De la transformation digitale au marketing d’influence, Marie Argence de MaComAgency nous propose son point de vue

19 octobre, 2017 19 octobre, 2017   19 octobre, 2017 0 commentaire

Culture RP a rencontré Marie Argence, Directrice MaComAgency – Agence de Marketing d’Influence, Performance & Communication (Stratégie, Opérationnel & Relations Presse).

 

« Notre vision innovante et notre approche nous permettent de proposer des campagnes de communication impactantes en utilisant les bonnes pratiques des relations presse et marketing d’influence. Avec un carnet d’adresses d’influenceurs, media et personnalités qualifiés adapté à de nombreux secteurs, MaComAgency dynamise votre image et transformation client.

Notre propre technologie nous permet d’analyser votre transformation client par le biais des campagnes mises en place. Un outil indispensable pour vos enjeux de fidélisation et votre retour sur investissement. »

MarieArgence-culturerp

 

 


Marie, après un parcours dans le monde de la musique, vous avez crée en 2012 l’Agence MaComAgency. Pourquoi avez-vous décidé d’élargir votre univers d’expertise dans l’accompagnement des marques, des personnalités et entreprises dans leur développement et leur positionnement face aux problématiques de digitalisation et transformation client ?

Travailler avec des personnalités connues auprès du grand public m’a permis d’évoluer rapidement au plus près de leurs communautés et d’alimenter leurs audiences de contenus digitaux proches de leurs demandes. C’est plus communément aujourd’hui ce que l’on appelle la communication d’influence ou marketing d’influence.

En tant qu’attachée de presse j’ai toujours participé aux réflexions digitales et marketing, c’est principalement ce qui m’a motivée pour la création de MaComAgency. C’est précisément cela qui m’a permis de trouver mon approche du métier d’attaché de presse et de constater que, malgré l’évolution de celui-ci, il y avait encore beaucoup à faire notamment sur des projets entre les services communication, marketing, pub et informatique. Une vision qui s’adapte aussi bien à des grands comptes que des jeunes entreprises de n’importe quel secteur.


Pour vous aujourd’hui comment se traduit du point de vue opérationnel et stratégique le marketing d’influence pour une marque ?

Il est important d’anticiper le marketing d’influence et non pas de l’utiliser comme dernier recours comme c’est souvent le cas avec les actions mises en place sur les réseaux sociaux. Il s’agit avant tout de relationnel avec des leaders d’opinions, bien comprendre leurs fonctionnements, leurs attentes et celles de leurs audiences et bien anticiper ce que peut représenter une telle visibilité. Il est, à mon sens, indispensable de l’inclure dès l’élaboration de la stratégie marketing et communication, voir commerciale dans les années à venir, car cela donne l’opportunité aux décideurs d’être en relation directe avec le client final par le biais d’ambassadeurs qui sont, avant tout, des consommateurs directs avec comme plus : un pouvoir d’influence sur une communauté. En finalité, le « marketing d’influence » bouscule les codes des entreprises car la prise de parole du consommateur est directe avant même qu’un produit ne soit sur le marché, les media eux-mêmes arrivent à conquérir cette prise de parole à leur manière grâce à la crédibilité de leurs supports et leur influence historique. Il faut ainsi prendre la problématique à l’envers, le travail réalisé auprès des media et influenceurs ne se limitent pas à de l’opérationnel mais existe dores et déjà dès l’élaboration de la stratégie globale.

Vous avez développé une technologie  qui vous permet de recevoir des données précises quant à la transformation clients générée pour les marques par le biais des actions de communication et marketing. Quels sont vos indices de performances, vous pouvez nous en dire un peu plus ?

Nous avons développé notre technologie en partenariat avec une société spécialiste du growth hacking et big data, Studio Connecté, afin de répondre au mieux aux attentes de nos partenaires. Une visibilité c’est bien, les chiffres vendent du rêve mais concrètement ça veut dire quoi et quel est son impact dans le temps ? Nos indices de performance nous permettent ainsi de donner des informations précises sur les points suivants : identification des influenceurs locaux, nationaux et internationaux correspondant à la cible de la marque, les zones géographiques des clients potentiels acquis pendant la campagne, récupération CRM, actes d’achat générés online et offline, produit ou service suscitant le plus d’intérêt, analyse ROI… L’objectif étant de pouvoir prouver aux marques qu’un ROI est identifiable suite aux actions menées avec les influenceurs et les media et qu’il est indispensable d’obtenir ces informations pour pérenniser le développement d’une entreprise.

 

visuel-site

 

Vos champs d’expertise clients sont très diversifiés, divertissement, enfance, art de vivre, mode, décoration, tourisme, cosmétiques… Quelles sont selon vous les stratégies de communication efficaces et relation pour chacun de ces secteurs d’activités ?

Ces stratégies sont toutes différentes des unes des autres car elles sont établies en fonction des produits, des marques, des entreprises, des personnalités selon leurs objectifs.


Vous avez été  invité à
l’Institut Supérieur du Marketing au mois de septembre pour présenter votre expertise dans le cadre de leur thématique “Les innovations pour 2018”.

Tout à fait, notre approche et notre technologie d’analyses ont été sélectionnées pour être présentées devant un public de professionnels du marketing sur la thématique des innovations pour 2018. Nous y avons présenté notre savoir-faire, le parallèle établi avec les métiers historiques de la communication et de la publicité ainsi que le lien étroit avec les métiers techniques du développement comme l’intelligence artificielle et le big data.


L’importance du social medias, du référencement, de l’engagement des différents acteurs, du contenu à valeur ajouté, des commentaires, du storytelling par l’image par les des experts, tendanceurs,  influenceurs, journalistes, Community Manager vous semble t-il arrivé à son maximum de développement ? L’intelligence artificielle n’est-elle pas en mesure de rebattre les cartes de l’influence dite positive et comment selon vous l’influence créative va supplanter l’ensemble des interactions entre les marques et les consommateurs ?

Effectivement ces problématiques vont accélérer l’évolution de nos métiers et de ce que nous pensons être le marketing d’influence aujourd’hui. A chaque concept ou réseau ses influenceurs, nous verrons donc naître une nouvelle forme d’influence et, je pense, que cela marque la naissance de la véritable expérience client pour les entreprises. Il existe de plus en plus d’influenceurs et chaque secteur peut ainsi développer sa présence en ligne. L’aspect positif est que chaque département d’une entreprise collaborera au plus près du digital. A chaque ère sa révolution et la révolution digitale ne fait que commencer grâce à l’évolution des moyens de communication, de consommation et du relationnel entre les marques et leurs clients.

 

macomagency

 

Bio :  

Ayant fait mes armes, aux prémices du social media, notamment aux Etats-Unis en 2009 pour l’artiste mondialement reconnue Lady Gaga dans l’élaboration de sa stratégie digitale mondiale et l’animation de ses communautés internationales, j’ai ensuite évolué au sein de la maison de disques Universal Music dans ses bureaux parisiens.

La création de l’agence MaComAgency en 2012 m’a permis de pouvoir mettre à profit mes connaissances et de faire évoluer mon expertise en communication et marketing digital au fur et à mesure des rencontres et des projets.

En 2015, mon associée Sophie Candau, alors chef de projet marketing dans le secteur du luxe, m’a rejoint et nous permet ainsi de proposer une expérience unique grâce à nos expériences multisectorielles.

Notre force réside dans la diversité des domaines d’activités de nos clients assurant ainsi une parfaite maitrise des outils de communication et marketing en fonction de leurs besoins. Parmi nos références : Live Nation, Opel, Mattel, Théâtre de Paris, Lorenove…

 

 

Marc Michiels,

Chargé de la ligne éditoriale, CM : @Culturerp @ArgusdelapresseArtisteÉcrivain.

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire