SUIVEZ-NOUS SUR

Un collectif d’influenceurs au service du digital : Zoom sur La Brigade Du Web – #LBDW

2 février, 2018 2 février, 2018   2 février, 2018 0 commentaire

Rencontre avec Annie Abela – Lichtner : fondatrice du collectif La Brigade Du Web

 

Annie fait partie de ces journalistes qui ont su prendre rapidement le virage du digital et des médias sociaux. Depuis 20 ans, elle organise des conférences plénières et des workshops dans le marketing et l’ecommerce. Devant la multitude d’événements, autour du numérique, elle décide en 2015 de créer sa plateforme : My Digital Week.

 

photo-Annie-cultureRP

 

Cette plateforme référence gratuitement les évènements du numérique B2B et propose également des offres sur mesure aux organisateurs afin de booster leur visibilité sur le Web et les réseaux sociaux. My Digital Week est aussi un site d’information sur les sujets liés au numérique : réseaux sociaux, marketing digital, technologies, commerce connecté, fintech, transformation digitale …

Bonjour Annie, vous êtes journaliste, fondatrice du média My Digital Week … Comment avez-vous eu l’idée de créer « La Brigade Du Web » ?

Les organisateurs d’événements souhaitent tous sortir du lot et attirer de nouveaux participants et sponsors. Pour atteindre cet objectif, nous leur proposons une stratégie efficace : parler de leur événement avant- pendant et après.
Avant, l’événement, nous offrons de la visibilité via du display, du sponsoring news letter, des articles ou interviews et des campagnes sur Twitter et Linkedin..
Après l’événement, l’équipe de journalistes rédige des articles sur les temps forts ou un storify à partir de punchlines.
Le maillon faible de cette stratégie est : pendant l’événement. J’ai donc fait appel à mes connaissances pour monter un collectif d’influenceurs baptisé La Brigade Du Web. Les membres de la Brigade vont piloter en temps réel la communication social media de l’événement : Live Tweet, Live streaming video sur Periscope ou Facebook Live… et engager leurs communautés pour propulser l’événement.

Comment avez-vous « recruté » les membres de La Brigade Du Web ?

On entend souvent dire que passer du temps sur les réseaux sociaux isole les individus. C’est faux ! J’ai connu la plupart des membres de la Brigade grâce à Twitter. Il ne s’agit pas de recruter mais plus de se regrouper par affinité, sensibilité et complémentarité. Aujourd’hui nous sommes 9 membres qui s’apprécient professionnellement mais aussi et avant tout humainement.

Nous sommes majoritairement des indépendants et partageons les mêmes valeurs : entraide et partage. Nous sommes aussi presque tous de la même génération, nous savons ce que nous voulons et jusqu’où nous pouvons aller.

Coté professionnel, les membres de la brigade sont tous des influenceurs dans leur secteur (Innovation, technologies, e-Commerce, Digital Marketing, Mobile, IT, Startups, Médias…), Faire appel à La Brigade du Web (LBDW), c’est bénéficier de l’expertise de l’un de nos membres et des communautés de chacun, car nous nous relayons les uns et les autres.

Le ou les membres identifiés pour faire rayonner un évènement sont choisis en fonction du sujet traité : à LBDW, les profils sont très variés et très complémentaires.

Quels sont les événements que vous avez couverts avec La Brigade Du Web ?

Vivatech, USI, Shake, Conext, Adobe Symposium, Les Big Boss, … nous sommes également engagés pour des causes citoyennes comme Le Téléthon Digital ou TEDxChampsÉlyséesWomen.

Si vous deviez donner juste un conseil pour réussir un évènement, quel serait-il ?

Profiter de la puissance des réseaux sociaux pour optimiser vos évènements et en rentabiliser le coût. C’est-à-dire :

  • Optimiser la durée de l’évènement en communiquant en amont mais aussi en utilisant le contenu par la suite.
  • Augmenter le rayonnement de l’évènement en profitant des réseaux sociaux pour communiquer au-delà des personnes présentes

 

Home Twitter La Brigade du Web

 

Ce que veulent et ne veulent plus les membres de La Brigade du Web pour 2018 !

 

Catherine Cervoni

 

Catherine Cervoni, @CathCervoni

Domaine d’expertise : relations presse, média et d’influence

Ce que vous attendez des marques en 2018 : De l’authenticité, de la transparence, de l’humilité et qu’elles sachent nouer de vraies relations basées sur l’écoute, l’empathie et le respect… en bref qu’elles s’intéressent à leur environnement et pas seulement au nombre de like…

Ce que vous ne voulez plus en 2018 : Des marques qui ne prennent en compte que le ROI à court terme. S’il est nécessaire, elles ne doivent pas oublier que le capital sympathie est primordial et cela c’est du long terme.

 

Le Roux Arnaud

 

Arnaud Le Roux, @ArnaudLeRoux

Domaine d’expertise : Mobilité, #IA, Transformation numérique
Ce que vous attendez des marques en 2018 : Des émotions “vraies”. De la transparence et de la simplicité. Pas de messages superflus. Du répondant sur les réseaux, des prises de risque par une parole assumée, personnalisée. De la bienveillance à l’égard des gens mais aussi de notre planète.

Ce que vous ne voulez plus en 2018 : Une réappropriation glauque des événements par les marques (attentats, décès). La course effrénée aux likes, les contenus “faciles” et plats. Le désintéressement post-acquisition (tu me follows déjà, je n’ai plus d’effort à faire pour te garder).

 

Fabrice Frossard

 

Fabrice Frossard, @fabricefrossard

Domaine d’expertise : contenu, social media, marketing

Ce que vous attendez des marques en 2018 : Un peu plus de créativité au long du parcours physique et digital, et surtout des expériences sur mobile plus fluides et efficientes. Avec bien sûr une approche du brand content à la fois créative et servicielle. Bref un continuum narratif et experientiel sur tous les canaux.

Ce que vous ne voulez plus en 2018 : Des publicités intrusives sur mobile ou site internet, un manque de consolidation entre les différents canaux, une mise en avant des produits et seulement des produits. Nous avons besoin d’être emportés par la marque, pas de la subir.

 

Delphine Foviaux

 

Delphine Foviaux, @DelpheF

Domaine d’expertise : social media, pratiques numériques des jeunes

Ce que vous attendez des marques en 2018 : De la qualité, de l’émotion, de la personnalisation, de la fantaisie, de la surprise, de l’humain, de l’humilité… du vrai. Que le mot social dans média/réseau social retrouve enfin tout son sens.

Ce que vous ne voulez plus en 2018 : Cette course aux fans/abonnés effrénée basée sur du vent. Ces posts « rigolos », creux et fatigants qui servent juste à justifier des budgets (par de l’engagement complètement faussé) et qui n’apportent rien à ceux qui ont fait le choix de suivre le compte d’une marque/media.

 

Olivier Petit

 

Olivier Petit, @Olivier_Petit75

Domaine d’expertise : Social media, marketing digital, acquisition, startup, transformation digitale.

Ce que vous attendez des marques en 2018 : Des expériences transmedia (TV+radio+papier+social media) avec un storytelling qui sonne juste, comme l’évidence que nous sommes tous faits pour vivre heureux, ensemble, avec nos différences et nos imperfections. Du social virtuel au social authentique.

Ce que vous ne voulez plus en 2018 : Prendre pour cible les millennials, en essayant de tout rendre cool et social. Leur radar anti-bullshit est plus sensible que celui de la ménagère de moins de 50 ans.
 Confier aux « influenceurs » à la mode, des campagnes publicitaires aux relents d’opportunisme et de « Fake ».

 

Martine Le Jossec

 

Martine Le Jossec, @loutro1990

Crédit photo Nicolas Auproux

Domaine d’expertise : Communication, social media, marketing, transformation digitale

Ce que vous attendez des marques en 2018 : Qu’elles se concentrent sur l’expérience client et la qualité de leurs relations avec ces derniers. Plus de réactivité, des réponses personnalisées et surtout répondant à leurs besoins. Qu’elles privilégient le qualitatif au quantitatif, notamment sur les médias sociaux.

Ce que vous ne voulez plus en 2018 : 1/ Une utilisation exsangue du téléphone ! On veut pouvoir rapidement (sans avoir besoin de taper sur 36 touches) avoir en ligne des vraies personnes qui connaissent les dossiers. 2/ Des pages Facebook confondues avec des placards publicitaires…

 

Jonathan Chan

 

Jonathan Chan, @ChanPerco

Domaine d’expertise : Marketing digital, Social Media, Startup, société numérique.

Ce que vous attendez des marques en 2018 : Qu’elles se mouillent davantage. Les marques ne doivent pas hésiter à montrer leurs vraies valeurs et à défendre leurs convictions pour générer de l’empathie. Et également qu’elles respectent les données des utilisateurs (RGPD).

Ce que vous ne voulez plus en 2018 : Arrêter de se positionner sur toutes les technologies telles que les chatbots, l’intelligence artificielle, les assistants vocaux… Privilégier la qualité, ce qui veut dire en choisir une et bien le réaliser.

 

Pierre Tran

 

Pierre Tran, @PierreTran

Domaine d’expertise : Social media, culture digitale, medias, blockchain.

Ce que vous attendez des marques en 2018 : Les marques doivent marquer par leur authenticité, se démarquer par leur originalité, se faire remarquer par leur créativité, des valeurs intemporelles pour inspirer la confiance et l’engagement. Plus de marques responsables et équitables.

Ce que vous ne voulez plus en 2018 :  Pipeautage, bullshitage, nombrilisme et des gadgets futiles et inutiles.

 

 

 

Cyndie Bettant, Responsable Marketing & Influence Cision France.

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire