SUIVEZ-NOUS SUR

Interview de Akira Sakamoto, CEO de gram3 inc

27 mars, 2018 27 mars, 2018   27 mars, 2018 0 commentaire

Culture RP a rencontré Akira Sakamoto, CEO de gram3 inc.

La génèse de gram3 France ?

Avec avoir vécu plusieurs années en France pour mes études et une expérience de plus de 13 ans dans le domaine de la communication avec le Groupe gram3 inc implanté au cœur de Tokyo. J’ai souhaité faire de mon agence un véritable acteur du rapprochement franco-japonais autour de valeurs d’engagement fortes qui sont les miennes : la rigueur et l’excellence associées à la créativité française.

La filiale gram3 France a vu le jour à Paris en 2016 avec une équipe franco-japonaise dirigée par Annie Bost, Directrice Conseil. Le groupe gram3 compte aujourd’hui plus de 46 collaborateurs.

Gram3 Home

Où est située l’agence ?

gram3 France est installée dans le quartier historique de la presse à Paris au 142 rue Montmartre dans le 2ème arrondissement, à seulement deux pas de la Place de la Bourse. Un lieu chargé d’histoire, qui fut le siège du journal du soir « La France ». C’est dans cet immeuble, que l’écrivain et journaliste Emile Zola rédigea la lettre ouverte « J’accuse » qui fut publiée dans le Journal « L’Aurore » le 13 janvier 1898. Un juste retour aux sources… du journalisme aux relations presse !

Quelles sont les spécificités de gram3 France ?

gram3 France est une Agence Conseil en Communication spécialisée en Relations Presse, e-RP et Relations Publiques dans l’univers lifestyle (gastronomie/vins & spiritueux, décoration/art de la table, beauté/bien-être, corporate).
Elle a pour ambition passionnante de promouvoir la réputation de ses clients, de rendre des histoires de marques contagieuses, de susciter la recommandation des journalistes et/ou des influenceurs. L’équipe élabore et déploie des stratégies de communication qui changent les conversations, transforment l’opinion et génèrent de l’attention positive, créant ainsi des relations fortes et durables entre les marques et leurs publics.
gram3 contribue à la visibilité de ses clients tant dans les médias audiovisuels, les médias print et web BtoB ou BtoC que sur les réseaux sociaux.

Quelles sont les valeurs ajoutées de gram3 ?

Les points forts en RP et e-RP de gram3 France sont la création de contenu éditorialisé et adapté aux besoins des cibles touchées, un solide carnet d’adresses notamment en TV et radio, des contacts personnalisés et durables, une forte cohésion d’équipe et une richesse de travail collaboratif franco-japonais.

En Relations Publiques, comme nous l’avons déjà fait à Tokyo où nous avons un Kitchen Studio, l’équipe a créé un espace événementiel appelé KAMPAI, qui signifie « à votre santé » en japonais. C’est un vœu exprimé avant de boire à la santé de quelqu’un, c’est aussi un état de bien-être complet, comprenant l’état physique, mental, social et environnemental.

Un lieu bienveillant de 200 m2 où nous organisons des événements professionnels pour nos clients bien entendu mais aussi pour tout type d’entreprises ou d’agences événementielles (petit-déjeuner de travail, team building, conférence, soirée, animation culinaire, tournage TV, shooting photo …).

Event Gram3

En seulement 2 ans, gram3 France a su accompagner médiatiquement des clients importants comme METRO, BEBE9 ou encore récemment les peintures TOLLENS. Quelles sont les prochaines étapes ? Pensez-vous à étendre votre activité à d’autres capitales par la suite ?

En effet, nous accompagnons déjà de belles entreprises, de la PME à la multinationale ou encore des institutions installées sur le territoire français, au Japon, en Allemagne, ou encore en Angleterre. Les prochaines étapes pour gram3 France sont de rayonner encore plus à l’international, et partager sa passion avec des clients heureux de travailler avec l’équipe.

Par ailleurs, 2018 est l’année du japonisme en France et nous avons un projet qui verra le jour cet été.

 

Quelques questions à Annie Bost, directrice conseil gram3 France

Annie Bost

Selon vous, qu’est-ce qui fait la spécificité des relations publics au Japon et en France?

Au Japon, les relations publics s’appuient sur un relationnel intime, qui s’inscrit dans la durée et des échanges de grande fidélité. Un envoi d’informations ne suffit pas, il est nécessaire de rencontrer les médias un par un pour expliquer, développer voire convaincre de vive voix. Sans ce travail de fond, les médias ne se sentent pas privilégiés et le sujet n’est pas retenu.

La priorité est toujours donnée aux grands journaux qu’ils soient quotidiens ou hebdomadaires, ou encore à la TV qui touchent le plus grand nombre.

Audience oblige ! Sur ce point on se retrouvent…

Enfin, les influenceurs sont souvent rémunérés pour transmettre l’information et cautionner la valeur d’un produit ou d’un service, indispensable pour contribuer au développement des marques.

La différence des aspects culturels sont-ils importants dans la relation que nous témoignons entre nos deux cultures. Quels sont les trois (ou 5) grandes règles que vous conseillez à une marque Européenne pour communiquer au Japon et vis-versa ?

La différence culturelle est effectivement à prendre en compte. Même si nous avons des points communs sur des secteurs comme la gastronomie et les arts de la table, au Japon il y a quelques règles de bonne conduite à tenir pour communiquer.

Par exemple, si une marque française souhaite se faire connaître au Japon :

  •  il est primordial d’y consacrer du temps et un vrai budget pour tisser des liens avec les médias et trouver des influenceurs-caution,
  • réfléchir un plan de relations publics sur-mesure basé sur des RDV informels comme des dîners et autres activités de loisirs,
  • s’entourer d’une agence RP au Japon, véritable guide connaissant parfaitement le fonctionnement du business, de la mentalité, des codes, et surtout la manière de faire les RP
  • ne surtout pas arriver au Japon pour faire des RP à la française, avec un comportement occidental qui est souvent mal interprété et pris comme étant de l’arrogance. Même si le produit est absolument merveilleux en France, au Japon, des preuves doivent justifier qu’il est le meilleur pour les Japonais,
  • il faut être d’une grande modestie et mener une communication pas à pas, avec des informations riches : histoire, origines, chiffres, données spécifiques sur le produit, témoignages…

 

 

Marc Michiels / @Michielsmarc : 
Rédacteur en chef de publication de Culture RP (2016 – 2018), chargé de l’éditorial et Community Manager depuis 2011, L’Argus de la presse | Groupe CISION

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire