Tout comme pour les méthodes traditionnelles RP, le marketing d’influence utilise nombreuses de ses techniques

14 mai, 2018 14 mai, 2018   14 mai, 2018 0 commentaire

Tribune de Jérémie Mani, CEO – Netino by webhelp.

Tout comme pour les méthodes traditionnelles RP, le marketing d’influence utilise nombreuses de ses techniques : la création d’une belle histoire à raconter, la sélection des personnes les plus pertinentes pour la raconter et enfin le développement de relations solides avec ces personnes. Contrairement aux médias traditionnels, la relation entre l’entreprise et l’influenceur est souvent monétisée.

L-idéal pour une marque est alors de coupler ses stratégies du Paid et Earned media

De nombreuses plateformes existent pour identifier, contacter et monitorer les influenceurs qu’une entreprise veut intégrer dans son plan marketing. Comme la plupart de la presse spécialisée sur les réseaux sociaux, je suis convaincu que 2018 marquera le début d’une véritable maturité du marketing d’influence.

Le magazine Entrepreneur explique que cette année « les marques ont rencontré des difficultés à se connecter à leurs clients sur les médias sociaux. L’année prochaine [en 2018] il est plus probable que les marques adoptent davantage des stratégies de marketing d’influence pour toucher leur audience ».

Le blog de Codeur.com analyse les résultats d’une étude réalisée par Linqia sur 181 marketers et agences montre que :
– 44 % comptent utiliser le contenu issu de l’influence marketing pour améliorer d’autres canaux.
– 52 % d’entre eux souhaitent mettre en oeuvre des programmes exploitant différents types d’influenceurs.
– 36 % visent à intégrer l’influence marketing au e-commerce pour propulser les ventes.

L’idéal pour une marque est alors de coupler ses stratégies de paid et earned media pour transmettre son message et générer de l’engagement. La perception du message et l’audience des medias traditionnels et du marketing d’influence est différente et c’est une des raisons pour lesquelles il faut penser ces deux moyens de communication de concert dans votre plan média.

La marque Patrizia Pepe a pu, via une analyse Social Listening, identifier les principaux influenceurs de son secteur pour pouvoir dans un premier temps comprendre les motivations de ces influenceurs et ainsi les intégrer dans leur stratégie de communication pour ainsi doubler leur part de voix.

Il est également possible d’identifier ces nouveaux leaders d’opinions qui ne possèdent pas de carte de presse sur des plateformes telles que Traackr ou Buzzsumo.

Tous les ingrédients sont là désormais pour favoriser que le marketing d’influence ajoute une nouvelle corde à son arc.

 

Livre blanc Marketing d'Influence et Relations Publics, amis ou ennemis_ L'argus de la press Groupe Cision pour Culture RP


Marketing, relations, digital, confiance, publics, 
médias, data, réseaux sociaux… et si nous parlions « INFLUENCE ».

N’est-ce pas le liant de toutes ces disciplines établies ou récentes, l’ancrage historique de l’écosystème des professionnels de la communication ? – Nicolas Jaunet, Directeur Marketing & Communication L’Argus de la presse l Groupe Cision.

Téléchargez notre publication Marketing d’influence et Relations Publics, amis ou ennemis ?

 

 

 

Marc Michiels / @Michielsmarc : 
Rédacteur en chef de publication de Culture RP (2016 – 2018), chargé de l’éditorial et Community Manager depuis 2011, L’Argus de la presse | Groupe CISION

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire