SUIVEZ-NOUS SUR

La culture de la collaboration en progrès dans les entreprises

26 février, 2018 26 février, 2018   26 février, 2018 0 commentaire

L’étude Ipsos/OpenMind Kfé,  “Le collaboratif en entreprise, entre perception, enjeux et pratiques” s’interroge sur les nouveaux enjeux d’usages et du vivre ensemble au sein des entreprises. Télétravail, coworking, comeeting, comanagement modifient en profondeur le rapport à l’emploi et au travail des salariés comme des managers.

Et si ces nouvelles attentes émergentes, faisant la part belle à la culture de la collaboration ?

4 grand profils de salariés identifiés_la collaboration_Etude Ipsoos & Open Mind KFE

 

Quelques chiffres clé de l’étude

  • 33% des salariés interrogés ont observé un changement dans les méthodes de travail de leur entreprise ces deux dernières années, de même qu’une réduction des coûts (30%), une évolution de la qualité de vie au travail (15%) ou encore dans les pratiques de management (11%).
  • Les salariés interrogés sont 51% à penser que le collaboratif est avant tout un état d’esprit et des valeurs.
  • 26% pensent qu’il s’agit d’une façon innovante de traiter des sujets.
  • 58% des salariés jugent la culture de la collaboration en progrès dans leur entreprise, un chiffre qui atteint
  • 73% chez les cadres et 69% chez les moins de 35 ans.
  • 28% des salariés interrogés déclarent travailler en mode collaboratif au quotidien et 47% « de temps en temps ».
  • Selon les salariés interrogés, le collaboratif a un impact particulièrement positif sur le partage des connaissances (69%), la productivité des équipes (65%), la résolution des problèmes (62%), la motivation des salariés (60%) et la créativité (59%).
  • Parmi les obstacles au développement de ces pratiques, les salariés soulignent les comportements managériaux (34%), l’organisation interne (32%) ou encore la culture de leur entreprise (27%).

Le collaboratif, un état d’esprit et des valeurs avant tout

Culture de la collaboration

Un mode de travail quotidien pour 28% des salariés

28% des salariés déclarent travailler en mode collaboratif au quotidien et 47% affirment le pratiquer « de temps en temps ». Ces expériences se déroulent dans des espaces dédiés pour 22% des salariés, dans le cadre de séminaires stratégiques (43%) ou de team building (42%) par exemple.

L’impact de ces nouvelles pratiques est globalement positif, notamment sur le partage des connaissances (69%), la productivité des équipes (65%), la résolution des problèmes (62%), la motivation des salariés (60%) ou encore la créativité (59%).

« Lorsqu’il s’accompagne d’une transformation culturelle et organisationnelle de l’entreprise, l’impact du travail collaboratif est perçu comme largement positif sur le travail au quotidien, commente Julia Pironon, Directrice de Clientèle au sein d’Ipsos LEAD. C’est particulièrement vrai sur le partage des connaissances mais aussi la productivité. Le collaboratif peut ainsi être envisagé comme un levier clé de réduction des coûts, qui constitue aujourd’hui un défi majeur pour les entreprises. »

Mode de collaboration au quotidien

Le collaboratif est avant tout un état d’esprit et des valeurs

« Tout l’enjeu du collaboratif, c’est d’humaniser les rapports entre l’entreprise et ses employés. Pour ces derniers, c’est le moyen de ne plus être un rouage mais une réelle partie prenante dont les connaissances, idées et aspirations sont prises en compte. Si ces manières de faire ne parlent pas encore à toutes les entreprises, ni à tous les salariés, elles explosent, notamment dans les services où elles révolutionnent déjà le rapport au travail, la révolution en cours dans la tenue des réunions et formations est un premier signal positif » conclut Xavier Ginoux, CEO OpenMind Kfé.

Le collaboratif est un état d'esprit et des valeurs

Pour allez plus loin :

 

 

Marc MichielsRédacteur en Chef.

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire