Quand Facebook rend invisible votre publication… par Ophélie Deleuze

18 octobre, 2017 18 octobre, 2017   18 octobre, 2017 0 commentaire

Tribune d’Ophélie Deleuze, Responsable Communication de l’agence INFLUACTIVE.

Portrait-ophelie-deleuze-pour-Culture-RP

Si vous êtes utilisateur de Facebook, vous avez du remarquer un changement cette dernière année sur l’impact de vos publications, que cela soit sur une Fan page ou un compte particulier. En effet, si votre post ne suscite pas de like, de commentaire ou de partage dans les 12 heures, il y a peu de chance qu’il soit vu après.

L’engagement suscité par vos publications ne dépend pas seulement de l’heure de publication, de son nombre de caractères ou encore de sa pertinence. Un aspect bien plus nébuleux régit cet engagement et cette portée tant convoitée par les community managers ou les simples utilisateurs en mal de likes : l’algorithme de Facebook.


Qu’est ce qu’un algorithme ?

L’ algorithme est le fonctionnement technique de Facebook. Sans rentrer dans un jargon geek, c’est comment est paramétré Facebook pour fonctionner et comment il réagit. Beaucoup de réseaux sociaux gardent leur algorithme secret comme Pinterest par exemple, afin que certains « petits malins » n’en fassent pas un usage abusif, comme avoir une extrême viralité des publications.


L’algorithme Facebook, l’amphigourique

Vous l’aurez compris, essayer de connaître les subtilités de l’algorithme de Facebook est donc stratégique. Le succès de vos publications n’appartient pas uniquement à leur bien fondé. C’est le dictateur algorithme qui va décider de la diffusion de votre post à tel ou tel utilisateur, par ricochet c’est donc lui qui décide de leur portée et de leur engagement. Exemple : ne vous êtes-vous jamais rendu sur le profil d’un ami Facebook en remarquant le nombre incalculable de photos et statuts qu’il avait publié sans que vous n’ayez jamais rien vu apparaître dans votre fil d’actualité ?

L’explication est simple, l’algorithme de Facebook s’appuie sur 4 piliers afin de déterminer la diffusion (ou non) de votre post :

1. Le créateur du post : Facebook fera apparaître dans votre fil d’actualité, les nouvelles des utilisateurs avec lesquels vous interagissez le plus. Cela explique le fait que vous n’ayez pas vu les derniers albums de photos de vacances de Benjamin, ami d’enfance, mais avec qui vous n’avez échangé aucun échange, ni like. L’inverse est donc vrai aussi, votre nouvelle sera visible sur le fil d’actualité de vos amis proches sur Facebook, pas nécessairement les autres.
Mon conseil : n’hésitez pas à dérouler la flèche à droite de l’onglet “Déjà abonné” sur la photo de couverture de vos amis, et sélectionner “Voir en premier” si vous êtes intéressé par les posts de cette personne, sans forcement avoir d’interaction avec.

2. L’engagement généré par ce post : le monde appelle le monde. Plus votre post va engager vos amis Facebook, plus Facebook va la diffuser dans le fil d’actualités de vos amis, ce qui va en augmenter considérablement la portée.
Mon conseil : Inutile donc d’avoir 3 250 amis si seulement 2 sont actifs sur vos publications. Pour que vos statuts soient vus, il faut des amis actifs, qui en partageant, commentant ou likant votre publication, l’aideront à se propager. A l’inverse, si Facebook voit qu’une seule personne like votre post, la diffusion restera réduite.

3. Le genre de publication : Si vous avez tendance à liker principalement des vidéos, Facebook vous suggérera alors en priorité des publications d’amis ayant partagé une vidéo. C’est-à-dire que si vous publiez une photo, celle-ci sera diffusée auprès de vos amis Facebook habitués à liker des photos.
Mon conseil : Il faut alterner son type de publications, afin de cibler un maximum de vos amis.

4. La nouveauté du post : Théoriquement Facebook suggère des publications selon leur “fraîcheur”. Cependant, si votre dernière connexion remonte à 7 jours, Facebook vous proposera tout de même des publications d’il y a 7 jours, si ces dernières ont bénéficié d’un fort engagement.
Enfin, afin de promouvoir chacune de ses nouveautés, Facebook a tendance à mettre en avant les publications faites à partir des nouvelles fonctionnalités. Par exemple, Les personnes utilisant le Facebook Live, seront susceptibles d’être plus diffusées pendant un temps.

 

Vous l’aurez compris, connaître les astuces pour bien diffuser un message est fondamental, mais pour disposer du Saint-Graal, à savoir une bonne portée + un fort engagement, il faut connaître aussi l’aspect technique de Facebook. Toutefois, si les techniques de diffusion ont beaucoup changé ces dernières années, c’est aussi et surtout pour inciter à l’achat de campagne.

 

 

Marc Michiels,

Chargé de la ligne éditoriale, CM : @Culturerp @ArgusdelapresseArtisteÉcrivain.

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire