TalentS Public Relations, l’agence RP dédiée aux start-ups et aux artistes

9 octobre, 2017 9 octobre, 2017   9 octobre, 2017 0 commentaire

Culture RP a rencontré Jonathan Ganem, fondateur de TalentS PR, première agence de relations publics aux collaborations mensuelles. Son ambition: accompagner les clients dans le développement et suivi de leur médiatisation, et ce dès leur première approche du marché.

 

Vous avez fondé l’agence TalentS Public Relations en mars 2015, afin d’accompagner les entreprises dans le développement et le suivi de leur médiatisation. Quel est l’ADN de TalentS PR ? Quelles sont les spécificités de votre agence qui vous ont poussé à sa création ?

TalentS PR est la première agence de relations publics aux collaborations mensuelles.  Toutes le sont me direz-vous mais notre volonté est de proposer aux clients la possibilité de renouveler leur collaboration jusque J-2 fin de mois. Ainsi, une aisance totale s’installe de la part des équipes. L’ADN de TalentS PR est donc avant tout le pari d’obtenir des résultats impactants et satisfaisants pour nos clients dans un court laps de temps. Nous les épaulons sur des problématiques Corporate et/ou Produits avec la mise à disposition d’une équipe internationale.  Il est important de souligner que  40% de notre chiffre d’affaires 2016 a été réalisé par des entités américaines.

La création de TalentS PR est donc issue d’une volonté : proposer une offre innovante sur le marché exclusivement dédiée aux startups. Peu d’agences se positionnent sur ce créneau, pourtant porteur.  Il s’agit d’une véritable niche ! Fort de nos expériences précédentes au sein de prestigieuses agences telles que Burson-Marsteller, TalentS PR a pu développer 5 expertises dès sa création : Automobile, Beauté, Culture, High-Tech, et Tourisme.


Il semblerait que TalentS PR ait développé dans le temps de nouvelles expertises. Quelles sont les raisons de cette diversification ? Est-ce dû à la ressemblance des stratégies RP de ces univers ? Quelles en sont les différences majeures ?

Il est dit d’un recruteur qu’il dispose de 6 petites secondes pour parcourir un CV ? Un journaliste ou influenceur bénéficie d’un temps similaire pour faire connaissance avec votre client. Il faut donc travailler une prise de contact comme un véritable pitch pour sensibiliser rapidement notre interlocuteur. Les nouvelles expertises sont donc tout simplement issues de « coups de cœur ». Mon associée Delphine Sebah et moi avons l’opportunité de rencontrer des clients aux univers multiples. Si leur concept nous parle, nous n’hésitons pas et leur proposons une stratégie  de relations publics. Ainsi sont nés deux nouveaux départements : Entertainment et Santé.

Ce sont deux univers totalement différents de celui des startups.  Les stratégies ne sont donc pas identiques. Pour l’Entertainment, on constate aujourd’hui que le talent ne suffit plus, il faut donc penser en amont à des actions qui toucheront un large public. Je suis convaincu que chacun se souvient des photos dans la presse « people » de Stromae ivre dans les rues. Tout le monde était alors loin de penser qu’il s’agissait du tournage de son nouveau clip. Un coup de com’ « formidable » ! En revanche pour la Santé, nous accompagnons des associations, fondations, mais également des auteurs avec des thématiques qui ne peuvent que nous toucher.  L’unique point commun entre eux restera donc le fameux « communiqué de presse »

Resultats Marie s'infiltre

 

En travaillant notamment avec les artistes et les start-ups, vous devez avoir une proximité bien plus grande que la plupart des agences. Quels sont les liens que vous entretenez  avec vos clients? Quelles sont les campagnes qui vous ont le plus marqué, et celles qui ont été les plus relayées ?

En effet, nous sommes généralement en lien direct avec un entrepreneur ou artiste. Parce que nous sommes une génération « connectée », ils ont la possibilité de nous joindre par mail, SMS, ou WhatsApp…Les échanges sont donc facilités et notre réactivité toujours plus grande. Nous entretenons donc une relation de proximité avec pour maitre-mot l’efficacité.

Les campagnes marquantes resteront celles des premiers clients. Otheatro est le premier abonnement d’accès illimite au théâtre. Avec un tel pitch, les médias étaient immédiatement convaincus ! Je pense également au courtier grossiste de proximité SPVIE Assurances. Quel joli cadeau que d’accompagner un client dans son développement (Levée de fonds, partenariats stratégiques) ! Comment ne pas citer Euf, l’Instagram de nos tracas du quotidien. Le lancement de cette application a été  un succès médiatique ! Je me vois mal ne pas évoquer les vidéos et actions de « Marie s’infiltre ». En deux mois à peine, elle a su se construire une belle réputation sur la toile. La reine de l’incruste est apparue dans de nombreux medias dits « Tier-1 ». Enfin, en cette période d’Octobre Rose, nous accompagnons Agnès d’Ormesson, auteur du livre « Les Silences Murmurés ». Apprendre qu’elle a vaincu son cancer du sein ne peut que nous pousser à en parler. En deux semaines à peine, des retombées ont été obtenues dans tous types de medias (Online, Papier, Radio, TV).


TalentS PR a lancé le PR Club cet été. En quoi cela consiste-t-il ?

Le PR Club  a été lancé fin Août. Il s’agit du premier groupe « mobile » dédié au partage des actualités RP.  Comme dit précédemment, nous sommes connectés en permanence et la réactivité est un atout de taille. Il était donc important de créer un format accessible directement sur les mobiles. A date, nous sommes présents sur WhatsApp et Slack avec près de 200 communicants.  Il ne se passe pas un jour sans que des échanges aient lieu ! Notre plus grande satisfaction est de constater que des éléments de réponse sont régulièrement apportés de manière instantanée et de prouver que notre secteur n’est pas saturé.

Sur le PR Club, place au concret avec des informations sectorielles, des présentations de nouveaux medias, des partages de cas clients, des offres d’emploi/stage et surtout…Un maximum d’entraide ! La « communication » est un secteur qui compte de nombreux auto-entrepreneurs et freelance, il est impératif que nous soyons réunis et ce même de manière virtuelle puisque nos métiers sont en mutation permanente !


De nombreuses agences telles que Havas, Grayling, Kalima RP ou TeamLewis ont adhéré à ce projet, est-ce uniquement dédié aux agences ? Quel est le fonctionnement du PR Club et ses acteurs/publics ?

Nous sommes les premiers surpris d’un tel engouement mais ce groupe « mobile » est ouvert à tous les communicants qui travaillent dans le secteur des relations publics (relations presse, community management…). Collaborateurs d’agences et freelance y sont les bienvenus. C’est un avantage non-négligeable de savoir que nous sommes soudés. Un exemple récent en date, nous avons échangé  rapidement les grilles de rentrée. Il est souvent complexe d’identifier les nouveaux journalistes ! Le PR Club a su partager les contacts clés en quelques clics !

Le fonctionnement du groupe PR Club est relativement simple avec deux valeurs : le partage    et penser concret. Avec près de 200 personnes, il est essentiel de s’assurer que le contenu soit en adéquation avec nos activités, et qu’il ne soit pas lassant ou redondant. En tant qu’unique administrateur, je rebondis rapidement si nous faisons face à un « hors sujet ».

 

Le PR Club consiste également à réunir des acteurs de l’univers RP à travers des conférences sur différents thèmes touchant les relations publics. Ce mercredi 11 octobre, vous animez une conférence à Paris ayant comme sujet « Comment bien approcher un journaliste aujourd’hui ? ». Expliquez-nous les coulisses de ce club : les intervenants, le choix du thème etc.

Le PR Club, c’est également la volonté de nous réunir à travers divers temps forts. Un premier rendez-vous a eu lieu fin Septembre avec pour objectif de nous connaître et présenter aux inscrits des entités qui ont une activité complémentaire à celle des Relations Publics. Ainsi, nous avons accueilli les équipes de Linkfluence, l’entreprise surveille la réputation des entreprises et politiques sur la toile. Etaient également présents les fondateurs de Kiddizy, Pitch My Startup et Chupscom. Un premier succès qui a affiché complet avec le bonheur également d’être l’un des premiers évènements d’un espace flambant neuf  au cœur de Paris: le Kampai.

Le 11 Octobre sera l’occasion de nous réunir une nouvelle fois autour d’un plateau de taille : Anaïs Richardin – Directrice de Rédaction Maddyness ; Leslie Sawicka Namer – Fondatrice de Parole de Mamans ; Melody Madar – Co-Fondatrice de Les Eclaireuses ; Nathalie Bloch-Sitbon – Journaliste indépendante High-Tech et Famille ; et Ruth Nabet-Cohen – pigiste Prisma Media.

Aujourd’hui, nombreux sont les communicants qui ne savent plus comment approcher un journaliste.  Nous avons récemment été contactés pour une diffusion d’outils de communication par sms (inutile de vous dire que nous ne suivrons pas ce process totalement intrusif). Cette première conférence thématique sera donc l’occasion d’échanger avec pour mot d’ordre l’interactivité. Aucune question ne sera tabou !


En seulement 2 ans, TalentS PR a su accompagner médiatiquement des projets importants. Quelles sont les prochaines étapes ? Pensez-vous à étendre votre activité à d’autres secteurs par la suite ? Comment voyez-vous le développement du PR Club dans les prochaines années.

Notre prochaine priorité est le développement du réseau.  Nous souhaitons trouver des partenaires sur divers marchés afin d’accompagner nos clients hors de l’hexagone. Nous avons également identifié quelques expertises manquantes et approchons des partenaires potentiels pour nous épauler dans cette aventure. Concernant les secteurs, nous fonctionnons au « coup de cœur » en pensant avant tout « sensibilisation des journalistes ». Il n’est donc pas exclu que nos expertises grandissent rapidement.

Notre souhait pour le PR Club dans les prochaines années est de se développer dans différentes villes de France. Il est pour cela essentiel d’identifier des partenaires pour nous accompagner.  Enfin, je souhaite vivement que des étudiants nous rejoignent (CELSA, Sciences-Po, EFAP…), car ils seront les communicants de demain et doivent maitriser les codes des métiers !

 

Biographie

Jonathan Ganem a créé TalentS PR, première agence de relations publics aux collaborations mensuelles. Son ambition: accompagner les clients dans le développement et suivi de leur médiatisation, et ce dès leur première approche du marché. Il a fait ses armes au sein du groupe L’Oréal et travaillé ensuite pendant cinq ans chez Burson-Marsteller I&e (groupe WPP). Spécialisé dans la communication institutionnelle et produit avec une expertise particulière dans les relations presse, il a accompagné des clients internationaux tels que le premier biscuitier français LU, les compagnies aériennes SWISS et Lufthsansa, Ford, Starwodd Hotels & Resorts AFIO…

 

 

Paul Damman, Assistant Marketing & Communication de l’Argus de la presse – @DammanPaul  @Argusdelapresse @CultureRP

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire