifestations.

Pour celles qui préfèrent opter pour des manifestations de networking féminin, c’est également un moyen d’approcher des réseaux informels ou formels voire de s’y inscrire si cela leur correspond, un certain nombre d’entre eux partageant leur manifestation sur la plateforme.

Aujourd’hui seul l’Espace Women in Business est ouvert depuis le lancement de la plateforme, dans quelques semaines, les entreprises et organisations pourront fédérer leur écosystème (salariées hommes et femmes par exemple dans le cas des entreprises) autour de la rencontre dans un cadre professionnel informel.

Quel est l’importance et le rôle des ambassadrices ? Comment et sous quelles expertises les avez-vous amenées à porter ce défi ?

En fait, les ambassadrices sont des personnes qui contribuent à dynamiser l’outil : c’est en effet par le partage de bons plans et par le fait de convier leur réseau sur la plateforme que le service sera optimisé et jouera vraiment son rôle.

Quelles sont vos projets de développement pour 2016 ?

La plateforme a été lancée en version beta à une date symbolique, le 12 mars, le jour de mes 50 ans. La version 1 est officiellement mise en place depuis juillet 2016. Nous avons corrigé les bugs, amélioré les fonctionnalités, facilité les procédures d’inscription. Nous comptons aujourd’hui 1400 inscrites sur la plateforme, plus de 230 rendez-vous organisés et partagés à des évènements, un post d’expert publié chaque jour ouvré, donc près de 170 posts d’experts, des témoignages encourageants, des rencontres business ou des partenariats noués grâce à ces rendez-vous, des nouveaux partenaires sponsors. Nous lançons le développement la version 2 qui outre le fait d’intégrer la version mobile, de nouvelles fonctionnalités, permettra aux entreprises d’ouvrir des espaces corporate privatifs permettant notamment dans le cadre de la qualité de vie au travail pour créer des liens entre les salariés ou aux réseaux pour fédérer leurs adhérents et adhérentes, et aux annonceurs de publier leurs manifestations ou ateliers.

 

 

 

 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
– Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire