La Nuit de l’Adetem, c’est depuis 12 ans le 1er rendez-vous des marketers en France !

15 juin, 2017 15 juin, 2017   15 juin, 2017 0 commentaire

Avec la révélation en 2013 des 1ers Prix de l’excellence marketing, l’événement est devenu un lieu incontournable de veille des initiatives marketing les plus disruptives et innovantes. Chaque année des keynotes speakers exceptionnels nous dévoilent leur vision du monde, du marketing et de la profession.

François Laurent-Co-Président de l'Adetem

 

 

 

François Laurent, Co-Président de l’Adetem, membre du grand Jury et du Jury Start-up, quelle sera cette année la couleur de cet événement très attendu par la profession ?

Ciel étoilé j’espère, puisque nous serons à l’Espace Wagram avec possibilité de faire son networking au clair de lune. Nous avons envie de faire découvrir de vraies étoiles du marketing à toute la profession – et pas seulement des étoiles filantes : nos prix récompensent des stratégies qui s’inscrivent dans la durée.

L’Adetem a pour ambition de donner aux professionnels du Marketing les moyens de mobiliser toute la puissance du Marketing au service du futur de leur entreprise. Quel rôle portez-vous au sein de cette organisation pour faciliter l’expertise de nos métiers ?

De plus en plus, le marketing, ce n’est pas quelque chose qui s’apprend dans les livres, c’est un métier qui se réinvente au quotidien ; notre ambition, c’est de permettre à tous les marketers d’échanger autour de bonnes pratiques et d’expériences réussies ; et les prix qui seront remis cette année sont le couronnement de cette démarche.

Comment s’effectue la première sélection des dossiers transmis, sur quels critères objectifs et d’évaluations sont ensuite discutés les choix nommés ?

Bien sûr, nous avons des critères que nous précisons d’ailleurs dans les appels à candidature : innovation, stratégie, etc., que chaque collège (startups, B2B, etc.) complète selon sa thématique ; mais surtout, nous privilégions les dossiers qui ne sont pas des « coups », mais construisent des marques pérennes ; l’éthique aussi est importante : un bon marketing est un marketing respectueux du consommateur. Et surtout, il y a des dossiers, qui par leur puissance, s’imposent d’eux-mêmes.

La nuit de l'Adetem

Pouvez-vous d’ores et déjà nous en dire un peu plus sur quelques keynote speakers présents à l’édition 2017 ?

Bien sûr ! On écoutera Angélique Gérard, responsable des centres d’appel de Free, et surtout une des personnes qui connaît le mieux l’entreprise puisqu’elle y est arrivée en 1999, à 24 ans, et en a gravi bien des échelons ; et Jérémie Clévy, qui vient de reprendre les rênes de Melty après la décision toute récente de son fondateur, Alexandre Malsch de prendre sa retraite à … 30 ans.

Vous avez écrit « Le marketing a clairement vécu une révolution avec l’arrivée du web et des réseaux sociaux. Ces deux facteurs obligent le marketing à complètement se repenser ». Pour l’événement La Nuit du Marketing, sur quelle communication basez-vous l’engagement des différentes communautés d’experts pour toucher le plus grand nombre, attendez-vous un ROI particulier et si oui lequel ?

L’Adetem se construit en cercles concentriques : au cœur, les permanents et le bureau ; puis le conseil d’administration, les présidents de clubs, le conseil scientifique : tout un réseau d’ambassadeurs qui diffusent l’information non seulement sur les médias sociaux mais également par capillarité, au sein de toute la profession. Entre bouche-à-oreille physique et word of mouth virtuel, nous disposons d’une bonne caisse de résonnance.

Quel serait votre voeu le plus cher pour La Nuit du Marketing 2018 ?

Une nuit étoilée sans nuage pour le networking ! Et de permettre aux participants de découvrir des nouvelles réussites marketing qui les inspirent…

 

 

Marc Michiels,

Chargé de la ligne éditoriale, CM : @Culturerp @ArgusdelapresseArtisteÉcrivain.

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire