Scarlette Chavinier nous parle de Marlette, la marque aux valeurs familiales et authentiques qui rend le bio accessible

8 janvier, 2018 8 janvier, 2018   8 janvier, 2018 0 commentaire

Culture RP a rencontré Scarlette Chavinier, Co-fondatrice de Marlette. La marque propose des préparations pour pains, pâtisseries et apéritifs, au goût authentique et raffiné, à réaliser chez soi en toute simplicité. Une gamme de produits variée et gourmande, une production bio locale et artisanale, avec ou sans gluten.

2

 

Le nom de la marque vient de la contraction des deux prénoms des fondatrices, MARgot et ScarLETTE. Que dois être pour vous une marque influente, une marque attachante, proche de la nature, des gens, une marque qui met en avant la possibilité du manger bio, sain et gourmand toute l’année ? Une marque qui fait rentrée un rayon de soleil puissant dans la maison quand le temps n’est pas au rendez-vous, pour partager un délicieux gâteau, des délicieuses madeleines avec ses proches. Quels sont les valeurs et votre engagement que vous poursuivez ?

Une marque influente et attachante est une marque dans laquelle on se reconnaît, qui nous fait penser à sa sœur, ses copains, sa famille… Nous sommes attachés à des valeurs familiales, d’authenticité, du sain et du savoureux avec l’envie de rendre le bon et le bio accessible à tous, grâce à des produits simples, le moins transformés possible et surtout naturels !


En 2014, vous avez reçu le Grand Prix des Jeunes Créateurs du Commerce, qu’est-ce que ce prix vous a apporté dans votre développement, pour vous-même ?

Ce prix nous a offert la possibilité de présenter Marlette à un jury très influent, et le fait qu’ils aient tous adhéré à la marque nous a plus que motivés et nous a donné de l’énergie pour la suite. Le Grand Prix nous a aussi surtout permis d’obtenir un très bel emplacement pour notre prochain Café, qui ouvrira ses portes le 1er Décembre prochain dans le centre commercial Parly 2 ! Ce sera l’occasion de tester notre concept dans un univers encore étranger, celui du centre commercial haut de gamme.


D’une  façon générale comment envisagez-vous la communication d’une marque, de sa présence sur les médias sociaux et plus spécifiquement celle de  Marlette ?

Nous nous intéressons tout d’abord à notre cible, c’est à dire une clientèle qui aime cuisiner et n’utilisait (jusqu’à aujourd’hui) jamais de préparations culinaires. Le challenge a été de les convaincre, les rassurer quant à nos produits. On a donc été à la rencontre de notre cœur de cible : les trentenaires, les jeunes parents, les femmes actives… en nous associant à des marques qu’ils ont l’habitude de consommer, et qui ne sont pas forcément issues de l’univers de la food comme Petit Bateau, Faguo, Lolë…  Nous sommes sorties des rayons pour aller à la rencontre de ces personnes, qui sont devenus peu à peu nos clients. Nous animons nos réseaux sociaux aujourd’hui en gardant cette dimension de proximité et de pédagogie auprès de nos clients

Visuel-Marlette

 

Comment sont élaboré, choisi les différentes préparations ? Réalisez-vous des tests de consommateurs avant la mise en vente de vos produits ?

On ne fait pas d’étude de marché ! On créé des recettes qui nous font envie, qui nous inspirent, et nous plaisent avant tout à nous. La seule « contrainte » était de développer des produits réalisables sans aucune transformation, seulement en y ajoutant d’autres ingrédients. Notre objectif était de créer des recettes les plus naturelles possibles. Les testeurs sont nos proches, nos amis, nos cousins et notre équipe !


L’équipe Marlette vous accueille tous les jours dans ses cafés, au BHV MARAIS, rue des Martyrs, du Faubourg Poissonnière où vous pourrez déguster les gâteaux réalisés à partir des  préparations Marlette,  des recettes salées de brunch, le tout préparé  devant vos yeux, dans un cadre  toujours cosy. Les meilleurs fournisseurs sont associés à cette étape gourmande, les cafés sont torréfiés à Paris et proviennent de la maison Coutume, les thés et infusions sont choisis parmi les mélanges de la marque Løv Organic et tous les produits laitiers sont fournis par la maison Beillevaire. Pourquoi privilégiés vous ces collaborations avec des artisans producteurs soucieux d’une recherche qualitative que vous portez depuis la création de la marque ?

La base d’un bon gâteau n’est pas sa recette en elle-même, mais la qualité des ingrédients qui la composent. Il est important de travailler avec les meilleurs. Nous prenons beaucoup de soin pour choisir nos producteurs ; à la fois pour le goût de leurs produits, qui apporte énormément aux recettes et également dans un souci d’apporter le plus de bienfaits, de vitamines et minéraux…

Le secret d’un bon café latte ou d’un bon chocolat chaud, c’est bien-sûr la qualité des grains ou du chocolat mais surtout le meilleur lait ! C’est pourquoi nous travaillons par exemple avec la Maison Beillevaire.

cafe-marlette

 

Du point de vue de votre développement pourquoi est-ce si important de développer votre réseaux de café boutique et avez-vous envie d’ouvrir ces lieux de gourmandise dans d’autre pays, à Tokyo par exemple ?

Dans l’imaginaire des consommateurs, les préparations pour gâteaux sont des produits industriels ; or les produits Marlette sont des concentrés d’ingrédients naturels et bio. Si nous avons ouvert notre premier café, c’était avant tout pour faire goûter nos produits, en permanence, avec plein de recettes et de customisations différentes. Nous sommes même fiers de servir des gâteaux réalisés à partir de nos préparations ! Le café Marlette est un lieu où l’on peut faire goûter, faire découvrir nos produits, nos valeurs, l’art de vivre façon Île de Ré grâce à une décoration chaleureuse et épurée… Notre première adresse a rencontré un véritable succès c’est pourquoi nous en avons ouvert d’autres dans Paris. Plus nous avons de cafés, plus nous arriverons à convaincre notre clientèle de passer à la cuisine saine et savoureuse façon Marlette !

Nos cafés sont nos ambassadeurs ! Pour le moment nous restons en région parisienne mais nous espérons pouvoir ouvrir plusieurs adresses en province et qui sait peut-être ensuite à l’international !


Sur quels critères sont retenus ou que vous choisissez pour les implantations dans vos différents points de vente ?

Le quartier, les endroits où se trouve notre clientèle, où elle est susceptible de se promener et de s’arrêter quelques instants pour une pause gourmande !


Selon vous que vous apporte votre site en ligne qui permet de pouvoir commander en ligne l’ensemble de vos produits, une proximité, une complémentarité, un maillage complet de votre lien de distribution ?

Un peu de tout cela ! Nous sommes encore une petite marque, et nous n’avons pas encore la chance d’être distribués partout. Notre site internet nous permet de rendre accessible nos produits au plus grand nombre, c’est une vitrine de notre savoir-faire qui peut aussi nous apporter de la notoriété.


Sur quel prochain développement travaillez-vous actuellement ?

Marlette est une marque de préparations pour pains et pâtisseries, mais c’est aussi tout un univers autour de l’Île de Ré, de l’art de vivre de la Charente Maritime, de la pâtisserie gourmande… Nous lançons très bientôt une gamme d’accessoires inspirée de cet art de vivre ; constituée de jolis cabas, de tabliers, de torchons…  Des accessoires qui appuient notre positionnement et permettent surtout d’être bien équipé pour réaliser nos gâteaux !

 

Visuel2-Marlette

 

 

 

 

 

Marc Michiels / @Michielsmarc : 
Rédacteur en chef de publication de Culture RP (2016 – 2018), chargé de l’éditorial et Community Manager depuis 2011, L’Argus de la presse | Groupe CISION

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire