Stratégie de curation et xénophilie : vos meilleures alliées pour une veille enrichie!

2 mai, 2018 2 mai, 2018   2 mai, 2018 0 commentaire

Tribune d’Hervé Monier, Directeur de la communication – Sofaxis et Fondateur – BrandNewsBlog.

 

Livre-blanc_accès-à-linformation-et-aux-réseaux-sociaux-rend-il-plus-inovant-Et-Portrait-d-Hervé _Monier

 

C’est un paradoxe avec lequel il nous a fallu apprendre à vivre depuis plusieurs années : d’un côté, avec l’essor des technologies mobiles et le rôle de plus en plus central des réseaux sociaux dans la distribution de l’information, nous bénéficions toutes et tous d’un accès quasi permanent à une profusion de sources diversifiées. Et jamais la consommation de l’information n’a semblé aussi fluide et instantanée, que ce soit au travers des alertes que nous recevons ou la consultation de nos fils d’actualité. A contrario, il semblerait bien que cette évolution se soit accompagnée d’une perte de sens, d’attention et de compréhension pour chacun des consommateurs de média et des professionnels que nous sommes, tant il nous arrive de nous sentir submergés par ces flux de données et par l’infobésité ambiante.

Pourquoi et comment reprendre la main sur ces flux ? Et quelle stratégie adopter pour accéder à une information « enrichie », source d’émulation et d’innovation ? Il me semble que ces deux questions mériteraient beaucoup plus d’attention qu’elles n’en reçoivent aujourd’hui, car l’acculturation aux médias sociaux, l’éducation à la sélection et à l’examen critique de l’information demeurent les meilleurs remparts pour lutter contre ces phénomènes inquiétants que sont la propagation des rumeurs, des fake news et autres théories du complot qui prolifèrent depuis l’avènement d’Internet.

En ce qui me concerne, c’est au contact de socionautes et d’experts plus chevronnés que moi que je me suis forgé mes propres convictions et réflexes en matière de curation d’information. Et mes conseils en la matière sont de deux ordres :

1) ne pas hésiter à utiliser les plateformes de curation existantes, ainsi que tous les outils permettant de filtrer vos notifications et alertes, pour combattre l’infobésité ;
2) conserver une approche « ouverte » des réseaux sociaux, en visant à diversifier vos relations et à étendre vos connaissances plutôt qu’à rechercher l’appartenance ou l’assentiment d’une communauté de pairs…

S’agissant des réseaux sociaux, les études les plus récentes d’instituts tels que Pew Research ou Reuters Institute n’ont cessé de démontrer combien ils devenaient de plus en plus incontournables dans la distribution d’information. La proportion d’internautes accédant à des contenus informatifs via Facebook, Twitter. LinkedIn et consorts atteindrait en effet 40% en moyenne et plus de 75% chez les 18-24 ans ! Malgré tout l’intérêt et la richesse de ce canal d’accès, je ne saurais trop conseiller aux professionnels d’utiliser comme moi des plateformes de curation éprouvées, tels que Scoop.it (y compris en version gratuite), qui ont le grand mérite de trier et hiérarchiser pour vous les ressources du web sur un sujet donné. Si cette curation n’empêche pas de mener une veille poussée sur vos réseaux favoris, en ciblant les hashtags spécifiques à une thématique, elle représente un gain de temps précieux pour celles et ceux qui souhaitent accéder rapidement à des contenus de qualité.

Par ailleurs, pour conserver une ouverture sur des sujets d’intérêt et l’opinion de socionautes que vous n’auriez pas forcément suivis spontanément et lutter contre « l’homophilie », ce phénomène qui fait que nous avons tous tendance à nous connecter avec des personnes qui nous ressemblent et pensent comme nous (connexion entre « pairs »), je ne saurais trop recommander, comme le suggère la sociologue Danah Boyd, de vous abonner à 30% au moins de profils complètement différents des vôtres… Cette simple précaution, qui participera à votre « xénophilie », en vous donnant accès à des informations que vous n’auriez pas découvert spontanément pas vous-mêmes, est un facteur reconnu de sérenpidité, de créativité et d’innovation, au travers d’une veille « enrichie ».

 

Livre-blanc_accès-à-linformation-et-aux-réseaux-sociaux-rend-il-plus-inovant-Et-Portrait-dAlban-Jarry

 

Livre Blanc d’Alban Jarry, Président Délégué de l’Ecole Polytechnique d’Assurances :

« L’accès à l’information et aux Réseaux Sociaux rend-il plus innovant.e 

 

 

 

Marc Michiels / @Michielsmarc : 
Rédacteur en chef de publication de Culture RP (2016 – 2018), chargé de l’éditorial et Community Manager depuis 2011, L’Argus de la presse | Groupe CISION

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire