Interview de Ludovic Broyer, fondateur d’iProtego et expert en e-réputation

1 février, 2017 1 février, 2017   1 février, 2017 0 commentaire

Culture RP a rencontré Ludovic Broyer, fondateur d’iProtego et expert en e-réputation.

 

portrait-Ludovic Broyer pour Culture RP

 

iProtego est l’une de premières agences spécialisées dans la maîtrise de l’identité numérique. Quelle est fondamentalement l’ADN de l’entreprise après 9 ans d’existence ?

Issu du monde des moteurs de recherche, avec la création en 2000 d’une première société spécialisée dans le référencement de sites web, puis d’une seconde développant des solutions pour mesurer la visibilité des sites sur internet, j’ai ensuite exercé plusieurs années comme chasseur de tête. Utilisant mon expérience acquise sur le net, je me suis servi des réseaux sociaux pour trouver des candidats, des entreprises, recouper et vérifier des informations. Et puis un jour, au détour d’une anecdote, j’ai découvert à quel point ce web 2.0 pouvait se montrer néfaste pour la vie privée et la réputation des personnes de tout âge. J’étais en quelques sortes révolté par l’inertie des éditeurs responsables de ces données et de l’impact démesuré de Google auprès du grand public, j’ai donc pris la décision de fonder iProtego en 2009 pour donner aux internautes un moyen de reprendre le contrôle de leur identité numérique, c’est à dire de leur réputation et de leur vie privée sur internet.

Ludovic, quelle définition donneriez-vous aujourd’hui à l’identité numérique, l’e-réputation ?

L’identité numérique correspond à l’ensemble des éléments, concernant une entreprise ou une personne, qui sont présents sur Internet. L’identité numérique combine des éléments de stratégie (la façon dont on souhaite façonner son image) mais aussi l’agrégat de nombreuses données qui se complètent au fil des interactions sur Internet. Ces données, sont parfois destinées à être publiques, comme votre ville ou votre société, parfois destinées à rester confidentielles, comme vos emails, vos pseudos, vos mots de passes, tel mobile des enfants …

Quant à l’e-réputation, cela désigne la réputation sur le Web d’une entité (marque, entreprise, particulier). Elle se forge à partir des éléments visibles lors de recherches, et se constitue des continus publiés par soi, mais aussi par les opinions, critiques, avis exprimés par des internautes. Si une e-réputation favorable représente un facteur de différenciation et donc offre un avantage concurrentiel, les critiques, même infondées, peuvent engendrer des conséquences très dommageables en termes d’image et par-là même d’attractivité. Le terme d’e-réputation est utilisé depuis 2 000.

Quelles peuvent être les conséquences d’une mauvaise protection de son identité numérique sur les médias sociaux ?

Sans être alarmistes, je peux vous affirmer que les conséquences sont souvent désastreuses. Usurpation d’identité, campagne de dénigrement, diffamation, nous ne comptons plus le nombre de victimes sur la toile qui ont vu leur vie privée et/ou professionnelle exposée aux yeux de tous. Sans maîtrise de l’Internet cela peut virer au cauchemar pour les utilisateurs : vies détruites, sociétés en dépôt de bilan, suicide, etc.

Chaque recherche sur internet depuis les moteurs de recherches nous contraint dans notre liberté future sans que nous y pensions au quotidien. Le droit à l’oubli numérique est droit individuel fondamental. Quelles sont les solutions que vous apportez pour les personnes comme pour les entreprises ?

La question du respect de la vie privée (Privacy) et de la maîtrise des données personnelles est un sujet mature en Europe, le seul continent à avoir organisé un « droit à l’oubli ». Même si ce droit est difficile à exercer, il constitue le premier pas mondial vers un web qui redonne le pouvoir à l’internaute.
Différentes méthodes permettent d’améliorer l’e-réputation d’une personne ou d’une entreprise. Chaque mission d’e-réputation est unique et réclame une stratégie adaptée aux particularités du cas client. C’est particulièrement important pour que le travail de nettoyage soit pérenne.

Pour faire disparaitre un lien négatif d’une recherche il existe globalement trois solutions : la désindexation, l’anonymisation et la suppression. Les méthodes s’avèrent donc différentes selon la typologie, le contexte, les attentes du client et les contraintes juridiques. Il n’est pas rare qu’une mission implique de conjuguer ces différentes méthodes.

Dans tous les cas, le facteur humain est essentiel. Tout dépend en effet de l’interlocuteur, qui est libre d’accepter ou non la solution proposée. Pour les contenus de types blogs et réseaux sociaux, il est possible d’obtenir la suppression du contenu négatif. À l’inverse il faudra plutôt privilégier la désindexation ou l’anonymisation pour les contenus presse par exemple, car on sait que l’acceptation des suppressions d’articles est rare, et c’est au cas par cas selon les rédactions concernées.

L’expertise d’iProtego et son expérience de telles situations génèrent une réelle plus-value.

Présentez-nous la solution Osculteo et en quoi cette interface répond à une protection globale de l’e-réputation, de la vie privée et de l’usurpation d’identité ?

Osculteo_TableauBords

 

Développée par iProtego, Osculteo est la première plateforme dédiée à la protection de l’identité numérique. Cette solution en ligne correspond à l’objectif même de la création d’iProtego : donner aux internautes une solution simple pour reprendre le contrôle des infos qui circulent à leur sujet, que ce soit des écrits ou des photos.

Avec Osculteo il est simple et ludique de faire un diagnostic e-réputation sur son nom puis de demander la suppression des pages qui vous posent problème, le tout d’un simple clic sur un gros bouton rouge. Tous les membres de la famille vont pouvoir y découvrir les informations, y compris données personnelles, qui circulent à leur sujet sur le net, les supprimer et rester alertés en cas d’apparition de nouvelles informations.

Grâce à la technologie de veille exclusive développée par notre société, fondée sur l’intelligence artificielle pour surveiller et classifier les pages web, nous permettons à des centaines de milliers d’internautes de surveiller leur identité numérique en ligne. Conjuguée à l’excellence de nos consultants qui obtiennent la suppression des infos, ou leur baisse de visibilité, cela constitue un dispositif complet : veille + action.

Là où une mission d’e-réputation se chiffre habituellement en milliers d’euros, Osculteo permet aux internautes de prendre la main sur leur identité numérique à un tarif accessible à tous.

Il se trouve que notre technologie est par ailleurs très bien adaptée aux besoins des entreprises, qui peuvent exercer une veille e-réputation Google pointue sur leur nom, mais aussi sur les Google suggest et les recherches associées à leur nom ou à leur marque, et ce pour un grand nombre de points de vente, ou de lieu de géolocalisation ce qui en fait un outil privilégié pour les réseaux de franchise.

Pourquoi, les chefs d’entreprises, les personnalités font-elles appel à vous ?

Soigner sa réputation en ligne, ce n’est pas réécrire le passé. En revanche, c’est soigner sa présentation et souhaiter privilégier la visibilité de certaines informations devant d’autres moins pertinentes ou positives. C’est aussi ne pas attirer l’œil sur l’objet du « nettoyage ». Une approche exclusive du cas client est nécessaire car il faut faire face à des volumes de recherche et de documents très important, face auxquels il faut une approche très professionnelle et rigoureuse pour réussir à influer sur les résultats de Google.

Si vous aviez un conseil à nous donner pour bien gérer notre réputation quel serait-il?

Considérez que votre profil est par défaut visible de tous, il est donc important de le paramétrer correctement afin de limiter la visibilité de certaines données.

Ne pas divulguer d’informations personnelles qui pourraient être utilisées à votre insu et se retourner contre vous. A savoir : pas de photos d’enfants, pas de photos compromettantes de vous-mêmes ou encore ne pas diffuser trop d’informations qui permettraient à des personnes malveillantes de retracer vos faits et gestes ou d’usurper votre identité.

Choisir des mots de passe sécurisés :

  • évitez les surnom/date de naissance ou année, ou jour/mois.
  • Ne donnez pas non plus accès à ces informations sur vos profils de réseau sociaux.

Effacez régulièrement les photos anciennement publiées, elles n’offrent plus d’intérêt aujourd’hui.
Il y a une fonction exclusive dans Osculteo pour ça 😉

 

 

 

Marc Michiels :

– Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP
– Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse
– Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire